Président de la République française

« Président de la République française » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En France, le président de la République est le chef de l'État. Il s'agit d'un fonctionnaire élu.

La France n'est pas la seule république à avoir comme chef de l'État un président qui soit un fonctionnaire élu ; la majorité des républiques en ont un.

Rôle actuel du président de la République française[modifier | modifier le wikicode]

Depuis 1958 et la Constitution de la Ve République, le président de la République est :

  • le protecteur et le garant du bon fonctionnement des institutions ;
  • le garant de l'intégrité du territoire national ;
  • le chef des armées, aussi peut-il peut engager la Force de dissuasion nucléaire du pays (Jacques Chaban-Delmas avait appelé les affaires internationales le « domaine réservé » du président, mais ce rôle n'est pas, à l'origine, déterminé dans la Constitution comme celui de chef de l'armée et est seulement entré dans les mœurs).

De plus :

  • en cas de crise grave qui menacerait la République, il dispose de pouvoirs exceptionnels pour y faire face (article 16 de la Constitution) ;
  • il nomme le Premier ministre et, sur proposition de ce dernier, les autres ministres ;
  • il préside le Conseil des ministres ;
  • il nomme ceux qui occupent de grands emplois de l'État (ambassadeurs, généraux…) ;
  • il doit publier (promulguer) les lois votées pour qu'elles deviennent applicables ;
  • il peut dissoudre l'Assemblée nationale (où siègent les députés élus par les citoyens pour les représenter) ;
  • il peut consulter les Français par référendum.

Le président de la République dispose du droit de grâce qui est une mesure de clémence envers un condamné qui a épuisé tous les recours possibles pour obtenir sa libération. Le droit de grâce n'annule pas la condamnation, mais dispense le condamné d'effectuer ce qui reste de sa peine. Le droit de grâce est une survivance de l'Ancien Régime, période pendant laquelle le roi se considérait comme le "propriétaire" de ses sujets.

Élection[modifier | modifier le wikicode]

Depuis 1962, le président de la République française est élu au suffrage universel direct.

La durée de son mandat était de sept ans jusqu'en 2000. Elle est maintenant de cinq ans.

Présidents[modifier | modifier le wikicode]

Sous la Première République (1792–1804), il n'y a pas eu de président. Mais de 1799 à 1804, Napoléon Bonaparte fut le premier consul de la République.

De la IIe République[modifier | modifier le wikicode]

La Deuxième République (1848–1851) n'a eu qu'un seul président : Louis-Napoléon Bonaparte, qui renversera la République (fin 1851) pour établir le Second Empire (début 1852).

De la IIIe République[modifier | modifier le wikicode]

De 1875 à 1940, le Président était élu pour sept ans renouvelables (le septennat) par la Chambre des députés et le Sénat réunis. Il avait des pouvoirs étendus (y compris le pouvoir de dissolution de la Chambre des députés, droit qui ne fut utilisé qu'une seule fois en 1877). Mais le personnage politique principal de la République était le Président du Conseil des ministres qui était responsable devant les deux assemblées qui le nommaient et le renversaient.

La Troisième République eut quatorze présidents (voir la liste en bas d'article). Le dernier, Albert Lebrun, fut élu en 1932 et réélu en 1939, mais en juillet 1940, il est remplacé par le maréchal Philippe Pétain comme chef de l'État français.

De la IVe République[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la Quatrième République, de 1946 à 1958, le président de la République était élu pour sept ans par l'Assemblée nationale et le Conseil de la République réunis. Il avait surtout un rôle honorifique. Le personnage principal de la vie politique était le président du Conseil des ministres, qui devait être accepté (investi) par l'Assemblée nationale.

La Quatrième République eut deux présidents : Vincent Auriol (1947–1953) et René Coty (1953–1958).

De la Ve République[modifier | modifier le wikicode]

De 1958 jusqu'à nos jours, sept présidents de la Cinquième République se sont succédé :

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]


Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Trop forte instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande


Portail de la politique - Tous les articles sur la politique.
Drapeau de la France Portail France - Accédez au portail sur la France.