Nice

« Nice » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nice
Une vue panoramique de Nice
Administration
Le blason de Nice
Nom local Nissa
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Code postal 06000 ; 06100 ; 06200 ; 06300
Site Web www.nice.fr
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 43° 41′ 45″ Nord
longitude : 7° 16′ 17″ Est
altitude : de 0 à 520 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 71,92 km2
Démographie
Population 344 064 hab. (en 2011)
Densité 4 784 hab./km2
Gentilé Niçois
Tourisme
Site(s) touristique(s) Promenade des Anglais et Vieux-Nice
voir modèle • modifier

Nice (ou Nissa en niçois) est une ville française, située dans dans le département des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Au temps des Grecs, Nice était une colonie appelée Nikaia.

Nice est la seconde plus grande ville de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur derrière Marseille et son agglomération est également la cinquième de France (après Paris, Lyon, Marseille et Lille). Le maire actuel de la ville est Christian Estrosi, membre des Républicains.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Victor-Emmanuel II, roi de Sardaigne ayant régné sur Nice.

Le site de Nice est habité depuis très longtemps : dès 400 000 av. J.-C., des chasseurs nomades s'installent sur les plages. Plus tard, les Ligures puis les Celtes en font leurs terres.

Vers le IIIe siècle av. J.-C., les Grecs venus de Phocée, ayant déjà fondé la colonie Massalia (actuelle Marseille), créent des comptoirs commerciaux dont Nikaia (actuelle Nice). En 154 av. J.-C., la cité passera sous domination romaine.

Sous Moyen Âge puis la Renaissance, Nice prospère grâce au commerce avec des villes de la côte opposée, comme Pise et Gênes. Devenue riche et puissante, elle se couvre de nombreuses églises baroque.

Au XIXe siècle, la ville est offerte aux rois de Sardaigne et accueille donc de nombreux expatriés italiens ; elle redevient française à la suite d'un référendum.

La ville se modernise alors pour accueillir les touristes anglais et russes, séduits par ses plages et son climat méditerranéen qui, même en hiver, offre une température très douce. La ville se peuple de théâtres, d'opéras, d'hippodromes, d'hôtels de luxe et casinos et accueille même de grandes personnalités littéraires.

Monuments[modifier | modifier le wikicode]

Édifices civils et hôtels[modifier | modifier le wikicode]

Conçu par l'architecte Charles Garnier dans le style néoclassique (avec des colonnes d'ordre ionique), l'observatoire astronomique de Nice a été construit entre 1881 et 1888 sur une petite colline de 370 mètres, à proximité de la ville. Le bâtiment principal, le « grand équatorial », comporte une base cubique surmontée d'une coupole dont Gustave Eiffel a fabriqué l'armature métallique : présentant quatre façades 26 mètres, il abrite une lunette astronomique longue de 18 mètres qui peut observer le ciel grâce à une coupole ouvrante.
Financé par le mécène Raphaël Bischoffsheim, riche banquier passionné d'astronomie et ami de Charles Garnier, ce bon exemple de l'architecture scientifique au XIXe siècle est, à l'époque, le plus important observatoire du monde.

De son époque florissante, la ville a également gardé de nombreux palaces, aujourd'hui dignes d'être de véritables musées. L'hôtel Negresco, situé près de la promenade des Anglais, a été construit en 1912 sur ordre du maître d'hôtel roumain Henri Négresco par l'architecte Édouard-Jean Niermans, spécialiste des loisirs de luxe qui avait déjà conçu le Moulin-Rouge ou encore l'hôtel du Palais. Cet hôtel de luxe comporte 121 chambres et 24 suites, chacune au style à la décoration différents ; il abrite de nombreuses et précieuses œuvres d'art.

Édifices religieux[modifier | modifier le wikicode]

Pendant le Moyen Âge et la Renaissance, Nice s'est couverte de nombreuses églises baroques du fait de sa proximité avec l'Italie ; cependant, la ville comporte également des édifices néoclassiques et gothiques.

La cathédrale de Nice, dédiée à saint Réparate, a été construite entre 1650 et 1699 pour devenir le siège du diocèse de Nice. Flanquée d'un campanile rajouté en 1731, cette magnifique église baroque est dotée d'un intérieur à la décoration très lumineuse et raffinée ainsi que d'une coupôle aux tuiles de couleur vernies, inspirée de l'architecture génoise.

La basilique Notre-Dame de Nice, construite entre 1864 et 1868 par l'architecte Louis Lenormand, est la plus grande église de la ville. Flanquée de deux tours carrées hautes de 25 mètres, elle adoptait le style néogothique, jugé très français, dans le but de « franciser » la ville après une longue période de domination italienne.

La cathédrale Saint-Nicolas de Nice, principal édifice religieux orthodoxe de France, a été construit au début du XXe siècle dans le parc Bermond par le tsar Alexandre II de Russie. Il concilie une architecture russe, atypique pour le quartier, et un environnement historique français.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Vieux-Nice, partie la plus ancienne de la ville.
Marché aux fleurs

Situation, climat et démographie[modifier | modifier le wikicode]

Nice est située à l'extrême sud-est de la France continentale, non loin de la frontière italienne (30 km), au bord de la Méditerranée. Elle est bordée par la baie des Anges, et est entourée de plusieurs collines arborées. La cité est située à 960 km de Paris, 200 km de Marseille et de Gênes. Il s'agit de la plus grande ville de la Côte d'Azur, territoire s'étendant de Hyères à Menton.

Le climat de Nice méditerranéen ; il y fait doux et sec au printemps et en été, et l'hiver n'y est pas glacial, contrairement à d'autres villes situées plus au nord. Les précipitations dans la région niçoise demeurent faibles toute l'année.

Nice est la cinquième ville la plus peuplée de France, son aire urbaine compte 973 231 habitants. En 2007, la ville seule compte près de 348 721 habitants1. Sa densité de population est de 4 849 hab. /km² pour une superficie totale de 71,92 km2.

Quartiers[modifier | modifier le wikicode]

L'ancien centre de Nice est représenté par la colline du château, détruit par Louis XIV. Autour du Château se situe la vieille-ville, le Vieux-Nice. Le Vieux-Nice regorge de restaurants et de petits commerçants. L'axe routier nord-sud de la ville est l'avenue Jean Médecin, qui regroupe également de plus grands commerces. Le Port de Nice et le quartier de Riquier, plus résidentiels, sont situés à l'est de la ville.

Les récents travaux du tramway ont fait que beaucoup de quartiers ont été aménagés par de nouvelles routes. Une célèbre longue avenue de plusieurs kilomètres borde la mer d'est en ouest, appelée Promenade des Anglais. Elle s'étend de la colline du château à l'aéroport.

Transport[modifier | modifier le wikicode]

Nice dispose d'un important réseau de transport. La circulation en ville étant difficile, il a été décidé de développer un grand réseau de transport en commun. Le réseau Lignes d'azur2 est composé de près de quatre-vingt cinq lignes d'autobus, qui relient toutes la ville de Nice et toutes les communes avoisinantes. La ligne 1 du tramway a été inaugurée le 24 novembre 2007. Elle est en service depuis le 26 novembre 20073.

Par ailleurs, Nice possède trois gares, qui permettent de se rendre vers l'Italie à l'est et Marseille à l'ouest. Il existe le TGV Nice-Paris. Enfin, l'aéroport de Nice est le troisième aéroport français en nombre de passagers après Roissy et Orly, les deux aéroports de Paris4.

Économie[modifier | modifier le wikicode]

Laboratoire de recherche Chanel, à Sophia Antipolis.

L'économie de Nice se base essentiellement sur le tourisme (climat, plages...), sur les commerces (quartiers d'affaires en nombre conséquent) et sur les hautes technologies (technopole de Sophia Antipolis). Les secteurs du tertiaire, de l'industrie, de la construction et de l'agriculture sont les principales secteurs d'activités des niçois actif.

Nice a un taux de chômage de 8,8 % (en 2006) bien plus faible que la moyenne nationale française (10,1 %). Nice est l'une des plus grandes villes françaises et est la capitale économique de la Côte d'Azur.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Images sur la ville de Nice Vikidia possède une catégorie d’images sur la ville de Nice.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Personnalités nées à Nice[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Populations légales 2007 de la commune de Nice, sur insee. fr - Page consultée le 7 mars 2010
  2. Lignes d'azur - Qui sommes-nous ?, sur Lignesdazur. com - Page consultée le 24 février 2010.
  3. Le Tracé du Tramway de l'agglomération Nice Côte d'azur, sur tramway-nice. org - Page consultée le 24 février 2010.
  4. Aéroport international de Nice Côte d'Azur, sur yavlin. com - 19 mai 2008. Page consultée le 24 février 2010.
Drapeau de la France Portail France —  Accédez au portail sur la France.