Ministre

« Ministre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Homonymie Cette page d’homonymie liste les différents sujets ou articles partageant un même nom.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le mot « ministre » vient du mot latin minister. Ce mot latin minister a été formé de minus «inférieur» forgé à l'imitation de magister « maître ». Il signifie « serviteur » parfois avec le sens de premier serviteur.

Ministre est du genre masculin : par conséquent, on doit toujours dire le ministre et jamais la ministre comme l'atteste cet extrait du dictionnaire de l'Académie française : « L'emploi du féminin dans La ministre, et dans Madame la Ministre, qui est apparu en 1997, constitue une faute d'accord résultant de la confusion de la personne et de la fonction. »

Sens actuels[modifier | modifier le wikicode]

Le mot ministre peut avoir plusieurs sens dans le langage courant.

Sens premier[modifier | modifier le wikicode]

Personne officiellement chargée de rendre un service ou de remplir une fonction pour le compte d’autrui.

Les autres sens dérivent de ce sens premier.

Membre du gouvernement[modifier | modifier le wikicode]

Il peut désigner un fonctionnaire de l'État se trouvant à la tête d'un ministère ou d'un département ministériel, tel que les finances, la défense ou la santé. Il dirige les départements ministériels qui sont sous ses ordres, représente l'État pour ce qui concerne son département et représente son administration au sein du gouvernement. Il agit généralement sous la direction d'un Premier ministre (en France ou en Grande-Bretagne par exemple), d'un président du Conseil (en Italie), d'un chancelier fédéral (en Allemagne et en Autriche) ou d'un président (aux États-Unis). Il est généralement responsable devant le pouvoir législatif de la bonne exécution des services qu'il dirige.

L'apparition des premiers ministères, véritables administrations chargées de seconder le ministre dans ses fonctions, peut être datée de la fin du XVIIe siècle / début XVIIIe siècle.

Ces premiers ministères sont liés aux fonctions dites « régaliennes », c'est-à-dire celles qui ont pour objet d'assurer les missions premières de l'État, telle que la sécurité, la politique extérieure et la conduite des intérêts généraux de la Nation. Dans ces premiers départements ministériels, on note ainsi essentiellement les Finances, le ministère de l'intérieur, les Affaires étrangères, la Défense et la Justice.

Certains ministres peuvent porter le titre, à titre essentiellement honorifique aujourd'hui, de Ministre d'État.

Le Conseil des ministres est une réunion des ministres assemblés, sous la présidence du chef de l’état, pour délibérer sur les affaires de l’état en général.

Ministre du culte[modifier | modifier le wikicode]

L'expression désigne ceux qui ont un rôle officiel dans le fonctionnement d'une religion. Par ex. les diacres, les prêtres et les évêques catholiques sont des ministres du culte catholique (il y en a d'autres).

Cette expression est plus utilisée chez les protestants.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Une partie importante de cet article vient de Wikipédia, « Ministre », [1] (Page consultée le décembre 13, 2007)
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.