Confiné chez toi, tu t'ennuies ? Crée un article sur Vikidia, c'est facile ! Commence par quelques lignes et on va t'aider !

Henri III d'Angleterre

« Henri III d'Angleterre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Couronnement d'Henri III en 1216.

Henri III d'Angleterre (né le 1er octobre 1207 et mort le 16 novembre 1272) est le 4 e roi de la dynastie des Plantagenets. Il est le fils de Jean Sans Terre dont la fin du règne fut marquée par la promulgation de la Magna Carta où terme de grande Charte. Il fut roi d'Angleterre de 1216 à 1272, date de sa mort.

Son règne fut marqué par des périodes de guerres entre les capétiens et les Plantagenets mais aussi par des traités qui apportèrent au roi d'Angleterre une certaine renaissance de l'ancien Empire Angevin.

Ce roi soutient des coalitions successives de nobles français dont l'un Raymond VII de Toulouse tente de récupérer son comté lors de la Croisade albigeoise.

Henri III d'Angleterre

Une naissance attendue par ses parents[modifier | modifier le wikicode]

Blason de Jean Sans Terre

Henri est le fils aîné de Jean sans Terre et d'Isabelle d'Angoulême. Il est né au château de Winchester. Son père fait face aux ambitions du roi de France Philippe II Auguste qui conteste son pouvoir car il est en guerre contre lui. En 1204 , le roi de France a réussi à s'emparer de toute la Normandie après la prise de Château Gaillard dont Richard cœur de lion le frère de Jean a ordonné la construction.

Contemporain de la guerre contre la France[modifier | modifier le wikicode]

En 1214 , agacé de la prise de position du roi Philippe contre la monarchie anglaise, le roi Jean décide d'opérer un débarquement en Normandie pour tenter de recouvrer ses positions perdues. Mais il fait volte-face lors du siège de la ville de La-Roche-aux-Moines, car l'armée du prince Louis, fils de Philippe Auguste, est envoyée contre lui et parvient à repousser le roi Jean.

La coalition comprend aussi le comte Renaud de Dammartin et le comte Ferrand du Portugal qui est duc de Flandre. Le plus dangereux, est l'empereur germanique Otton IV de Brunswick, qui rassemble les coalisés et envahit l'Alsace pour rejoindre Paris. L'armée des Impériaux est battue par le roi Philippe-Auguste lors de la bataille de Bouvines et l'empereur s'enfuit. Les nobles quant à eux sont capturés.

La signature de la Grande Charte[modifier | modifier le wikicode]

Magna Carta

Le 15 juin 1215, après que le roi Jean a tenté de vaincre les nobles anglais révoltés contre lui, il accepte de signer la Charte de Magna Carta qui limite le pouvoir du roi et accorde le droit au pays d'avoir un parlement. Le roi Jean est ensuite soutenu par le Pape Innocent III qui a fait alliance avec le roi Philippe II contre lui.

L'invasion de l'Angleterre[modifier | modifier le wikicode]

Contre toute attente , le roi Jean annule la Magna Carta. Les barons anglais sont furieux et appellent à un changement de dynastie. Le prince Louis de France débarque en Angleterre avec les chevaliers de Bouvines et quelques milliers de routiers et ravage le Northumberland, avant d'entrer dans Londres. Il va se faire couronner dans l'abbaye de Westminster et va recevoir l'hommage des évêques, nobles et bourgeois anglais. Il est ensuite excommunié par le Pape, mais Jean sans terre meurt le 19 octobre 1216 et son fils Henri III lui succède. Le prince Louis doit rentrer en France.

Soutien de Henri III au comte de Toulouse[modifier | modifier le wikicode]

En 1228 , la croisade albigeoise reprend et Raymond VII parvient à avoir l'alliance du roi Henri qui lui envoie des soldats. Henri III tente lui aussi un débarquement en Poitou-Charentes mais il doit rebrousser chemin.

Soutien de Henri à Hugues V de Lusignan[modifier | modifier le wikicode]

De 1227 à 1234 , des grands seigneurs français font appel au roi anglais contre le roi Louis IX et sa mère Blanche de Castille. Assiégé dans Corbeil , le roi de France s'enfuit et Henri III remporte la victoire.

Traité de Paris de 1259[modifier | modifier le wikicode]

Au traité de Paris, Louis IX redonne à Henri III le Limousin, le Quercy et le Périgord à l'exception de la ville de Périgueux. De son côté , le Plantagenet renonce à la Normandie, la Touraine, le Maine et l'Anjou et rendra hommage au roi de France pour la Gascogne.

Reprise des hostilités[modifier | modifier le wikicode]

En 1241, le comte de Lusignan déclenche la guerre contre le roi de France. Il est allié à Raymond VII et à Henri III. Lors de la bataille de Taillebourg, les coalisés sont défaits par Louis IX. Henri III prend la fuite et regagne l'Angleterre.

La guerre des barons[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années 1270, les nobles anglais sont insatisfaits de Henri III qui ne parvient pas à gouverner de manière durable. Le royaume fait face à la révolte de Simon V de Montfort, mais celui-ci est battu puis exécuté.

Mort du roi Henri III[modifier | modifier le wikicode]

En 1270, le roi malade ne peut participer à la huitième croisade. Il meurt en 1272 et il est enterré à l'abbaye de Westminster.

Descendance de Henri III[modifier | modifier le wikicode]

Henri III a eu comme descendance :

Arbre généalogique des Plantagenets
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !