Pois chiche

« Pois chiche » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pois chiche (Cicer arietinum)

Le pois chiche (Cicer arietinum) est une plante de la famille des Fabacées (ou légumineuses), cultivée dans les régions méditerranéennes.

Elle produit une graine comestible très nourrissante appelée aussi pois chiche. Malgré leur ressemblance avec les petits pois, les pois chiche ne leur ressemblent pas nutritionnellement. Les petits pois sont considérés comme des légumes alors que les pois chiche sont des féculents.

Description[modifier | modifier le wikicode]

C’est un pois de taille moyenne, rond et bosselé, de couleur beige et terminé en pointe. Très parfumé, il conserve sa forme à la cuisson, qui demande environ une heure d'ébullition.

Il contient des lipides, des protéines mais aussi de bien d'autres substances comme de l'azote, des amidons, des sucres et plusieurs sels minéraux.

Sa culture est très importante d'un point de vue économique pour les populations locales.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Pois chiches cuits, prêts à être consommés.

Le pois chiche est originaire du sud-est de la Turquie, Arménie et Syrie. Plusieurs sortes d'espèces sauvages de pois chiches existent encore dans ces régions.

Connu depuis l'Antiquité (3 000 ans av. J.-C.), il était la première source alimentaire en Mésopotamie (aujourd'hui Irak).

Le surnom de la famille de l'orateur et consul romain Cicéron (en latin, cicer veut dire "pois chiche") vient probablement d'une verrue, comparée à un pois chiche, qu'un de ses ancêtres avait sur le nez.

La consommation de ce légume s'est poursuivie au Moyen Âge : de nombreux voyageurs ont alors apporté ce produit jusqu'en Europe occidentale.

Production[modifier | modifier le wikicode]

Dans le monde, la production de pois chiche est proche des 9 millions de tonnes, dont 6,5 millions en Inde. Le pois chiche se cultive très bien autour de la Méditerranée, dans des pays comme l’Espagne, la Turquie, le Maghreb et le sud de la France.

Santé et cuisine[modifier | modifier le wikicode]

Le pois chiche est bon pour la santé : c'est notamment un remède pour des problèmes de digestion.

Il est à la base de nombreuses spécialités culinaires typiques en Méditerranée. On le retrouve dans les couscous (le pois chiche se dit hullar en arabe), ragoûts et autres potages.

En France, à Montaren, dans le Gard, ou encore à Rougiers, dans le Var, sont organisées des fêtes autour du pois chiche.

Falafels et houmous[modifier | modifier le wikicode]

Les falafels sont une spécialité du Proche-Orient faite de boulettes de pois chiches ou de fèves frites dans l'huile.

Le houmous est une purée de pois chiches et de tahiné (purée de sésame).

Socca et panisse[modifier | modifier le wikicode]

La socca est une spécialité de Nice et de Menton : c'est une grande galette fine de farine de pois chiche, cuite au four, puis vendue en parts dans la rue. On la retrouve à Toulon sous le nom de cade et en Ligurie (Italie), où elle est appelée farinata.

La panisse est une autre spécialité provençale et ligure : cette fois, la grande galette, plus épaisse, est préalablement découpée en petits cubes, qui sont frits ou cuits au four. Les panisses, elles aussi, sont consommées « sur le pouce », c'est-à-dire dans la rue.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter sur les pois[modifier | modifier le wikicode]


Article mis en lumière la semaine du 24 septembre 2012.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.