Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Alexandre Millerand

« Alexandre Millerand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Alexandre Millerand
Alexandre Millerand.jpg
Fonctions
11e Président de la Troisième République
23 septembre 1920 - 11 juin 1924
Élection 23 septembre 1920
Président du Conseil Georges Leygues
Aristide Briand
Raymond Poincaré
Frédéric François-Marsal
Prédécesseur Paul Deschanel
Successeur Gaston Doumergue
Président du conseil des ministres
20 janvier 1920 - 23 septembre 1920
Président Raymond Poincaré
Paul Deschanel
Prédécesseur Georges Clemenceau
Successeur Georges Leygues
Commissaire Général de la République à Strasbourg
21 mars 1919 - 25 janvier 1920
Prédécesseur fonction créée
Successeur Gabriel Alapetite
Biographie
Nom de naissance Étienne Alexandre Millerand
Date de naissance 10 février 1859
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès 6 avril 1943 (à 84 ans)
Lieu de décès Versailles (France)
Nationalité française
Parti politique PSF - PSI - PRS - LRN
Conjoint Jeanne Levayer
voir modèle • modifier

Alexandre Millerand, né le 10 février 1859 à Paris, et mort le 6 avril 1943 à Versailles, est un homme politique français, président de la République de 1920 à 1924.

Débuts[modifier | modifier le wikicode]

Après une licence de droit, Alexandre Millerand devient avocat d'affaires à Paris, à partir de 1881. Dans le même temps, il devient journaliste à La Justice, le journal de Georges Clémenceau. Il se lance ensuite en politique, à l'extrême-gauche.

En 1885, il est élu député de la Seine (et le reste jusqu'en 1919). Petit à petit, il glisse vers la droite de l'échiquier politique.

Carrière ministérielle[modifier | modifier le wikicode]

De 1899 à 1902, il est ministre du Commerce et des Postes. Il est ensuite ministre des Travaux publics de 1909 à 1910, puis ministre de la Guerre, d'abord de 1912 à 1913, puis de 1914 à 1915. Après la Première Guerre mondiale, il arrive à réunir les nombreux partis de droite dans le Bloc National qui remporte les élections de novembre 1919 à la chambre des députés.

En 1920, il accède à la présidence du Conseil (l'équivalent du Premier ministre d'aujourd'hui). En septembre 1920, il est élu président de la République à la suite de la démission de Paul Deschanel.

Président de la République[modifier | modifier le wikicode]

Alors que la pratique institutionnelle faisait du président de la République, à l'époque, une potiche, Alexandre Millerand entend appliquer à la lettre la Constitution, et exercer, en cette vertu, un pouvoir non négligeable. Les relations sont en conséquence houleuses avec ses présidents du Conseil successifs, surtout lorsque ceux-ci sont de gauche.

Finalement, en 1924, bridé dans ses fonctions, et refusant les pressions de son propre parti lui demandant de se livrer à un coup d'État, Alexandre Millerand décide de démissionner.

Fin de carrière[modifier | modifier le wikicode]

Alexandre Millerand se fait alors élire sénateur, et le reste jusqu'à sa mort, en 1943.

Fonctions et mandats[modifier | modifier le wikicode]

Mandats parlementaires[modifier | modifier le wikicode]

  • 1885 - 1919 : député de la Seine
  • 1925 - 1927 : sénateur de la Seine
  • 1927 - 1943 : sénateur de l'Orne

Fonctions ministérielles[modifier | modifier le wikicode]

  • Ministre du Commerce, de l'Industrie et des Postes et Télégraphes dans le gouvernement Pierre Waldeck-Rousseau du 22 juin 1899 au 7 juin 1902
  • Ministre des Travaux publics et des Postes et Télégraphes dans le gouvernement Aristide Briand (1) du 24 juillet 1909 au 3 novembre 1910
  • Ministre de la Guerre dans le gouvernement Raymond Poincaré (1) du 14 janvier 1912 au 12 janvier 1913
  • Ministre de la Guerre dans le gouvernement René Viviani (2) du 26 août 1914 au 29 octobre 1915
  • Président du Conseil, gouvernement Alexandre Millerand (1) du 20 janvier 1920 au 18 février 1920
  • Président du Conseil, gouvernement Alexandre Millerand (2) du 18 février 1920 au 24 septembre 1920



Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Grande instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande
2017 - Emmanuel Macron

Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.