Aigues-Mortes

« Aigues-Mortes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue aérienne d'Aigues-Mortes, avec les remparts et la tour de Constance.

Aigues-Mortes est une commune du département du Gard, dans l'arrondissement de Nîmes. Elle est célèbre pour ses remparts et la Tour de Constance où des femmes protestantes furent emprisonnées pendant des années à cause de la politique anti-protestante de Louis XIV.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Vue aérienne d'Aigues-Mortes, avec les remparts, la tour de Constance et la lagune.

Aigues-Mortes se trouve sur une lagune qui correspond à la partie occidentale de la Camargue. La ville est reliée à la mer Méditerranée par un canal de 6 km qui aboutit au Grau-du-Roi et par le canal du Rhône à Sète.

Aigues-Mortes a plus de 8 500 habitants, appelés Aiguesmortains ou Aigues-Mortais.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La ville a été bâtie à partir de 1241, sur ordre du roi Louis IX afin de pouvoir embarquer les troupes pour la Croisade. Elle a un plan régulier, qui est celui de la plupart des bastides médiévales. Elle est entourée de remparts.

La ville fut un port actif jusqu'au XIVe siècle. Mais l'envasement des canaux de liaison provoqua un ralentissement du trafic qui fit péricliter la ville. Aujourd'hui les dépôts d'alluvions venues du Rhône ont retiré le rivage méditerranéen loin de la ville, ce qui lui vaut son nom d'Aigues-Mortes, c'est-à-dire les « eaux mortes » en occitan.

Activités aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Les activités actuelles sont l'exploitation des salines et les industries agro-alimentaires. C'est aussi une ville touristique.


Vue panoramique des remparts
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.