Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Russie

« Russie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Super article Tu lis un « super article ».
Tu lis un « Super Article ».
Fédération de Russie
(ru) Российская Федерация
Drapeau de la Russie.svg 480px-Coat of Arms of the Russian Federation svg.png
Drapeau Blason
Carte
Location of Russia.svg
Géographie
Capitale Moscou
Plus grande ville Moscou
Superficie 17 125 191 km2
Rang Classé 1er
Eau 0,5 %
Pays frontaliers Norvège Norvège
Finlande Finlande
Estonie Estonie
Lettonie Lettonie
Biélorussie Biélorussie
Lituanie Lituanie
Pologne Pologne
Ukraine Ukraine
Géorgie Géorgie
Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Kazakhstan Kazakhstan
Chine Chine
Mongolie Mongolie
Corée du Nord Corée du Nord
Fuseau horaire UTC+2 à UTC+12
Population
Population (2018) 146 880 400 habitants
Rang Classé 9e
Densité 8,6 habitants/km2
Gentilé Russe
Langue(s) parlée(s) Russe
Politique et fonctionnement
Formation Déclaration de l’indépendance vis-à-vis de l’URSS
Date 12 juin 1990
Président Vladimir Poutine
Président du gouvernement Mikhaïl Michoustine
Hymne Hymne national de la Russie
Monnaie Rouble
Domaine Internet .ru
.рф
Indicatif téléphonique +7
Indices économiques
IDH 0,824
voir modèle • modifier

La Russie (forme courante ; en russe : Россия, « Rossiya ») ou Fédération de Russie (forme officielle) est le plus vaste pays du monde, qui a pour particularité de s'étendre sur deux continents, l'Europe pour un peu moins du quart (où se trouve sa capitale Moscou) et l'Asie pour un peu plus des trois-quarts restants. Cependant, il est traditionnellement considéré que la Russie est un pays européen (une majorité soit 78 % de sa population vit dans la partie européenne).

La Russie est membre fondateur de la Communauté des États indépendants (CEI), membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que membre du Conseil de l'Europe. Elle a été membre du G8 de 1997 jusqu'à sa suspension en 2014 et son retrait définitif en 2017.

Les habitants de la Russie sont appelés les Russes. Il sont 146,8 millions en 2019. Le pays est une république fédérative dirigée par un président1.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Histoire de la Russie

Les origines de la Russie[modifier | modifier le wikicode]

L'« ancêtre » de la Russie est la Rus' de Kiev, un État créé par des Vikings, les Varègues, et formé autour d'une ville qu'ils ont eux-mêmes fondée, Kiev. La Rus' de Kiev va évoluer petit à petit pour devenir la grande-principauté de Moscou, puis le tsarat de Russie, après que le grand-prince Ivan IV dit « le Terrible » s'est proclamé « tsar de toutes les Russies ». Le tsarat va durer jusqu'en 1721.

L'Empire russe (1721-1917)[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Empire russe

En 1721, le tsar Pierre Ier de Russie veut occidentaliser la Russie et prend le titre plus européen de « empereur de toutes les Russies » : l'Empire russe est créé. À partir de 1762 Catherine II règne sur la Russie. Elle agrandit l'Empire jusqu'à la mer Noire en gagnant des territoires sur l'Empire ottoman et, à la suite du démembrement de la Pologne, en gagne d'autres à l'ouest. Catherine II meurt en 1796 après un règne de 34 ans. L'Empire perdure jusqu'à la révolution russe de 1917 où le parti communiste renverse le tsar Nicolas II : c'est la création de l'Union soviétique.

L'Union soviétique (1917-1991)[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Articles à lire : Révolution russe, Union des républiques socialistes soviétiques, Chronologie de l'URSS et République socialiste fédérative soviétique de Russie

En Union soviétique, la Russie devient la république fédérative la plus grande et la plus importante. Sa capitale reste Moscou, et le russe devient la langue officielle du pays. Pendant cette période, les deux mots « soviétique » et « russe » étaient parfois confondus, tout comme le sont, entre autres, les mots « néerlandais » et « hollandais », etc.

Histoire contemporaine (depuis 1991)[modifier | modifier le wikicode]

La Russie est considérée comme l'héritière de l'Union soviétique sur les plans diplomatique (entre autres, elle a hérité de sa place à l'ONU), financier (héritière des dettes et des créances, ainsi que des biens à l'étranger), culturel, militaire et historique.

Sur les plans géographique et politique, en tant qu'État, la Fédération de Russie est une prolongation de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR), la plus grande des quinze républiques soviétiques, depuis la date du changement de son nom le 25 décembre 1991. La Russie représentait les 3/4 du territoire, plus de la moitié de la population, les 2/3 de l'industrie et environ la moitié de la production agricole de l'URSS.

La Russie a de nombreux problèmes intérieurs. En Tchétchénie, un État de Russie, des indépendantistes se sont révoltés au point où la Russie entra en Guerre deux fois contre la Tchétchénie. La Russie a eu aussi des problèmes avec la Géorgie, un pays voisin, après que celle-ci eut abattu un avion russe, ce qui a conduit à une courte guerre en 2008 aboutissant sur la reconnaissance de l'indépendance à l'Ossétie du Sud et à l'Abkhazie.

La Russie veut avoir une place sur la scène internationale à la hauteur de son histoire et désire conserver sa sphère d'influence dans les pays voisins (en particulier de l'ex-URSS). Elle voit l'OTAN comme sa principale menace et perçoit son expansion comme une tentative d'encerclement. Cette situation dangereuse est l'une des principales raisons de l'intervention russe en Ukraine lors de la crise ukrainienne depuis 2014 et surtout du rattachement de la Crimée.

La Russie est actuellement considérée par plusieurs spécialistes comme une anocratie.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

La Russie possède des frontières terrestres avec quatorze pays : la Norvège, la Finlande, l'Estonie, la Lettonie, la Biélorussie, la Lituanie, la Pologne, l'Ukraine, la Géorgie, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la Chine, la Mongolie et la Corée du Nord. Ses 37 600 km de côtes s'étendent de l'océan Arctique au nord à l'océan Pacifique à l'est. Elle est aussi baignée par la mer Caspienne, la mer Noire, la mer d'Azov, la mer Baltique, la mer de Barents, la mer Blanche, la mer de Kara, la mer des Laptev, la mer de Sibérie orientale, la mer des Tchouktches, la mer de Béring, la mer d'Okhotsk et la mer du Japon.

Géographie physique[modifier | modifier le wikicode]

La Russie a une superficie de 17,13 millions de km2 qui représente deux fois celle du Brésil et 31 fois celle de la France métropolitaine. Le pays se répartit sur l'Europe (23,12 %) et l'Asie (76,88 %). S'étirant en longitude ouest-est sur 8 400 km, la Russie s'étend sur onze fuseaux horaires.

La Russie compte 120 000 rivières et 2 000 lacs. La plus haute montagne du pays est le mont Elbrouz avec 5 642 mètres d'altitude. Le point le plus bas se trouve sur les rives de la mer Caspienne, à près de 30 mètres au-dessous du niveau de la mer. La Russie a un littoral de 37 000 kilomètres de long. Elle possède également un certain nombre d'îles et d'archipels dans le Nord. En voici quelques exemples : la terre François-Joseph, la Nouvelle-Zemble, les îles de Nouvelle-Sibérie et les îles Komandorski.

En Sibérie se trouve un lac si grand que, sur une carte, il ressemble à une petite mer : le lac Baïkal. D'une profondeur maximale de 1 637 mètres, il est la plus grande réserve d'eau douce mondiale.

Les différents paysages[modifier | modifier le wikicode]

La Russie est un pays immense et par conséquent différents types de paysages la composent. On peut en gros diviser le paysage russe en huit parties, chacune ayant ses propres caractéristiques. Ces divisions forment les grands paysages russes.

La Russie d'Europe[modifier | modifier le wikicode]

L'Ouest de la Russie constitue ce qu'on appelle les « basses terres russes ». Elles se situent entre l'Europe de l'Est et les montagnes de l'Oural. Les plaines russes sont assez plates par rapport au reste de la Russie, mais plus accidentées que les Pays-Bas ou la Belgique. De nombreux fleuves et rivières, tels que la Volga, le Don ou la Moskova traversent le pays et ont creusé des vallées. Les Russes savent comment en tirer parti et, au moyen de lacs-réservoirs, ils produisent de l'électricité. Au nord de la plaine russe, on trouve la vaste toundra et les forêts de conifères, tandis qu'au sud, on pratique beaucoup d'agriculture. Cependant, la plupart des gens vivent dans les régions centrales et sur les bords de la mer Noire, car c'est là que se trouvent les grandes villes.

La Sibérie occidentale[modifier | modifier le wikicode]

De l'autre côté des montagnes du Nord de l'Oural se trouvent les basses terres de Sibérie occidentale. Cette région est également très plate et inondée au printemps. Cela la rend impropre à l'agriculture et il y a principalement des marécages et des lacs. Cependant, le sol fournit beaucoup de gaz et de pétrole. L'Ob, qui a sa source dans l'Altaï, forme avec son affluent l'Irtych la principale voie fluviale de Russie. En Sibérie occidentale se trouvent aussi de grandes villes : Iekaterinbourg et Novossibirsk sont les plus importantes.

Le Nord et la Sibérie centrale[modifier | modifier le wikicode]

Dans les basses terres de Sibérie du Nord, on trouve également des marais et des lacs. Cependant, cette région est plus vallonnée que les plaines de Sibérie occidentale. En raison du froid,, le sol est gelé en permanence, c'est le permafrost. Les arbres ne sont pas de grande taille, les forêts sont absentes et le paysage est en grande partie constitué de toundra avec des buissons bas, des mousses et des fougères. On y trouve deux grands fleuves, l'Ienisseï et la Léna. Ceux-ci forment avec leurs affluents d'importants bassins versants. L'Ienissei reçoit sur sa rive droite deux cours d'eau majeurs : la Toungouska inférieure et la Toungouska pierreuse. A l'est de l'Ienissei et s'étendant jusqu'à la vallée de la Léna se trouve le plateau de Sibérie centrale. Dans cette dernière région la plus haute montagne est le mont Kamen d'une altitude de 1678 mètres et situé au-delà du cercle polaire arctique. On y trouve du charbon, du minerai de fer, de l'or et même des diamants. Les montagnes de Sibérie du Sud s'étendent jusqu'à la frontière méridionale de la Russie. Les montagnes, non reliées entre elles, constituent une importante part du paysage. Ce sont d'abord l'Altaï, dominé par le mont Beloukha du haut de ses 4506 m, puis les monts Saïan occidentaux suivis des monts Saïan orientaux et enfin les monts Baïkal. Ces derniers se situent sur la rive nord-ouest du lac Baïkal, le lac le plus profond du monde. Non loin du lac est établie la ville d'Irkoutsk, rendue célèbre par Jules Verne dans son roman Michel Strogoff.

La Sibérie orientale[modifier | modifier le wikicode]

Entre le plateau de Sibérie centrale et les montagnes de Sibérie orientale se trouve la vallée de la Léna, en République sakha (Yakoutie). Cette large vallée été formée par les glaciers pendant l'ère glaciaire. On y trouve principalement des forêts de pins et de mélèzes, parfois entrecoupées de forêts de bouleaux et de steppes herbeuses. Au sud du lac Baīkal, s'étendent les mont Iablonovy. Dans le prolongement du lac, les monts Stanovoï se développent vers l'est. Le paysage de la Sibérie orientale s'étend au nord-est depuis les monts de Verkhoïansk jusqu'au cap Dejnev, l'extrémité orientale de la Russie. C'est alors le Tchoukotka, traversé par la chaîne de l'Anadyr. En suivant la côte le long de la mer de Béring, on parvient jusqu'à la péninsule du Kamtchatka. Cette région est soumise à de nombreux volcans et le Klioutchevskoï est le plus important d'entre eux, autant en nombre d'éruptions que par sa taille. À ce titre, il est le point culminant de la Sibérie avec 4750 m d'altitude. Entre ces formations se trouve le huitième paysage, les basses terres de Sibérie orientale.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Le climat de la Russie est continental.

Dans pratiquement tout le pays, il n'existe que deux grandes saisons : l'hiver et l'été ; le printemps et l'automne sont généralement de très courte durée et le passage des températures les plus chaudes aux températures les plus froides est extrêmement rapide. Le mois le plus froid est janvier (février sur les côtes). En été, le mois le plus chaud est généralement juillet (la température moyenne en Russie est de 20 °C). Les températures peuvent être très élevées dans les régions continentales (jusqu'à 38 °C au sud).

Le climat continental limite fortement les précipitations. Si, à l'ouest, les pluies annuelles sont de 600 mm dans les régions baltiques et de 525 mm à Moscou, elles tombent à 425 mm à Novosibirsk (en Sibérie).

Subdivisions[modifier | modifier le wikicode]

85 sujets[modifier | modifier le wikicode]

Les 8 districts fédéraux de Russie :      District fédéral central (ou du Centre ; Moscou)      District fédéral du Sud (Rostov-sur-le-Don)      District fédéral du Nord-Ouest (Saint-Pétersbourg)      District fédéral extrême-oriental (ou d'Extrême-Orient ; Khabarovsk)      District fédéral sibérien (ou de Sibérie ; Novossibirsk)      District fédéral de l'Oural (Iekaterinbourg)      District fédéral de la Volga (ou de Privoljié ; Nijni Novgorod)      District fédéral du Nord-Caucase (Piatigorsk)

La Fédération de Russie est constituée de 85 sujets :

8 districts fédéraux[modifier | modifier le wikicode]

Les 85 sujets sont tous regroupés en 8 districts fédéraux :

Villes[modifier | modifier le wikicode]

Fête de la Victoire, en 2005, sur la place Rouge, à Moscou.

La Russie compte environ 1 100 villes et 1 400 bourgs (villages) ; c'est un pays très urbanisé : environ 73 % de la population russe (ce qui correspond à peu près à 106,5 millions de Russes) vit dans des villes, ce qui est énorme pour un pays d'aussi grande taille. 20 % des Russes vivent dans des villes de plus d'un million d'habitants, et 45 % dans des villes de plus de 100 000 habitants.

Liste des plus grandes villes russes selon le recensement de 20162.

Rang Ville Nom russe Sujet fédéral Population
1 Moscou Москва Ville fédérale de Moscou 12 330 126
2 Saint-Pétersbourg Санкт-Петербург Ville fédérale de Saint-Pétersbourg 5 225 690
3 Novossibirsk Новосибирск Oblast de Novosibirsk 1 584 138
4 Iekaterinbourg Екатеринбург Oblast de Sverdlovsk 1 444 439
5 Nijni Novgorod Нижний Новгород Oblast de Nijni Novgorod 1 266 871
6 Kazan Казань République du Tatarstan 1 216 695
7 Tcheliabinsk Челябинск Oblast de Tcheliabinsk 1 192 036
8 Omsk Омск Oblast d'Omsk 1 178 100
9 Samara Самара Oblast de Samara 1 170 910
10 Rostov-sur-le-Don Ростов-на-Дону Oblast de Rostov 1 119 875
11 Oufa Уфа République de Bachkirie 1 110 976
12 Krasnoïarsk Красноярск Kraï de Krasnoïark 1 066 934
13 Perm Пермь Kraï de Perm 1 041 876
14 Voronej Воронеж Oblast de Voronej 1 032 895
15 Volgograd Волгоград Oblast de Volgograd 1 016 137

Religions[modifier | modifier le wikicode]

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Cuisine russe[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Cuisine russe

Initialement, la cuisine russe est celle des paysans qui devaient endurer les hivers froids et rigoureux ; leur cuisine est donc assez riche. Dans la cuisine russe, on retrouve des céréales (orge, seigle, etc.), du miel, des œufs et surtout du pain (qui était à cette époque l'aliment de base).

Beaucoup de plats traditionnels sont chauds (des tartes, des galettes...) et riches en sucre et en protéines.

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Littérature russe

La littérature russe est en grande partie inspirée des traditions slaves et des contes oraux païens avant la christianisation de la Rus' de Kiev par les Byzantins. La littérature russe voit son essor pendant les campagnes napoléoniennes, avec des écrivains comme Léon Tolstoï, Alexandre Pouchkine, Nicolas Gogol... Ce siècle connaîtra plus tard Fiodor Dostoïevski, un autre génie de la littérature russe.

Musique[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Musique russe

En 1648, le tsar Alexis Ier interdit de jouer avec des instruments de musique, car l'Église orthodoxe russe les considérait comme « diaboliques » ; la musique traditionnelle s'est donc développée autour du chant. L'instrument de musique russe le plus connu est la balalaïka, une sorte de luth (guitare).

Pendant la période soviétique, la musique datant de l'époque tsariste était plutôt mal vue. Cependant, beaucoup de compositeurs russes ont composé sous le régime soviétique (comme Sergueï Prokofiev ou Dmitri Chostakovitch).

Les ensembles vocaux officiels de la Russie, les Chœurs de l'Armée rouge, ont été créé sous l'Union soviétique sous la direction d'Alexandre Alexandrov (l'hymne officiel des Chœurs de l'Armée rouge étant d'ailleurs l'hymne d'Alexandrov, composé par un vétéran).

Éducation[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Système éducatif en Russie

Le taux d'alphabétisation est très élevé, parmi les plus élevés au monde : 100 % en 2008-2009. Souvent, les enfants qui ne font pas partie de l'ethnie russe sont bilingues (les Tatars qui parlent russe-tatar, les Iakoutes qui parlent russe-iakoute...). En 2007, plus de 21 % des écoliers utilisent internet pour l'école.

Quelques chiffres[modifier | modifier le wikicode]

Quelques chiffres sur la Russie en 20053 :

Russie Chine France
Densité (hab. /km²) 8 137 112
Espérance de vie (années) 65 71 79
Population urbaine (%) 73 40 76
IDH 0,795 0,755 0,942
PIB / hab. ($) 11 041 7 204 27 600


Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Images sur la Russie Vikidia possède une catégorie d’images sur la Russie.
Article mis en lumière la semaine du 11 janvier 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Russie, sur diplomatie.gouvernement.fr
  2. Extrait de Liste des villes de Russie par nombre d'habitants (wp)
  3. D’après les données de Bertrand Badie, Béatrice Didiot (dir.), L'État du monde 2007, Paris, La Découverte, 2006, p.419 ; les chiffres pour la France viennent de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Aab st basil moscow.jpg

Lieux géographiques : MoscouPlace RougeKremlinSaint-PétersbourgVolgaNévaOuralLac BaïkalSibérie
Histoire de la Russie : Rus' de KievEmpire russeUnion SoviétiqueRépublique socialiste fédérative soviétique de Russie
Liste des souverains de Russie : RiourikIvan le TerribleBoris GodounovPierre le GrandCatherine la GrandeAlexandre IerNicolas II de Russie
Dirigeants politiques de la Russie moderne : Boris EltsineVladimir PoutineDmitri Medvedev
Littérature russe : Alexandre PouchkineLéon Tolstoï
Musique russe : Modeste MoussorgskiPiotr Ilitch TchaïkovskiSergueï RachmaninovIgor StravinskySergueï ProkofievDmitri Chostakovitch
Cuisine russe

Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.
Coat of arms of the Soviet Union.svg Portail de l'Union soviétique - Tous les articles concernant l'URSS.
Portail des pays —  Tout sur les pays, les organisations internationales...