Lyrisme

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Apollon et les Muses, huile sur bois

Le lyrisme, ou registre lyrique , correspond à l’expression d’émotions ou sentiments intenses et profonds, tels que l’amour ou la tristesse. Ce mot est issu du mot lyre, l’instrument de musique du dieu grec Apollon, montrant ainsi son lien avec la musique, et plus largement les arts.

En littérature[modifier | modifier le wikicode]

Thèmes[modifier | modifier le wikicode]

En littérature, que ce soit dans les poèmes ou dans une œuvre sous une autre forme, les sentiments et émotions exprimés sont en lien avec, entre autre, l’amour, la nostalgie, la mélancolie, les regrets, remords, la nature ou encore la fuite du temps (c’est-à-dire, le temps qui passe). Ce sont les principaux thèmes du lyrisme. Ils ont souvent une connotation péjorative, exprimant la douleur de l’écrivain(e); la joie ou l’enthousiasme sont rarement évoqués.

Procédés expressifs[modifier | modifier le wikicode]

La plupart du temps, on emploie dans une œuvre lyrique la 1ère personne d’une singulier, je: c’est en effet ses propres émotions que l’on exprime.

La ponctuation est très marquée : on y retrouve de nombreuses phrases exclamatives et interrogatives, exprimant l’intensité de ce que ressent l’auteur(e). Des interjections, comme Ah!, Oh!, sont régulièrement présentes, toujours dans le même but.

Dans un poème lyrique, les vers vont être très musicaux, et le rythme régulier.

De nombreuses figures de style sont employées, afin d’image le texte et de contribuer à cette musicalité.

Histoire du lyrisme[modifier | modifier le wikicode]

En France, le lyrisme fait son apparition au Moyen-Âge vers le milieu du XIIème siècle. Il mêle alors la musique, la danse et le poème, regroupés autour d’un thème commun : l’amour courtois. Plusieurs poèmes de cette période ont été conservés, dont les auteurs les plus connus sont Thibaut de Champagne, roi de Navarre entre 1201 et 1253, Richard Cœur de Lion, qui en plus d’être roi d’Angleterre était duc et comte d’un certain nombre de régions françaises, ou encore Rutebeuf.

Au XVème siècle s’y ajoute une note mélancolique, et l’expression sentimentale devient plus personnelle. François Villon se distingue comme étant le premier grand poète lyrique, en apportant dans ses œuvres les notions de mort, de remords et d’évocation du passé.

Au début de la Renaissance, le mouvement prend de l’ampleur et se dépeint notamment à travers les poètes membres de la Pléiade, comme Du Bellay ou Ronsard. Dans leurs poèmes, la nostalgie, les regrets et la fuite du temps sont régulièrement évoqués.

À partir des années 1640, le lyrisme perd de sa popularité dans le poème, qui est devenu un genre littéraire méprisé, mais se retrouve dans la musique de Bossuet, ou dans les tragédies de Corneille (comme dans Le Cid) ou de Racine.

Redécouvert vers 1750, le lyrisme poétique connaît son véritable apogée au XIXème siècle. Des poètes et écrivains immensément connus tels que Victor Hugo, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, et Alphonse de Lamartine pour ne citer que les plus célèbres, révolutionnent le style littéraire, en y implantant leurs idées nouvelles faisant suite à la Révolution française de 1789, écrivant de manière très personnelle, et abordant tous les thèmes du lyrisme.

Exemple de poème lyrique[modifier | modifier le wikicode]

Demain dès l’aube de Victor Hugo

Dans Demain dès l’aube, l’un des poèmes les plus célèbres de Victor Hugo, le lyrisme est entièrement présent :
On retrouve les rapports avec la nature, la mélancolie, la tristesse, et, sous-entendu, l’amour que porte Hugo à sa fille (à qui il dédit son poème).
Très musical, il est écrit à la première personne du singulier, et présente plusieurs figures de style, comme la comparaison entre la nuit et le jour.

Terme commun[modifier | modifier le wikicode]

Au quotidien, on emploie généralement le mot de lyrisme pour parler de quelque chose de fort et profond en émotions :
On peut parler d’une danse ou d’une musique lyrique quand elle nous émeut, qu’elle fait ressortir beaucoup de sentiments ;
Lorsqu’on dit d’une personne qu’elle a un esprit, une âme lyrique, cela signifie qu’elle est poétique, rêveuse, sensible dans le sens où elle est facilement émue par une musique, une danse, un poème...

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

http://www.maulpoix.net/lelyrisme.htm
https://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/lyrisme.php
http://www.matisse.lettres.free.fr/epiphanies/docmanuels3.htm

La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…