Toulouse

« Toulouse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Toulouse
Toulouse, la nuit.
Administration
Pays France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 43° 36′ 16″ Nord
longitude : 1° 26′ 38″ Est
altitude : de 115 à 163 m Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 118,30 km2
Démographie
Population 453 317 hab. (en 2012)
Densité 3 832 hab./km2
Gentilé Toulousain
voir modèle • modifier
Basilique Saint-Sernin
Situation de Toulouse en France

Toulouse est une commune située au sud-ouest de la France, préfecture de la Haute-Garonne et de la région Occitanie. C'est la quatrième ville de France. Sa population est d'environ 450 000 habitants. Ses habitants sont appelés les Toulousains. Elle est surnommée La ville rose en raison de la couleur de la brique en terre cuite utilisée comme principal matériau de construction des maisons.

Tolosa proviendrait du préfixe Tol, qui désigne un gué ou une rivière. L'emplacement de la ville proviendrait de la facilité de franchissement de la Garonne en ce lieu.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville est habitée depuis la Préhistoire. Son territoire est occupé par une tribu celte, les Volques Tectosages, jusqu'à l'arrivée des Romains, qui y fondent Tolosa. Au Ve siècle, Toulouse devient la capitale du Royaume Wisigoth. Au Moyen Âge, la ville va rester longtemps indépendante, avant de rejoindre le domaine royal en 1271. À la Renaissance, Toulouse vit une période de grande prospérité.

La ville fut occupée par les troupes allemandes à partir de novembre 1942 et libérée seulement en août 1944 après des combats violents mais brefs. Comme dans toutes les villes la résistance organisa des réseaux urbains. Toulouse eut la particularité de cacher dans ses murs le réseau "Morhange" spécialisé dans la liquidation des traîtres et des tortionnaires de la Gestapo. Parmi les résistants qui payèrent leurs activités de leur vie figurent François Verdier et Achille Viadieu qui ont donné leur nom à des artères de la cité.

Aéronautique[modifier | modifier le wikicode]

Au XXe siècle, Toulouse s'illustre lors des débuts de l'aviation. C'est du terrain de Montaudran que s'envolèrent les avions de la légendaire aéropostale créée par Didier Daurat. Les pilotes les plus fameux foulèrent cette terre d'envol. (Guillaumet, Mermoz, St Exupéry, Codos et bien d'autres). Depuis les années 1920, l'aéronautique est un des secteurs économiques principaux de la ville.

Tout au long de son histoire, Toulouse vit naître ou participa à la naissance de nombreux avions demeurés célèbres comme le Breguet deux ponts, l'Atlantic, l'Alizé, le Jaguar, l'Alpha jet ou encore le Rafale. Mais l'aviation civile ne doit pas être oubliée, l'Armagnac, La Caravelle, les différentes versions de l'ATR et des Airbus appartiennent à l'histoire de l'aéronautique toulousaine. Toulouse a vu aussi les premiers vols d'avions de prestige comme le Concorde et plus récemment l'Airbus A380. Le siège d'Airbus est situé dans la ville de Blagnac située à proximité.

Environnement[modifier | modifier le wikicode]

Deux projets d'éco-quartier sont en cours de réalisation, l'un dans le quartier de la Cartoucherie après dépollution du et l'autre sur la ZAC Andromède.

Monuments célèbres de Toulouse[modifier | modifier le wikicode]

Le Capitole

Bâtiments religieux[modifier | modifier le wikicode]

Musées[modifier | modifier le wikicode]

  • Le musée Saint-Raymond, situé près de la basilique Saint-Sernin, a été créé en 1892. Il est consacré à l'art et à l'archéologie de l'Antiquité.
  • Le Musée Paul-Dupuy présente, quant à lui, une collection d'objets liés aux arts graphiques et décoratifs allant du Moyen Âge à 1939.
  • Le Musée des Augustins est le musée des Beaux-Arts de Toulouse, créé en 1795. C'est le plus vieux musée de la ville mais aussi de France après le Muséum central de Paris [82]. Il regroupe une collection de peintures de primitifs méridionaux, une collection de peintures italiennes et une collection de tableaux de peintres hollandais et flamands, ainsi qu'un importante collection de sculptures romanes (chapiteaux).
  • Le musée des Abattoirs est un musée d'art moderne et contemporain qui a ouvert en juin 2000.
  • Le Museum d'histoire naturelle après rénovation a rouvert ses portes en octobre 2007

Autres monuments[modifier | modifier le wikicode]

  • Le Capitole qui abrite l'Hôtel de Ville, un opéra et un orchestre symphonique, sur la place du même nom. L'immense Salle des Illustres permet au public d’admirer les chefs-d’œuvre d’artistes toulousains du XIXe siècle.
  • Les quais et les berges de la Garonne ont été aménagés au XVIIIe siècle. Les quais Henri Martin et les quais de Tounis construits en brique pour contenir les inondations permettent de se promener le long du fleuve et de découvrir les anciens ponts de Toulouse.
  • Les ponts. Le Pont Neuf, d’une longueur de 220 mètres, qui, malgré sans nom, est le plus vieux pont de Toulouse avec le pont de Tounis. Le pont Saint-Pierre est un pont reconstruit récemment, qui remplace un pont suspendu métallique datant de 1897.

Le sport à Toulouse[modifier | modifier le wikicode]

Le Stade toulousain est un club omnisport dont la section rugby est extrêmement connue pour avoir gagné 19 fois le championnat de France et quatre fois le championnat d'Europe.

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

  • Affaire Calas, une affaire judiciaire sur l'intolérance religieuse à Toulouse au XVIII siècle.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

ressource en ligne [en ligne] le site de la ville

Source[modifier | modifier le wikicode]

Images sur Toulouse Vikidia possède une catégorie d’images sur Toulouse.
  • Cet article contient des portions de texte issues de l'article « Toulouse » de Wikipédia. Consulté le 17 avril 2008.
Flag of Occitania.svg Portail de Toulouse —  Tous les articles sur Toulouse et ses environs.