Armée française

« Armée française » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le 152e régiment d'infanterie défile sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2013.


Armée française
Flag of France.svg
Nom Armée française
Création 1789
Pays France
Allégeance République Française
Branche Armée de terre
Marine nationale
Armée de l'air
Gendarmerie nationale
Ancien nom Armée Royale
[[Image:drapeau français|px|]]
voir modèle • modifier



Depuis la Révolution française de 1789, l'armée française est organisée selon une hiérarchie des unités combattantes. Le chef d'État-Major, depuis juillet 2017, est le général François Lecointre.

Les grandes unités[modifier | modifier le wikicode]

Ces grandes unités sont surtout mises en place dans les périodes de conflits. Elles permettent une meilleure coordination des sous-unités qui les composent. Ces grandes unités sont commandées par un officier général assisté d'un état-major. Elles regroupent différents types d'unités combattantes (on les dit interarmes) comme l'infanterie, la cavalerie, l'artillerie, le génie...

Le général d'armée Pierre de Villiers, chef d'État major des armées de février 2014 à juillet 2017.

Ces grandes unités sont (par ordre décroissant)

  • le Groupe d'armées. Sur les cartes il est indiqué par le sigle XXXXX. Le général commandant a cinq étoiles sur son képi ou son béret.
  • l'Armée. Le sigle est XXXX. Le général commandant a cinq étoiles.
  • le Corps d'armée, le sigle est XXX. Le général commandant a quatre étoiles. Cette unité a été créée par Napoléon Ier qui en confiait le commandement à ses maréchaux.
  • la Division (depuis 1914). Sigle XX. Le général commandant a trois étoiles sur son képi ou son béret. Avant 1914, trois bandes dorées et couronnes de feuilles de laurier sur le képi.
  • la Brigade (depuis 1945). sigle X. Le général commandant a deux étoiles.

Les unités élémentaires[modifier | modifier le wikicode]

Insigne de patte d'épaule pour un colonel de l'infanterie

Ces unités correspondent à un seul type de moyens de combat (infanterie, cavalerie (les chars), l'artillerie). Chaque unité est placée sous le commandement d'un officier supérieur (OfSup) qui est responsable de l'administration (vie matérielle des militaires), de l'instruction initiale et continue des hommes et de l'encadrement ainsi que de la conduite des opérations sur le terrain.

Selon les types d'armes ces unités élémentaires ont des noms différents. Ce sont par ordre décroissant des effectifs):

Le régiment commandé par un colonel ou un lieutenant-colonel (OfSup). Il dispose, en plus des unités de combattants (voir ci-dessous), de différents services dont le régiment a besoin pour fonctionner (services administratifs et intendance, services techniques de maintenance du matériel, service médical, service d'instruction des nouvelles recrues ...)

  • Le bataillon, commandé par un commandant ou chef de bataillon (OfSup). Il y a de trois à quatre bataillons par régiment. Chaque bataillon a deux compagnies.
  • La compagnie, (infanterie), l'escadron (cavalerie) ou la batterie (artillerie) commandé par un capitaine ou chef d'escadron (OfSubalterne). Une compagnie est formée par 150 à 200 hommes.
  • La section de combat (infanterie) ou le peloton (cavalerie) commandé par un lieutenant ou un sous-lieutenant. (OfSub). Il y a trois ou quatre sections par compagnie.
Chevrons dorés, insigne du grade de sergent de l'infanterie française

Puis viennent des unités plus petites commandées par des sous-officiers.

  • Le groupe, commandé par un sergent, un sergent-chef ou un adjudant. Il a environ 10 hommes.
  • L'équipe ou escouade, ou pièce (artillerie) commandée par un caporal-chef (qui n'est pas un sous-officier). Ce sont les hommes de troupe.

Organisation de l'armée de l'air[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Organisation de la marine nationale[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...