Marcel Carné

« Marcel Carné » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Carné en 1994.

Marcel Carné (né à Paris en 1906 et mort en 1996 à Clamart) est un des plus importants cinéastes français des années 1930/1940. De même que Jean Renoir, il est considéré comme l’un des maîtres du « réalisme poétique1 ».

Jacques Prévert a participé à plusieurs de ses films comme scénariste et dialoguiste.

Sa carrière[modifier | modifier le wikicode]

Costume de Pierrot pour le rôle du mime Baptiste Deburau, un des principaux personnages des Enfants du paradis (1945).

Marcel Carné commence sa carrière comme assistant-réalisateur et comme critique de cinéma dans différents magazines. Il tourne en 1929 un documentaire, Nogent, Eldorado du dimanche et, après avoir été l'assistant de plusieurs cinéastes, il réalise son premier film en 1936. Il rencontre Jacques Prévert, et une collaboration débute alors entre l'auteur et le cinéaste :

  • Drôle de drame (1937)
  • Quai des brumes (1938)
  • Le jour se lève (1939)
  • Les Visiteurs du soir (1942)
  • Les Enfants du paradis (1945)
  • Les Portes de la nuit (1946)

Tous ces films, interprétés par de grands acteurs comme Jean Gabin, Arletty, Louis Jouvet, Michel Simon, Yves Montand… rencontrent un grand succès auprès du public, sauf le dernier, Les Portes de la nuit, avec lequel finit la collaboration entre Carné et Prévert. Tourné en 1938, Hôtel du Nord est un autre film important de Marcel Carné (scénario et dialogues écrits par Henri Jeanson).

Marcel Carné réalise ensuite des films moins importants jusqu'en 1971.

Répliques célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Certaines répliques de ses films sont restées célèbres :

  • Drôle de drame (1937, dialoguiste : Jacques Prévert) :
- « Je vous assure, mon cher cousin, que vous avez dit bizarre. »
- « Bizarre, moi j'ai dit bizarre ? Comme c'est étrange. »
  • Quai des brumes (1938, dialoguiste : Jacques Prévert) :
- « T'as de beaux yeux, tu sais... »
  • Hôtel du Nord (1938, dialoguiste : Henri Jeanson) :
- « Il se trouve que j'ai besoin de changer d'atmosphère, et l'atmosphère, c'est toi. »
- « C'est la première fois qu'on me traite d'atmosphère ! [...] Atmosphère, atmosphère ! est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? »

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Genre de film mettant en scène des personnages issus de milieux populaires : ouvriers, soldats... emportés par leur destinée qui se termine tragiquement (ils meurent à la fin du film)
Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes