Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Philippe III le Hardi

« Philippe III le Hardi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Philippe III de France)
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Philippe III et Philippe le Hardi.


Philippe III
Roi de France
Portrait de Philippe III par Gillot Saint-Èvre, 1837
Portrait de Philippe III par Gillot Saint-Èvre, 1837
Fonction
Roi de France
Pays Royaume de France
Règne 25 août 1270 - 5 octobre 1285
Dynastie Capétiens
Prédécesseur Louis IX
Successeur Philippe IV
Naissance 1er mai 1245 à Poissy (Yvelines)
Décès 5 octobre 1285 à Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Père Saint Louis
Mère Marguerite de Provence
Conjoint Isabelle d'Aragon
Marie de Brabant
Enfants Philippe IV de France
Charles de Valois
Louis d'Evreux
Rois de France
Rois de France
voir modèle • modifier
Sacre de Philippe III

Philippe III, dit Philippe le Hardi, né le 1er mai 1245 à Poissy, mort le 5 octobre 1285 à Perpignan, fut roi de France de 1270 à 1285. Il était le fils et successeur de Louis IX. Il a épousé successivement en 1262, Isabelle d'Aragon fille du roi Jacques Ier d'Aragon, puis en 1274 Marie de Brabant fille du comte de Brabant.

Lors de son règne, Philipe III a beaucoup guerroyé à travers le royaume.

Sous son règne, en 1271, l'apanage de son oncle Alphonse de Poitiers, retourne au domaine royal (Auvergne et Poitou ainsi que le comté de Toulouse, dot de sa tante). Il en est de même de l'apanage de son frère (Perche et Alençon). Mais le roi ampute le royaume en donnant le comtat Venaissin au pape en 1274.

Il tente sans succès, par la croisade d'Aragon en 1284-1285, de placer son fils cadet Charles de Valois sur le trône d'Aragon que le pape lui avait offert.

Il meurt en 1285 à Perpignan de la fièvre qui a déjà valu la mort à certains de ses soldats. Son fils ainé Philippe IV lui succède.

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.