Alpes-de-Haute-Provence

« Alpes-de-Haute-Provence » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Alpes-de-Haute-Provence
Localisation des Alpes-de-Haute-Provence en France
Localisation des Alpes-de-Haute-Provence en France
Administration
Préfecture Digne-les-Bains
Sous-préfectures Barcelonnette
Castellane
Forcalquier
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Numéro de département 04
Président du conseil départemental René Massette
Préfet Olivier Jacob
Site internet Site officiel
Démographie
Population 159 600 hab. (2012)
Superficie 6 925 km²
Densité 23 hab./km
Tourisme
voir modèle • modifier
Images sur les Alpes-de-Haute-Provence Vikidia possède une catégorie d’images sur les Alpes-de-Haute-Provence.

Les Alpes-de-Haute-Provence sont un département du sud-est de la France. Ce département, créé en 1790 sous le nom de Basses-Alpes et rebaptisé en 19701, fait partie de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. La préfecture est Digne-les-Bains. Son numéro (donné par l'ordre alphabétique) est le 04.

Les Alpes-de-Haute-Provence comportent 200 communes et quatre arrondissements : ceux de Barcelonnette, de Castellane, de Digne-les-Bains et de Forcalquier. En 2010, les Alpes-de-Haute-Provence comptaient 159 600 habitants, appelés Bas-Alpins.

Le conseil général des Alpes-de-Haute-Provence est composé de 30 conseillers et est présidé par Gilbert Sauvan, du parti socialiste.

Les Alpes-de-Haute-Provence sont représentées par deux députés à l'Assemblée nationale et un sénateur.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

En 1790, le département des Basses-Alpes est l'un des 83 départements créés à la Révolution française.

En décembre 1851, le département est une des rares régions françaises qui aient résisté au coup d'État organisé par le président de la République Louis-Napoléon Bonaparte pour établir son pouvoir personnel et dictatorial.

Le département fait partie de la zone non-occupée de juin 1940 à novembre 1942. Il est occupé par l’Italie fasciste de novembre 1942 après le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord; il est occupé par les Allemands après la chute de Mussolini en juillet 1943.

Depuis avril 1970, il s'est hissé vers ses sommets en prenant le nom d'Alpes-de-Haute-Provence.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Les Alpes-de-Haute-Provence ont une superficie de 6 925 km². Ses départements limitrophes sont les Alpes-Maritimes, le Var, le Vaucluse, la Drôme et les Hautes-Alpes. Il est aussi voisin de l'Italie.

Le relief des Alpes-de-Haute-Provence est entièrement montagneux, ce département étant situé dans les Alpes. On peut distinguer les plateaux, collines et vallées de Haute-Provence et la région des grandes vallées alpines comme celle de l'Ubaye entourée de sommets à près de 3 000 m et communicant par des cols à plus de 2 000 m. Beaucoup de vallées sont très isolées.

Le département est drainé par la Durance, le Verdon et leurs affluents.

Le département a un climat de type méditerranéen dégradé par l'altitude. Les hivers sont très rigoureux les étés sont orageux en Ubaye. L'ensoleillement est important (de 2550 à 2850 heures/an). Les pluies sont concentrées sur 90 jours/an mais peuvent être importantes et brutales (de 650 à 155 mm/an). Le ciel dégagé est favorable aux observations astronomiques (on a construit l'observatoire de Haute-Provence).

Économie[modifier | modifier le wikicode]

Les Alpes-de-Haute-Provence sont un des départements les moins peuplés de France. La densité moyenne est de 23 habitants/km2 (France métropolitaine =117). Sur 200 communes, 17 ont moins de 50 habitants. La population se concentre surtout dans la vallée de la Durance.

Les Alpes-de-Haute-Provence sont un département agricole. On y trouve des céréales, la culture des plantes aromatiques pour la pharmacie et la parfumerie. La viticulture, l'apiculture sont également présentes. L'élevage caprin et ovins (agneau de Sisteron) est développé. Le département est le second de France pour les surfaces cultivées en agriculture biologique (soit un dixième des exploitation agricoles).

La forêt occupe la moitié du territoire; la filière du travail du bois est en cours de développement.

Le département a un fort potentiel touristique, et occupe 10% de la population active, tant par la présence de parcs naturels que par les stations de sport d'hiver.

L'industrie est en cours de développement en particulier à partir du réacteur ITER de Cadarache (contrôle de la fusion nucléaire comme dans les étoiles). La filière parfums est active ainsi que la pharmacie (Sisteron).

Référence[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cf. « Alpes-de-Haute-Provence - Histoire ». Wikipédia. [Page consultée le 15 mars 2008]
Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.

44°0′N 6°10′E / 44, 6.167