Crimée

« Crimée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
République de Crimée
Crimea in Russia.svg
République constitutive de la fédération de Russie
Flag of Crimea.svg Emblem of Crimea.svg
Drapeau Blason
Administration
Nom local Республика Крым (ru)
Республіка Крим (uk)
Pays Russie Russie
District fédéral Sud
Capitale Simferopol
Langue Russe, ukrainien, tatar de Crimée
Localisation
Coordonnées
géographiques
latitude : 45° 24′ Nord
longitude : 35° 18′ Est Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 26 081 km2
Frontières Ukraine Ukraine
Russie Sébastopol
Démographie
Population 1 907 106 hab. (en 2016)
Densité 73 hab./km2
voir modèle • modifier

La Crimée (Крим en ukrainien et Крым en russe) est une presqu'île disputée entre l'Ukraine et la Russie, située entre la mer Noire et la mer d'Azov. Elle est reliée au continent par l'isthme de Perekop et devrait l'être par le futur pont projeté par la Russie.

Depuis le 18 mars 2014, la République de Crimée est un des sujets de la Fédération de Russie. Elle est située dans le district fédéral du Sud. Sa capitale est Simferopol.

La principale ville de la presqu'île, Sébastopol, a un statut autonome et ne fait donc pas partie de la République de Crimée.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité et Moyen Âge[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'Antiquité, la Crimée était nommée Chersonèse Taurique et était habitée par les Cimmériens. Les Grecs dès le VIe siècle av. J.-C. y établissent des comptoirs commerciaux. Vers 480 av. J.-C. les Grecs forment le royaume du Bosphore dont les Romains font un de leurs protectorats en 47 av. J.-C..

Au Moyen Âge, la région est envahie de très nombreuses fois, par les Goths, les Huns, les Khazars et les Russes de Kiev (pendant le règne de Vladimir Ier). Les Génois fondent de nombreux comptoirs commerciaux sur les côtes, mais doivent les abandonner en 1475. Les Tatars y établissent un khanat indépendant qui reconnait la suzeraineté de l'empire ottoman en 1475.

La Crimée russe (1792 - 1921)[modifier | modifier le wikicode]

Après la guerre russo-turque de 1768-1774, la Crimée devient indépendante des Ottomans mais les Russes l'annexent en 1783. C'est alors que le ministre russe Potemkine fait aménager la puissante base navale de Sébastopol.

Au XIXe siècle, la Crimée est le théâtre des rivalités entre les Britanniques, les Français et les Russes qui débouchent sur la guerre de Crimée en 1854-1855.

Période soviétique (1921 - 1992)[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la guerre civile russe, la Crimée est le dernier refuge des armées blanches commandées par Denikine et Wrangel.

En 1922, dans le cadre de la création de l'URSS, la Crimée devient une république autonome de la République socialiste fédérative soviétique de Russie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Crimée est occupée de fin 1941 au printemps 1944, par les armées allemandes. Les Tatars déclarés collaborateurs de l'occupant allemand sont déportés en Sibérie.

En 1954, la Crimée, bien que peuplée majoritairement de Russes est rattachée à la République socialiste soviétique d'Ukraine.

République de Crimée (depuis 1992)[modifier | modifier le wikicode]

En 1992, lors de l'éclatement de l'URSS, la Crimée est une république autonome d'Ukraine.

Le conflit russo-ukrainien[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Crise de Crimée

Politiquement, la Crimée constituait une république autonome de l'Ukraine, mais depuis le référendum controversé de mars 2014, la péninsule est rattachée à la Russie. Ce rattachement est toutefois non reconnu par la majorité de la communauté internationale.

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie, les touristes se rendant en Crimée ont besoin d'un visa russe.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Carte de la Crimée.

Les quatre cinquièmes de la Crimée forment une plaine de végétation steppique.

Le sud est constitué de montagne (1 545 m d'altitude au maximum) qui plonge directement dans la mer Noire. Le littoral bénéficie d'un climat de type méditerranéen. De nombreuses stations thermales et balnéaires s'y logent et attirent de très nombreux touristes (Yalta, Féodosia).

Le climat du littoral permet la culture de la vigne, des vergers, des agrumes et du tabac. La plaine du nord est partiellement irriguée, et accueille des cultures de blé et de l'élevage ovin.

La présence de minerai de fer dans la presqu'île de Kertch a permis le développement d'industries à Sébastopol et Simféropol.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Ukraine —  Tous les articles concernant l'Ukraine.
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.

44° 56′ 00″ N 34° 06′ 00″ E / 44.9333, 34.1