Confiné chez toi, tu t'ennuies ? Crée un article sur Vikidia, c'est facile ! Commence par quelques lignes et on va t'aider !

Carolingiens

« Carolingiens » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Histoire de la France
Avant la chute de Rome
Moyen Âge et temps modernes
XIXe et XXe siècles

Les Carolingiens sont une dynastie Franque ayant régné entre 751 et 987, après les Mérovingiens (le premier de la dynastie des mérovingiens est Clovis Ier) sur ce qui deviendra la France et une partie de l'Allemagne. Le plus connu des Carolingiens est Charlemagne qui a donner son nom à la dynastie. Il devient empereur en 800 et meurt en 814. Avant cela, il a été roi des Francs en 768.

L'empire carolingien se trouve à l'Ouest de l'Europe, en Occident. Sa capitale est Aix-la-Chapelle. Ces rois sont chrétiens.


Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Liste des Carolingiens.


Pépin le Bref, le premier roi de la dynastie Carolingienne. Portrait imaginaire.

Souverains de la dynastie[modifier | modifier le wikicode]

Les Carolingiens forment une dynastie fondée par Pépin le Bref qui, comme son père le fameux Charles Martel, était le maire du palais de l'un des derniers rois mérovingiens (que l'on surnommait « rois fainéants »).

Son fils, Charlemagne (d'où le nom Carolingien), le plus célèbre représentant de cette dynastie, devenu empereur d'Occident à partir de 800 contribua largement à faire de l'empire des Francs, la première puissance européenne de son temps.

En France, les carolingiens ont été remplacés par les Capétiens en 987, dynastie fondée par Hugues Capet.

En Allemagne, les Carolingiens se maintiennent jusqu'au début du Xe siècle.

France[modifier | modifier le wikicode]

  • 751-768 : Pépin le Bref (vers 715-768), il devient roi après avoir détrôné Childéric III, le dernier roi mérovingien.
  • 768-814 : Charlemagne (742-814), fils de Pépin le Bref ; seul roi après la mort de son frère Carloman. Couronné empereur d'Occident en 800.
  • 768-771 : Carloman (751-771), frère de Charlemagne ;
  • 814-840 : Louis Ier le Pieux (778-840), fils de Charlemagne, également empereur ; à sa mort, ses territoires sont partagés entre ses fils ;
  • 840-877 : Charles II le Chauve (823-877), dernier fils de Louis Ier, reçoit la Francie occidentale au Traité de Verdun en 843 ; également empereur de 875 à 877 ;
  • 877-879 : Louis II le Bègue (846-879), fils de Charles II ;
  • 879-882 : Louis III de France (863-882), fils de Louis II ; règne avec son frère Carloman II ;
  • 879-884 : Carloman II (866-884), seul roi après la mort de son frère Louis III ;
  • 884-888 : Charles le Gros (839-888), empereur d'Occident de la famille des carolingiens, choisi comme roi par les nobles francs car Charles, le demi-frère de Louis III et de Carloman est un enfant.
  • 888-898 : Robertiens (voir ci-dessous)
  • 898-922 : Charles III le Simple (879-929), dernier fils du roi Louis II ; succède au Robertien Eudes ; détrôné en 922 par Robert Ier, frère d'Eudes.
  • 922-936 : Robertiens (voir ci-dessous)
  • 936-954 : Louis IV d'Outremer (921-954), fils de Charles III ;
  • 954- 986 : Lothaire (941-986), fils de Louis IV ;
  • 986-987 : Louis V (967-987), fils de Lothaire ; dernier souverain de la dynastie, mort sans descendance.

Robertiens[modifier | modifier le wikicode]

Attention Ces rois ne font pas partie de la dynastie carolingienne.

Trois rois de la famille des Robertiens (ancêtres des Capétiens) remplacent les Carolingiens à la fin du IXe siècle et au début du Xe siècle :

  • 888-898 : Eudes (860-898), fils de Robert le Fort, il défend courageusement Paris contre les attaques des Vikings, les seigneurs francs le choisissent comme roi. Il désigne le carolingien Charles III le Simple comme son successeur ;
  • 922-923 : Robert Ier (vers 865-923), frère d'Eudes, détrône Charles III et le remplace ;
  • 923-936 : Raoul de Bourgogne (?-936), gendre de Robert Ier mari de sa fille Emma}}. À sa mort, son beau-frère Hugues le Grand redonne la couronne au carolingien Louis IV.
  • Sur les luttes entre les Carolingiens et les Robertiens voir Louis IV d'Outremer#La lutte contre les grands seigneurs francs.

Empire d'Occident[modifier | modifier le wikicode]

  • 800-814 : Charlemagne, roi des Francs, couronné empereur d'Occident en 800.
  • 814-840 : Louis Ier le Pieux, fils de Charlemagne, également roi des Francs ; à sa mort, ses territoires sont partagés entre ses fils ;
  • 840-855 : Lothaire Ier (795-855), fils ainé de Louis Ier, reçoit l'empire d'Occident au Traité de Verdun en 843 ;
  • 855-875 : Louis II le Jeune (825-875), fils de Lothaire Ier ;
  • 875-877 : Charles II le Chauve (823-877), également roi des Francs ; succède à son neveu Louis II, mort sans héritier mâle ;
  • 881-888 : Charles le Gros (839-888), fils de Louis le Germanique (lui-même second fils de Louis le Pieux) et neveu de Charles II ;
  • 896-899 : Arnoul (vers 850-899), petit-fils de Louis le Germanique. Son fils Louis IV l'Enfant (893-911) règne sur la Germanie de 899 jusqu'à sa mort en 911, il est le dernier carolingien ayant régné en Allemagne.

Autres royaumes[modifier | modifier le wikicode]

Germanie[modifier | modifier le wikicode]

Italie[modifier | modifier le wikicode]

Aquitaine[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean Mathieu-Rosay, Ils ont gouverné la France, 1987, pp. 65–102. ISBN 978-2-501-00897-6
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.