Démocratie

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'indice de démocratie réalisée par l'Economist Intelligence Unit en 2021. Plus le pays est vert, plus il est considéré comme démocratique.

La démocratie (du grec dêmos, le peuple, et krateïn, gouverner) est un système politique où le pouvoir appartient à tous les citoyens. Ces derniers exercent leur souveraineté en votant et en débattant librement. Ils ont également la possibilité d'adhérer à plusieurs organismes, comme des partis politiques (différents de celui du chef de l'État), des associations et des syndicats.

Il ne suffit pas de donner le droit de vote aux citoyens pour instaurer une démocratie. Il faut aussi que les libertés politiques des citoyens soient respectées, qu'ils aient le droit de s'opposer au gouvernement, et pas seulement dans leur vie privée.

Une démocratie est souvent une république, mais elle peut être aussi une monarchie constitutionnelle, comme c'est le cas au Royaume-Uni par exemple.

Différents types[modifier | modifier le wikicode]

La démocratie se divise en deux régimes distincts : dans une démocratie directe, les citoyens écrivent et votent directement les lois, tandis que dans une démocratie représentative (ou indirecte), ils élisent des personnes qui font les lois à leur place.

La démocratie représentative est de loin la forme la plus répandue de démocratie dans le monde. C'est aussi la forme la moins démocratique des démocraties, car le pouvoir des citoyens ne s'y exerce que par l'intermédiaire d'un petit nombre de personnes.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Antiquité[modifier | modifier le wikicode]

Le mot démocratie vient du grec démos, « peuple » (comme dans le mot démographie, science qui étudie la population), et kratos, « pouvoir ».

La première démocratie est apparue en Grèce antique, au Ve siècle avant notre ère. C'était une démocratie directe : les citoyens votaient directement les lois, sans l'intermédiaire d'élus. Mais seuls les hommes libres (les citoyens) d'Athènes pouvaient voter ; les femmes, épouses ou filles de citoyens, les étrangers (les métèques) et les esclaves, très nombreux, ne votaient pas. Ainsi, il n'y avait que 40 000 citoyens environ, qui décidaient pour une population bien plus grande2.

À Rome, les riches citoyens avaient organisé un système de vote assez compliqué qui leur garantissait la majorité dans les élections, c'était un suffrage censitaire et non démocratique.

Époque contemporaine[modifier | modifier le wikicode]

L'idée de démocratie ne réapparut que bien après, pendant le siècle des Lumières. En Angleterre, au XVIIIe siècle, une partie de la population votait pour élire des députés qui décidaient les lois.

En France[modifier | modifier le wikicode]

En France, en 1789, les bourgeois soutenus par les autres membres du tiers état ont forcé le roi Louis XVII à abandonner la monarchie absolue et à la remplacer par une monarchie constitutionnelle. Dans cette monarchie, qui a duré de 1791 à 1792, seuls les Français masculins les plus riches votaient (suffrage censitaire) pour élire un groupe encore plus petit qui faisait les lois. Ces dernières étaient enfin approuvées par le roi.

Pendant la Première République, de 1792 à 1795, tous les citoyens pouvaient élire les législateurs (c'est le suffrage universel masculin), mais de 1795 à 1799, les révolutionnaires rétablirent le suffrage censitaire, qui dura presque cinquante ans.

Il fallut attendre la révolution de 1848 pour que tous les hommes en âge de voter puissent le faire, et presque un siècle de plus, en 1944, pour que les femmes obtiennent le même droit.

Depuis les années 2010, certains veulent que le droit de vote soit aussi donné aux personnes qui habitent en France sans avoir la nationalité française, au moins pour certaines élections « peu importantes »3,4.

De nos jours[modifier | modifier le wikicode]

En 2021, l'Economist Intelligence Unit a fait un rapport pour décrire le niveau de démocratie actuel dans chacun des pays du monde. D'après cette entreprise américaine, 21 pays sont des démocraties complètes et 53 sont des démocraties imparfaites5. Parmi ces démocraties imparfaites, on trouve notamment la France et les États-Unis. Toujours d'après l'EIU, le pays le plus démocratique est la Norvège, suivi de la Nouvelle-Zélande, de la Finlande et de la Suède6.

Philosophie[modifier | modifier le wikicode]

À son retour d'un séjour en Amérique du Nord à la fin du XVIIIe siècle, Alexis de Tocqueville écrivit De la démocratie en Amérique, un texte sur la politique américaine et les aléas du régime démocratique7.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Démocratie de Wikipédia.

Vikiliens pour compléter sur la démocratie[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la société — Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.
Portail de la politique — Tous les articles sur la politique.