Étienne Marcel

« Étienne Marcel » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Assassinat d'Étienne Marcel. Il tient dans sa mains les clés de Paris, qu'il s'apprête à livrer aux soldats anglo-navarrais (à droite). Anachronisme des costumes qui sont du XVe siècle

Étienne Marcel est un homme politique français de la première moitié du XIVe siècle. Il est né vers 1315 et est mort assassiné en juillet 1358. Il tenta de limiter les pouvoirs du roi.

Étienne Marcel est issu d'une riche famille de drapiers parisiens. Depuis décembre 1355 il est le prévôt des marchands de Paris (c'est-à-dire leur chef, et en fait le maire de la ville). Grâce à sa fonction Étienne Marcel contrôle la vie économique de Paris et peut peser sur le gouvernement royal qui siège à Paris. Il est élu comme député du tiers état aux états généraux de 1355 et 1356. Profitant de la défaite française de Poitiers, et de détention du roi Jean le Bon en Angleterre, il tente d' imposer au dauphin Charles (le futur roi de France Charles V), qui gouvernait en l'absence du roi), les Grandes ordonnances de 1357. Celles-ci prévoyaient une limitation du pouvoir royal, en faisant contrôler les impôts royaux par les états généraux (comme en Angleterre); en outre le dauphin devait renvoyer les « mauvais » conseillers nommés par son père, conseillers que l'on rend responsables des malheurs du pays. Le dauphin doit les remplacer par un conseil dont les membres avaient la confiance des états-généraux.

Devant le refus du dauphin, il tenta de soulever le peuple de Paris. En novembre 1357, il accueille à Paris, Charles le Mauvais, roi de Navarre, cousin mais adversaire du dauphin. Étienne Marcel tente de jouer l'arbitre entre les deux camps. Parallèlement il crée une milices bourgeoise, dont les membres se reconnaissent au chaperon rouge et bleu dont ils sont vêtus (les couleurs de Paris). En janvier 1358, des parisiens envahissent le palais du roi, assassinent deux conseillers du dauphin en présence de celui-ci et l'oblige à accepter les Grandes Ordonnances.

Pendant la Grande Jacquerie de juin 1358, révolte paysanne qui embrase la Picardie, et l'Île-de-France, Étienne Marcel envoya des milices parisiennes pour soutenir les Jacques (paysans révoltés). Elles furent écrasées à Meaux en même temps que les Jacques.

Le dauphin réussit à s'enfuir et avec son armée bloqua Paris. La défaite des paysans et les dégâts occasionnés par les soldats anglo-navarraise exaspèrent les Parisiens. Étienne Marcel projette de faire entrer les anglo-navarrais dans Paris. Aussi les bourgeois parisiens se rebellent. Au cours d’une bousculade, le 31 juillet 1358, Jean Maillard, un échevin fidèle à la royauté, fait assassiner Étienne Marcel devant la porte Saint-Antoine.


Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.