Jean de Gand

« Jean de Gand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Jean d'Angleterre dit Jean de Gand (1340-1399), duc de Lancastre, est un soldat et aristocrate anglais issu de la famille royale, il joua un rôle de premier plan dans la politique intérieure et extérieure de son pays en tant que chef de guerre.

Jean de Gand à un banquet.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Il est le fils d'Édouard III et le frère du Prince Noir. Il naît en mars 1340, à Gand (actuellement en Belgique), avec son mariage il obtient le titre de duc de Lancastre.

Il se distingue lors des guerres opposant la France et la Castille (un des royaumes de la péninsule ibérique) à l'Angleterre ; deux demi-frères se disputent le royaume de Castille : le roi Pierre le Cruel soutenu par l'Angleterre, et le prince Henri, allié de la France. Avec l'aide de son frère (le Prince Noir), Jean de Gand met en déroute l'armée d'Henri à Nájera en 1367.

Après son second mariage avec Constance, fille de Pierre le Cruel, il prétendit au trône de Castille. Au cours de la Guerre de Cent Ans, il soutient son frère de 1370 à 1371 contre la France, il instaure la souveraineté anglaise sur presque tout le sud du pays.

En 1388, il tente d'envahir la Castille, mais est vaincu par Jean Ier, et renonce à la Castille en 1387, date à laquelle sa fille épouse Henri III de Castille.

À l'intérieur même de son pays, Jean de Gand exerce une forte influence jusqu'en 1376, mais il se heurte à son frère et au Parlement. Il abandonne le gouvernement en 1377 à la mort d'Édouard III auquel succède Richard II. Il est honoré du titre de duc d'Aquitaine par le nouveau roi en 1390, il meurt le 3 février 1399, attristé par l'exil de son fils Henri de Lancastre.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !