Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Ivan IV le Terrible

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Ivan IV de Russie)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Si tu cherches un article homonyme, tu veux peut-être lire Ivan IV (homonymie).
Ivan IV le Terrible
Empereur de Russie
Ivan IV, dit Ivan le Terrible (1530-1584).
Ivan IV, dit Ivan le Terrible (1530-1584).
Pays Russie
Dynastie Riourikides
Prédécesseur Vassili III
Successeur Fédor Ier
Nom de naissance Иван IV Васильевич
Naissance 25 août 1530 à Kolomenskoïe, grande-principauté de Moscou
Décès 18 mars 1584 (à 53 ans) à Moscou
Sépulture Cathédrale de l'Archange-Saint-Michel à Moscou
Père Vassili III
Mère Héléna Glinska
Conjoint Anastasia Romanovna Zakharine
Maria Temrioukovna
Marfa Sobakina
Anna Koltovskaïa
Anna Vassiltchikova
Vassilissa Melentieva
Maria Dolgoroukaïa
Maria Fiodorovna Nagaïa
Enfants Dimitri Ivanovitch
Ivan Ivanovitch
Fédor Ier
Dimitri Ivanovitch
voir modèle • modifier

Ivan IV Vassiliévitch (en alphabet cyrillique : Иван IV Васильевич), dit Ivan le Terrible (en alphabet cyrillique : Иван Грозный, Ivan Groznyï), né le 25 août 1530 à Kolomenskoïe dans la Grande-principauté de Moscou et mort le 18 mars 1584 à Moscou, est le premier tsar de Russie.

Il a régné de 1547 à 1584.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Ivan IV est le fils de Vassili III le Grand qui meurt alors qu'il n'a que trois ans. Sa mère, accompagnée de notables aristocrates, assure la régence. Mais celle-ci meurt, sans doute assassinée par des conseillers avides de son pouvoir. Des aristocrates lui succèdent et exercent le pouvoir en attendant la majorité d'Ivan.

Le grand-prince de Moscou grandit ainsi dans la peur de connaître le même sort que sa mère. Dès son plus jeune âge, il montre une certaine intelligence qui coexiste avec une certaine démence.

Le 16 janvier 1547, Ivan est couronné souverain à la cathédrale de la Dormition, mais d'une manière bien particulière : il se fait sacrer « tsar » (« César »), c'est-à-dire empereur. C'est une grande première dans l'Histoire de la Russie.

Tandis qu'on aurait naturellement attendu qu'il épouse une princesse étrangère par souci de diplomatie ou, plus probablement, pour étendre son empire, il s'unit avec une Russe, Anastasia Romanovna Zakharine. Par la suite, après la mort d'Anastasia, il ne cessera de divorcer et de se remarier, totalisant sept noces.

Soucieux de renflouer la Russie affaiblie par les calamités et les sinistres, Ivan IV va entreprendre de grandes réformes de l'administration et de la religion. Mais il va également affirmer son autorité en soumettant l'aristocratie. Il mène aussi des batailles contre ses puissants voisins, certaines malheureuses mais d'autres fructueuses : ainsi, la construction de la fastueuse cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux de Moscou est ordonnée après un grand succès.

En définitive, il a laissé l'image d'un personnage très étrange : d'un côté, il est un monarque assidu, mais de l'autre il est sujet à des accès de folie et certaines de ses attitudes sont assimilables à du sadisme. Il s'adonne à des pratiques très peu recommandables : il se délecte de tortures, de morts et de séances d'orgie (repas se déroulant tard et fébrilement, à plusieurs et nu).

Ivan IV ayant tué son fils.

Cette impression péjorative est restée dans un épisode de sa vie, très connu, qui illustre bien son grand déséquilibre mental. Le fils bien-aimé d'Ivan IV vient un jour à critiquer une décision de son père. Celui-ci est très perturbé et alors qu'il rencontre la femme enceinte de son fils, il se rue sur elle et la frappe âprement, si bien que le bébé ne verra pas le jour. Le fils va alors à la rencontre de son père crier scandale, ce qui met le tsar hors de lui. Emporté par la colère, il se jette sur son fils et le frappe à coup de sceptre partout, aveuglément, jusqu'à la tempe. Le fils qu'il aimait meurt. Lorsqu'il réalise ce qu'il vient de faire, Ivan s'écroule sur son fils, pleure et prie pour qu'il revienne à la vie. Mais c'est trop tard : Le coup a été fatal.

Lorsqu'il meurt en 1584, c'est donc son second fils, Fiodor Ier, qui lui succédera.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Au même moment… dans le monde
Michelangelo's David - 63 grijswaarden.png
Aab st basil moscow.jpg
Portail de la Renaissance —  Tous les articles sur la Renaissance
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.