bavardages  • le Livre d'or
75px Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Élection présidentielle française de 2007

« Élection présidentielle française de 2007 » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Élection présidentielle française de 2007
Nicolas Sarkozy novembre 2009.jpg
Ségolène Royal - Cohen's rallye, Toulouse town election, 2008 - 2017.jpg
Résultat final
18 983 138 voix
16 790 440 voix
53,06 %
46,94 %
Le président sortant est Jacques Chirac.
Le président élu est Nicolas Sarkozy.
voir modèle • modifier

L'élection présidentielle française de 2007 est l'élection présidentielle qui s'est tenue en France le 22 avril 2007 (1er tour), puis le 6 mai 2007 (second tour). C'est un vote en deux tours au suffrage universel direct. Ce fut la neuvième élection présidentielle sous la Cinquième République.

Cette élection a désigné Nicolas Sarkozy comme le sixième président de la Cinquième République française : il est nommé pour un mandat de cinq ans. Les prochaines élections présidentielles ont eu lieu en 2012.

Dates du scrutin[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Sarkozy, élu président au soir du second tour

Le premier tour de l'élection a eu lieu le dimanche 22 avril 2007 et le second tour le dimanche 6 mai. Le scrutin a été avancé d'un jour en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française, ainsi que dans les ambassades et consulats situés sur le continent américain. Dans ces régions, le premier tour a donc eu lieu le samedi 21 avril 2007 et le second tour le samedi 5 mai.

Les électeurs doivent être inscrits sur des listes électorales pour pouvoir voter. Ils doivent se déplacer dans des bureaux de vote. Ceux qui sont inscrits mais qui ne votent pas sont des abstentionnistes. Il y a eu environ 16 % d'abstention aux premier et second tours : c'est un pourcentage faible.

Douze candidats se sont présentés au premier tour de l'élection présidentielle. Les deux candidats qui ont remporté le plus de voix sont désignés pour le second tour. Ce sont Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal.

Le premier tour a été marqué par une participation très forte : 83,78 % des électeurs ont voté ! Les deux premiers candidats, Nicolas Sarkozy (31,18 % des voix) et Ségolène Royal (environ 25,87 % des voix), sont arrivés assez nettement en tête devant les autres candidats. Aucun des deux n'a eu la majorité des voix et tous les deux devaient donc se départager lors du second tour.

Les deux candidats qualifiés pour le second tour ont été : Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. Un débat télévisé a opposé ces deux candidats le 2 mai. Nicolas Sarkozy a été élu le 6 mai président de la République avec 53 % des voix exprimées (votes blancs et nuls non comptés), contre 47 % pour Ségolène Royal.

Jacques Chirac, alors président de la République, est resté président jusqu'au 16 mai 2007 à minuit.

La campagne présidentielle[modifier | modifier le wikicode]

La campagne électorale est la période avant les élections pendant laquelle les candidats présentent leur programme aux citoyens.

Les 500 signatures[modifier | modifier le wikicode]

Un certain nombre de personnes ont déclaré leur intention de se présenter à l'élection présidentielle de 2007. Pour avoir le droit de se présenter à l'élection présidentielle, les candidats doivent recueillir au moins 500 signatures (parrainages) d'élus provenant d'au moins trente départements différents. Ces personnes peuvent être des maires de communes françaises ou des députés. Les signatures doivent être présentées au Conseil constitutionnel.

Trouver un nombre suffisant de parrains est souvent un problème pour les candidats qui ne sont pas soutenus par un grand parti politique. Pour l'élection de 2007, le Parti socialiste a demandé à ses élus de réserver leurs signatures au candidat socialiste.1. Cela a conduit à une rumeur disant que les grands partis comme le Parti socialiste et l'UMP influenceraient les maires des petites communes pour qu'ils ne donnent pas leur signature aux autres candidats.2

Finalement, 12 candidats ont recueilli les 500 signatures. La liste officielle des candidats a été publiée par le Conseil constitutionnel le 20 mars 2007.

Les 12 candidats[modifier | modifier le wikicode]

Les principaux thèmes de la campagne[modifier | modifier le wikicode]

La question de l'Union européenne a une certaine importance dans la campagne. En effet, lors du référendum de 2005, les Français ont refusé d'approuver le texte de la Constitution européenne ; et le prochain président devra prendre position sur cette question.

Certains partis politiques, qui étaient d'accord en 2005 pour refuser la Constitution européenne qu'ils trouvaient trop libérale, ont essayé de s'unir pour désigner un candidat unique. Cependant, ils n'y sont pas parvenus. Olivier Besancenot, de la Ligue communiste révolutionnaire, José Bové et Marie-George Buffet, du Parti communiste français se sont finalement présentés tous les trois.

Nicolas Hulot, journaliste très connu et écologiste, a essayé de donner une place importante aux problèmes d'environnement pendant cette campagne électorale. Il a demandé aux candidats de s'engager sur le respect d'un pacte écologique s'ils étaient élus.

Parmi les candidats, Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou, Marie-George Buffet et Dominique Voynet ont signé ce pacte.

  • Chômage : Durant la campagne électorale, le taux de chômage était de 10% environ. La peur du chômage, le manque d'emplois en France, et l'incertude des étudiants sur leur avenir ont été des thèmes de la campagne.
  • Politique internationale : Une majorité ont approuvé l'opposition du président Jacques Chirac à l'invasion américaine de l'Irak. Cependant, Chirac a envoyé des militaires français en Afghanistan et a permis le rapprochement des services secrets français et de la CIA (lire Alliance Base). Le candidat Nicolas Sarkozy est perçu comme un pro-américain même s'il a proposé le retrait des troupes d'Afghanistan. Sarkozy a proposé la création d'un conseil de sécurité nationale (cette promesse a été tenue). Ségolène Royal s'est déclarée en faveur d'une coopération européenne sur les actions militaires.
  • Insécurité : Les émeutes de 2005 ont eu un impact sur la campagne électorale. Nicolas Sarkozy a demandé un renforcement de la législation ; Ségolène Royal a demandé d'envoyer les jeunes délinquants dans des centres de rééducation encadrés par l'armée. La position de Sarkozy a été critiquée par la gauche.
  • Immigration :
  • Géminisme : Ségolène Royal fut la première femme qui arriva au second tour d'une élection présidentielle. Nicolas Sarkozy a promis de respecter la parité au sein de son gouvernement (cette promesse a été tenue).
  • Environnement : Dominique Voynet n'a pas obtenu beaucoup de voix ; mais Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy ont souvent soulevé des questions d'écologie durant la campagne électorale.
  • Religions : Sarkozy a critiqué la loi de 1905 de la séparation de l'État et de l'Église. Il a créé le Conseil français du culte musulman ; et cette création fut fortement critiquée.
  • Recherche :

Résultats[modifier | modifier le wikicode]

Résultats de l'élection présidentielle française du 22 avril et du 6 mai 2007
Candidat Parti 1er tour 2e tour
Voix  % Voix  %
Nicolas Sarkozy UMP 11 450 302 31,18 18 983 138 53,06
Ségolène Royal PS (soutenue par le PRG et le MRC) 9 501 295 25,87 16 790 440 46,94
François Bayrou UDF (soutenu par Cap 21) 6 820 914 18,57  
Jean-Marie Le Pen FN (soutenu par le MNR) 3 835 029 10,44
Olivier Besancenot LCR 1 498 835 4,08
Philippe de Villiers MPF 818 704 2,23
Marie-George Buffet Gauche populaire et antilibérale (soutenue par le PCF) 707 327 1,93
Dominique Voynet Les Verts 576 758 1,57
Arlette Laguiller LO 488 119 1,33
José Bové Collectif unitaire 483 076 1,32
Frédéric Nihous CPNT 420 775 1,15
Gérard Schivardi Comité national pour la reconquête des services publics (soutenu par le PT) 123 711 0,34
 
Suffrages exprimés 36 724 845 98,56 35 773 578 95,80
Blancs ou nuls 535 953 1,44 1 568 426 4,20
Votants 37 260 798 83,77 37 342 004 83,97
Abstentions 7 213 721 16,22 7 130 729 16,03
Inscrits 44 474 519 44 472 733
Source : Site officiel du ministère de l'Intérieur - Premier et deuxième tours
Premier tour des élections présidentielles françaises de 2007.png

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Élection présidentielle française de 2007 de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Libération du 5 août 2006François Hollande interdit aux élus socialistes les parrainages hors du PS
  2. Marianne du 12 mars 2007
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.