Armand Fallières

« Armand Fallières » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Photographie officielle d'Armand Fallières

Armand Fallières, né le 6 novembre 1841 à Mézin (Lot-et-Garonne), et mort le 22 juin 1931 dans la même localité, est un homme politique français (républicain de gauche), président de la République de 1906 à 1913. Il apparait comme le président de la « Belle époque ».

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Débuts[modifier | modifier le wikicode]

Aramand Fallières est issu d'un milieu modeste : son père est arpenteur-géomètre et huissier de justice ; son grand-père était forgeron.

Après des études de droit à Toulouse puis à Paris, il devient avocat à Nérac.

En 1868, il entre au conseil municipal de Nérac. Il devient maire de la ville trois ans plus tard, en même temps qu'il est élu conseiller général du Lot-et-Garonne. Il reste maire jusqu'en 1874, puis le redevient brièvement en 1877.

Carrière parlementaire[modifier | modifier le wikicode]

En 1876, il est élu député du Lot-et-Garonne. Il le restera jusqu'en 1889. En 1890, il est élu au Sénat, qu'il préside de 1899 jusqu'en 1906.

Carrière ministérielle[modifier | modifier le wikicode]

Il est nommé sous-secrétaire d'État à l'Intérieur de 1880 à 1881, avant d'être promu ministre de plein exercice en en 1882. En 1883, il est président du conseil (l'équivalent du premier ministre d'aujourd'hui) pendant un petit mois. Il est ensuite ministre de l'Instruction publique de 1883 à 1885, puis retrouve le ministère de l'Intérieur en 1887. À la fin de cette année-là, il est déplacé au ministère de la Justice pour quelques mois. De 1889 à 1890, il est à nouveau ministre de l'Instruction publique, avant retourner pour deux ans au ministère de la Justice.

Président de la République (1906-1913)[modifier | modifier le wikicode]

Le 17 janvier 1906, il est élu président de la République (entrée en fonctions le 18 février suivant). Durant son mandat, il essaie, avec ses pouvoirs limités (la IIIe République accordait en effet la prééminence au pouvoir législatif (Parlement), et le président avait un rôle avant tout honorifique, quoique pourvu de quelques prérogatives), de conduire une politique intérieure progressiste. Par exemple, il affirme son opposition à la peine de mort en usant systématiquement ou presque de son droit de grâce. En 1912, le gouvernement instaure l'usage de l'isoloir lors des élections afin de mieux garantir le caractère secret du vote.

Sur le plan extérieur, son action de représentation de la France vise à consolider de la Triple Entente (avec le Royaume-Uni et la Russie).

Fin de vie[modifier | modifier le wikicode]

À l'issue de son mandat de la République, en 1913, il décide de ne pas se représenter, et se retire de la vie politique. Il meurt dans sa ville natale le 22 juin 1931.

Synthèse des mandats et fonctions[modifier | modifier le wikicode]

Mandats électifs[modifier | modifier le wikicode]

  • 1871 - 1874 ; mai 1877 - septembre 1877 : maire de Nérac (Lot-et-Garonne)
  • 1871 - 1886 : conseiller général de Nérac
  • 1883 - 1886 : président du conseil général de Lot-et-Garonne
  • 1876 - 1889 : député républicain de Nérac
  • 1890 - 1906 : sénateur
    • 1899 - 1906 : Président du Sénat
  • 18 février 1906 - 15 février 1913 : Président de la République

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le wikicode]


Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Trop forte instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande
2017 - Emmanuel Macron

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.