Louis IX

« Louis IX » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Saint Louis)
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Saint-Louis.
Généalogie de saint Louis, représenté avec son épouse et sa descendance
Les contemporains du roi Louis IX

Louis IX ou saint Louis est un roi de France du Moyen Âge.

Né à Poissy en 1214, il décède à Tunis en 1270. Il est le fils de Louis VIII et de Blanche de Castille. Il a régné de 1226 à 1270.

Devenu majeur, le roi cherche l'accord avec ses voisins et les grands seigneurs, en particulier le roi d'Angleterre.

À l'intérieur du pays, il impose sa monnaie, ses lois et sa justice dans le royaume.

Chrétien très croyant, il participe à deux croisades.


Débuts du règne[modifier | modifier le wikicode]

Bataille entre Louis IX et Henry III

Louis IX devient roi à 12 ans. Le gouvernement est confié à sa mère, Blanche de Castille, qui devient régente.

Elle fait face avec succès à la révolte des grands seigneurs : Pierre Mauclerc, duc de Bretagne et Philippe Hurepel, comte de Boulogne, qui tentaient de retrouver la liberté vis-à-vis du pouvoir royal.

La régente met fin à la guerre contre les Albigeois en 1229.

En 1234 elle marie le roi à Marguerite de Provence fille du comte Raymond Béranger IV (à l'époque la Provence était en dehors du royaume de France). Ils auront onze enfants (dont Robert de Clermont l'ancêtre des Bourbons).

En 1242, Louis IX doit faire face à une révolte des seigneurs aquitains soutenus par le roi d'Angleterre Henri III qui est battu à Saintes.

Recherche d'accord avec les souverains voisins[modifier | modifier le wikicode]

Louis IX agrandit le domaine royal

  • en annexant en 1258 le Languedoc, après un accord avec le roi d'Aragon Jacques Ier, qui renonce à sa suzeraineté sur la Provence et le Languedoc.
  • Mais en échange la France renonce à sa suzeraineté sur la Catalogne et le Roussillon qui étaient territoires dépendants de la France depuis Charlemagne.

En 1259, il signe le traité de Paris avec Henri III d'Angleterre.

Affirmation de l'autorité royale dans le royaume[modifier | modifier le wikicode]

Monnaie d'or de Louis IX

Louis IX réussit à imposer sa monnaie dans tout le royaume de France.

Il fait appliquer ses ordonnances par les baillis et les sénéchaux.

Il tente de limiter les guerres entre seigneurs en interdisant les tournois, les guerres privées et les duels judiciaires.

Enfin, Louis IX met en place la possibilité de contester devant la justice royale une décision prise par un seigneur local : c'est la naissance du parlement de Paris.

Un roi très catholique[modifier | modifier le wikicode]

Louis IX en route pour l'Égypte, lors de la septième croisade (1249)

Des penseurs chrétiens comme Thomas d'Aquin ou Albert le Grand enseignent en France, et le pays jouit alors d'un grand prestige intellectuel.

Louis IX persécute les juifs du royaume et instaure l'Inquisition.

Il participe à deux croisades :

  • La septième croisade démarre en 1248. Le roi, les seigneurs et tous les croisés partent d'Aigues-Mortes. Ils s'arrêtent à Chypre. Puis ils gagnent Damiette en Égypte. Le roi est fait prisonnier, en même temps qu'Étienne Boileau.

Il est libéré contre une rançon d'argent. Mais il reste quatre années en « Terre Sainte » où il réorganise le système défensif. En France, la révolte des pastoureaux provoque des rassemblements pour un départ en croisade des bergers et des pauvres.

  • Le roi commence la huitième croisade en 1270. Les croisés partent aussi d'Aigues-Mortes et s'arrêtent en Sardaigne. Ils arrivent à Tunis et mettent le siège autour de la ville. Le roi meurt de la peste.

Fondations, canonisation[modifier | modifier le wikicode]

La Sainte-Chapelle, Paris
  • Louis IX a fait construire la Sainte-Chapelle à Paris pour abriter les reliques de Jésus.
  • Il a offert un vitrail à la cathédrale de Chartres.
  • Il a fondé plusieurs hôtels-dieu, des bâtiments qui accueillent les pauvres et les malades.
  • En 1254, il a fondé l'hospice des Quinze-Vingts à Paris.
  • L'Église catholique l'a canonisé en 1297 : on le connait sous le nom de Saint Louis.


Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.