Fiodor Dostoïevski

« Fiodor Dostoïevski » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Fiodor Dostoïevski
Dostoevskij 1872.jpg
Fiodor Dostoïevski en 1872.
Naissance 11 novembre 1821
Moscou (Empire russe)
Décès 9 février 1881 (à 59 ans)
Saint-Pétersbourg (Empire russe)
Nationalité(s) Russe
Profession(s) Écrivain

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (en français, plusieurs orthographes - transcriptions - existent pour le prénom : Fyodor, Fédor ou Fedor), est un écrivain russe. Il est né à Moscou en 1821 et mort à Saint-Pétersbourg en 1881. Il est souvent considéré comme l'un des plus grands romanciers russes. Il a influencé de nombreux autres écrivains.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Fédor Dostoïevski est le fils de Michel Dostoïevski, un médecin militaire, et de Maria Netchaiev. Il a un frère ainé, Michel, avec lequel il fondera plus tard une revue. Son père le destinant à une carrière dans l'armée, il étudie à l'École supérieure des Ingénieurs militaires, d'où il sort avec le grade de sous-lieutenant. Il lit beaucoup, notamment les œuvres de Honoré de Balzac, Racine, William Shakespeare, Victor Hugo, Johann Wolfgang von Goethe, etc., et il traduit en russe Eugénie Grandet, un roman de Balzac.

En 1844, il démissionne de son poste dans l'armée et commence une carrière d'écrivain. Il publie ses premiers romans, Les Pauvres gens (1846), Les Nuits blanches (1847). À la même époque, il rejoint un groupe de jeunes gens qui contestent le régime impérialiste russe. Ce groupe (dont Dostoïevski) est arrêté par la police, ils sont emprisonnés puis condamnés à mort, mais leur peine est transformée en travaux forcés juste avant le début de l'exécution. Dostoïevski racontera ces années passées au bagne en Sibérie (de 1849 à 1854) dans les Souvenirs de la maison des morts (paru en 1860).

Il se marie en 1857 avec Maria Issaieva, le couple s'installe à Saint-Petersbourg et il recommence à écrire. Il voyage en Europe (Italie, Suisse, Londres, Paris, Vienne, etc.). Passionné par le jeu, il perd tout son argent à la roulette et retourne ruiné à Saint Petersbourg. Sa femme Maria meurt en 1864. Son roman Crime et Châtiment obtient en 1866 un grand succès, roman suivi entre autres par L'Idiot (1868), L'Éternel mari (1870), Les Possédés (1871), Les Frères Karamazov (1879). En 1867, Dostoïevski se remarie avec Anna Snitkine. Il meurt en janvier 1881 à l'âge de 59 ans.

Quelques romans célèbres (parmi beaucoup d'autres)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1866 : Crime et Châtiment
  • 1866 : Le Joueur
  • 1868 : L'Idiot
  • 1879 : Les Frères Karamazov

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.