Jean II le Bon

« Jean II le Bon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Jean II de France)
Aller à : navigation, rechercher
Jean II le bon
Roi de France
Portrait réel, en 1349, du roi Jean II le Bon. C'est le premier portrait réel d'un roi de France. Peinture a tempera sur bois.
Portrait réel, en 1349, du roi Jean II le Bon. C'est le premier portrait réel d'un roi de France. Peinture a tempera sur bois.
Dynastie Valois
Prédécesseur Philippe VI
Successeur Charles V
Naissance 26 avril 1319 à Gué de Maulny, France
Décès 8 avril 1364 à Londres, Angleterre
Père Philippe VI de Valois
Mère Jeanne de Bourgogne
Conjoint Bonne de Luxembourg (1332-1349) Jeanne d'Auvergne (1350-1360)
voir modèle • modifier

Jean II dit le Bon (Brave) est roi de France de 1350 à 1364. Il succède à son père Philippe VI. En 1356,à la bataille de Poitiers il est battu et fait prisonnier par les Anglais. Pour obtenir sa libération il faut payer une énorme rançon et donner au roi d'Angleterre tout le sud-ouest du royaume.

En 1356, il fait la guerre à son gendre Charles II de Navarre qui avait fait assassiner Charles d'Espagne le favori de Jean II. Jean le Bon crée le franc tournois, une monnaie en or forte : il se fait représenter sur les pièces comme un chevalier à la guerre.

La guerre contre les Anglais[modifier | modifier le wikicode]

La Guerre de Cent ans continue pendant son règne. La trêve avec les Anglais étant rompue, en 1356, Jean le Bon est battu et fait prisonnier à Poitiers par le Prince Noir, fils du roi Édouard III d'Angleterre. Il est emmené en captivité dorée en Angleterre.

Diminution du territoire du royaume[modifier | modifier le wikicode]

En rose foncé, les fiefs français du roi d'Angleterre avant la Guerre de Cent Ans. En rose clair ce qui est donné en toute souveraineté au roi d'Angleterre par le traité de Brétigny.

Le dauphin Charles assure la régence du royaume. Il doit faire face à la révolte de la Jacquerie et à celle d'Étienne Marcel prévôt des marchands de Paris. Il faut payer l'énorme rançon exigée pour la libération du roi (trois millions d'écus d'or). Le dauphin doit signer le désastreux traité de Brétigny (1360), qui détache du royaume tout le sud ouest du pays.

Le roi est libéré. Mais en 1363, il retourne en Angleterre, après l'évasion de son fils Louis d'Anjou qui y était resté comme otage. Il y meurt en 1364. Son fils Charles V lui succède.

La politique des apanages[modifier | modifier le wikicode]

Jean le Bon donne en apanage à ses fils cadets d'énormes territoires : la Bourgogne à Philippe le Hardi, l'Anjou à son fils Louis et l'Auvergne-Berry-Poitou à son fils Jean de Berry. L'apanage de Bourgogne se révèlera un grand danger pour la royauté.

Le roi Jean le Bon crée en 1351 l'ordre de l'Étoile, un ordre de chevalerie.


Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.