Guerres napoléoniennes

« Guerres napoléoniennes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Pendant son règne, Napoléon Ier fait face militairement à plusieurs coalitions des pays européens.

Ces derniers refusent l'installation en Europe des idées de la Révolution française; ils refusent également la modification de la carte de l'Europe faite par Napoléon. Celui-ci agrandit le territoire français en y annexant les pays voisins qu'il enlève à leurs anciens souverains. De plus, Napoléon installe les membres de sa famille comme souverains de certains pays européens dont il a chassé les anciens princes (par exemple Naples, la Hollande ou l'Espagne).

Enfin, le Royaume-Uni fait tout pour empêcher la Belgique de devenir française, de peur que le port d'Anvers ne fasse concurrence à celui de Londres ; il craint également que l'industrie anglaise ne puisse vendre en Europe qui serait sous le contrôle des Français.

Les différentes guerres[modifier | modifier le wikicode]

La guerre contre la troisième coalition[modifier | modifier le wikicode]

La guerre contre la troisième coalition de 1805, est faite contre la Russie, l'Autriche et le Royaume-Uni, est marquée par la défaite navale française de Trafalgar en octobre 1805 et la victoire terrestre française d'Austerlitz le 2 décembre 1805. La guerre se termine par le traité de Presbourg avec l'Autriche.

La guerre contre la quatrième coalition[modifier | modifier le wikicode]

La guerre contre la quatrième coalition de 1806-1807, est faite contre la Prusse et la Russie (et le Royaume-Uni), est marquée par les victoires françaises d'Iéna et d'Auerstaedt, toutes deux le 14 octobre 1806, contre la Prusse et la difficile victoire française d'Eylau (en février 1807) et celle de Friedland (en juin 1807) contre la Russie. La guerre se termine par le traité de Tilsit entre la Russie et la France.

La guerre d'Espagne[modifier | modifier le wikicode]

La guerre d'Indépendance espagnole de 1808 à 1813 qui se termine par la défaite française et l'évacuation du territoire espagnol.

La guerre contre la cinquième coalition[modifier | modifier le wikicode]

La guerre contre la cinquième coalition de 1809, est faite contre l'Autriche et le Royaume-Uni et les insurgés espagnols, est marquée par la défaite française d'Essling (mai 1809) et la victoire française de Wagram (juillet 1809). La guerre se termine par le traité de Vienne.

La guerre contre la sixième coalition[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la guerre contre la sixième coalition de 1812 à 1815, Napoléon doit combattre la Russie, l'Autriche, la Prusse, le Royaume-Uni, la Suède et une grande partie des États allemands.

La guerre est marquée par les désastreuses campagne de Russie et retraite de Russie en 1812 ; la guerre se poursuit par la désastreuse campagne d'Allemagne avec la défaite française de Leipzig en 1813.

Enfin, en 1814, se déroule la campagne de France qui aboutit à la défaite française et à la première abdication de Napoléon Ier en avril 1814. La France vaincue signe le premier traité de Paris.

La guerre contre la septième coalition[modifier | modifier le wikicode]

De mars à juin 1815 (pendant les Cent-Jours), la guerre reprend entre les coalisés et Napoléon. Elle est marquée par la désastreuse défaite française de Waterloo le 18 juin 1815 et la seconde abdication de Napoléon. La France de nouveau vaincue doit signer le second traité de Paris. Ce traité marque la fin des guerres de la révolution et de l'Empire entre 1792 et 1815.

Vikilien pour compléter sur les guerres napoléoniennes[modifier | modifier le wikicode]

Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...