Au travail !
Logo Vikidia es.png
la cabane • le Livre d'or
Plus de 700 des articles de Vikidia ont été créés par des élèves en classe, voyez la page des projets pédagogiques Super méga cool !

Nicolas Sarkozy

« Nicolas Sarkozy » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Sarkozy
Ancien Président de la République française
Nicolas Sarkozy novembre 2009.jpg
Pays France France
Parti politique UMP - LR
Fonction
6e Président de la Cinquième République
Élu le 6 mai 2007
Dates 16 mai 2007 - 15 mai 2012
Prédécesseur Jacques Chirac
Successeur François Hollande
Nom de naissance Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa
Naissance 28 janvier 1955 (63 ans) à Paris (France)
Conjoint Marie-Dominique Culioli
Cécilia Ciganer-Albéniz
Carla Bruni
Enfants Pierre Sarkozy
Jean Sarkozy
Louis Sarkozy
Giulia Sarkozy
voir modèle • modifier

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, couramment appelé Nicolas Sarkozy, est un homme politique français né le 28 janvier 1955 dans le XVIIe arrondissement de Paris (63 ans). Il a été le sixième président de la Cinquième République à partir du 16 mai 2007, pour une durée de cinq ans. Avocat de formation et maire de Neuilly-sur-Seine dès 1983, à 28 ans, il a été plusieurs fois ministre entre 1993 et 2007. Il fut le chef de l'Union pour un mouvement populaire ou UMP (le parti le plus important de la droite française) entre 2005 et 2007 et le redevint en 2014. En 2015, il renomme ce parti en « Les Républicains »1.

Vie personnelle[modifier | modifier le wikicode]

Origines et jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Son père, Paul Sarközy de Nagy-Bocsa, est venu en France en 1948 suite à l'invasion quatre ans plus tôt de son pays, la Hongrie, par la Russie communiste, et sa mère, Andrée Mallah, est elle-même fille d'un chirurgien parisien, juif séfarade né en Grèce et converti au catholicisme.

Il est le deuxième enfant d'une fratrie de trois garçons et est élevé à Paris, notamment par sa mère à partir du divorce de ses parents en 1959 (elle reprend alors ses études et devient avocate). Son père, qui se remariera deux fois, aura deux autres enfants de sa 2e union, dont une fille.

Études et débuts en politiques[modifier | modifier le wikicode]

À 19 ans, Nicolas Sarkozy passe son baccalauréat, s'installe avec sa famille à Neuilly-sur-Seine (où il habitera jusqu'à son élection à la présidence de la République), et entre en droit à l'université de Nanterre. D'abord diplômé en droit public et en sciences politiques, il obtient à 23 ans une maîtrise de droit privé et fait son service militaire (alors obligatoire en France pour les garçons). À 24 ans, il entre à l'Institut d'études politiques de Paris, mais n'en obtiendra pas le diplôme en raison de son niveau en anglais de l'époque. À 26 ans, il décroche à l'université un diplôme d'études approfondies de sciences politiques (avec mention), et obtient le certificat d’aptitude à la profession d’avocat après avoir pensé à la profession de journaliste.

Toujours à 26 ans, il entre dans un cabinet d’avocats spécialisé dans le droit immobilier. Il en deviendra l'un des associés, mais n'y exercera que lorsqu'il n'aura pas de responsabilités gouvernementales (voir Vie politique).

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

À 27 ans, il épouse Marie-Dominique Culioli, fille d’un pharmacien corse, dont il a deux fils. À 34 ans, il s'en sépare et prend pour compagne Cécilia Ciganer-Albeniz, anciennement attachée parlementaire d'un sénateur et épouse de Jacques Martin (animateur de télévision), alors mère de deux filles. À 41 ans, il l'épouse et elle devient directrice de son cabinet de communication. L'année suivante, naît de leur union son troisième fils.

En 2008, il divorce de Cécilia Sarkozy puis se marie avec Carla Bruni-Sarkozy, qui accouche en 2011 d'une fille nommée Giulia.

Vie politique[modifier | modifier le wikicode]

Généralités[modifier | modifier le wikicode]

À 19 ans, Nicolas Sarkozy adhère à l'Union des démocrates de la République (UDR), parti du général de Gaulle, que Jacques Chirac transformera en Rassemblement pour la République. Il fera sa carrière politique avec lui jusqu'en 1995, année d'élection présidentielle lors de laquelle il soutiendra Édouard Balladur (mais Jacques Chirac la gagnera). En 2002, il décide de soutenir cette fois Jacques Chirac, à nouveau élu président de la République. Il devient alors une première fois ministre. Candidat à l'élection présidentielle de 2007, il quitte son dernier poste de ministre le 26 mars 2007 afin de se consacrer totalement à sa campagne électorale et remporte l'élection.

Depuis 2004, il est le président de l'Union pour un mouvement populaire (UMP), un parti politique qui rassemble des grands courants de la droite et a d'abord été l'Union pour la majorité présidentielle (créée en 2002 pour soutenir la candidature de Jacques Chirac à l’élection présidentielle).

Niveau local[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Sarkozy a été notamment conseiller municipal de la ville de Neuilly-sur-Seine de 1977 à 2007, et fut le maire de cette même ville de 1983 à 2002. Il fut aussi conseiller régional d'Île-de-France pendant cinq ans, et Président du conseil général des Hauts-de-Seine pendant trois ans.

Niveau national[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Sarkozy a été notamment élu député d'une circonscription des Hauts-de-Seine, un département français, de 1988 à 2002, et dans les gouvernements nommés sous la présidence de Jacques Chirac :

  • en 2002, ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire (autrement dit responsable de la police et de la sécurité) ;
  • de 2004 à 2007, ministre des Finances pendant quelques mois et de nouveau ministre de l'Intérieur, avec en même temps le titre de ministre d'État.

Candidat à l'élection présidentielle française de 2007, il a obtenu 31,18 % des suffrages exprimés au premier tour ; et a remporté le second tour face à Ségolène Royal avec 18 983 138 voix, soit 53,06 %.

Gouvernements sous sa présidence[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Sarkozy

Premier gouvernement[modifier | modifier le wikicode]

Son premier gouvernement, qui lui a été proposé par son Premier ministre François Fillon, compte 15 ministres (dont un garde des sceaux), quatre secrétaires d'État et un haut-commisaire.

Avec 7 femmes et 13 hommes, c'est la première fois qu'un gouvernement français compte autant de femmes comme ministre. Annoncé le 18 mai 2007, il s'est réuni pour la première fois en Conseil des ministres le même jour.2

Voir article détaillé : Premier gouvernement de Nicolas Sarkozy.

Deuxième gouvernement[modifier | modifier le wikicode]

Voir article détaillé : Deuxième gouvernement de Nicolas Sarkozy.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Nicolas Sarkozy a écrit plusieurs livres depuis le début du XXIe siècle :

  • Ensemble, XO, 2007 ;
  • Témoignage, XO, 2006 ;
  • Georges Mandel, le moine de la politique, Grasset, 2005 ;
  • La République, les Religions, l'Espérance, Cerf, 2004 (co-écrit avec Thibaud Collin et Philippe Verdin) ;
  • Libre, Pocket, 2003.3

Citations[modifier | modifier le wikicode]

  • Deux extraits de Témoignage (voir Bibliographie) :
    • « Il n'y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser. »
    • « J'abhore le racisme. Je déteste la xénophobie. Je crois dans la force et la richesse de la diversité. »
  • En parlant des élèves : « L'école est là pour leur donner les moyens de penser par eux-mêmes, pour leur apprendre à faire la différence entre Madame Bovary et un bon compte-rendu de fait divers dans un journal, entre Antigone et Harry Potter » (extrait d'un discours à Maisons-Alfort, le 2 février 2007)4.
  • « On naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie » 5


Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Trop forte instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande
2017 - Emmanuel Macron

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Sous licence GFDL
Tous droits réservés

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.