Nuremberg

« Nuremberg » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Meuschelstraße

Nuremberg (allemand : Nürnberg) est une ville allemande. Elle se situe en Bavière. Le Danube « Donau » en allemand traverse la ville.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Nuremberg a une histoire complexe, oscillant entre gloire et honte internationale.

Fondation et Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Partie d'un document historique scanné. Les Chroniques de Nuremberg sont l'ouvrage le plus célèbre de Hartmann Schedel (1440-1514), un humaniste et historien allemand né à Nuremberg. Elles racontent l'histoire du monde jusqu'aux années 1490. Cela témoigne de la prospérité culturelle à Nuremberg à la Renaissance

Fondée vers 1050, Nuremberg a une situation stratégique entre quatre évêchés de Franconie : Wurtzbourg, Bamberg, Ratisbonne et Eichstätt. La ville est déclarée cité impériale libre en 1219, sous Frédéric II. En 1256, elle adhère à la Confédération du Rhin, ce qui lui permet d’établir des liens commerciaux avec les ports de la Méditerranée et de la Baltique. Cette même année, des portes et des remparts sont construits, qui sont vite remplacés par des murailles. En 1356, l'un des textes les plus importants de l'histoire du Saint-Empire romain germanique, la Bulle d'or, est rédigé à Nuremberg. Sa situation géographique privilégiée (au croisement de quatre axes commerciaux majeurs), la réputation de ses jouets et de ses gravures sur bois en font rapidement une importante cité commerciale. Au XVe siècle, la plupart des églises nurembergeoises sont construites.

Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

Aux XVe et XVIe siècles, Nuremberg est une ville prospère et riche. La culture y est reine. Rivalisant avec Augsbourg, la ville natale d'Albrecht Dürer accueille tous artistes : des sculpteurs (Veit Stoss), des peintres (Michael Wolgemut, Albrecht Dürer), des couleurs de bronze (Peter Fischer), des tailleurs de pierre (Adam Krafft), etc. Ils laissent leur empreinte partout dans la ville (églises, musées, ...) Des poètes et musiciens en corporation, les meistersinger, se trouvent aussi dans la ville sous la houlette de Hans Sachs (Wagner en fait un opéra, Les maîtres-chanteurs de Nuremberg).

Époque contemporaine[modifier | modifier le wikicode]

En 1835, la première ligne de chemin de fer d'Allemagne relie Nuremberg à Fürth (banlieue). Nuremberg a connu l'instauration de lois raciales en 1935 (lois de Nuremberg), des grands rassemblements du parti nazi et le procès de Nuremberg, jugeant les nazis dont beaucoup furent pendus le 16 octobre 1946.

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.

49° 27′ 00″ N 11° 05′ 00″ E / 49.45, 11.083333