Ségolène Royal

« Ségolène Royal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Ségolène Royal
Ancien Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat
Segolene royal.jpg
Pays France France
Parti politique Parti socialiste
Fonction
Présidente de la COP 21
Dates 17 février 2016 -
Prédécesseur Laurent Fabius
Fonction
Ancien Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat
Dates 2 avril 2014 - 10 mai 2017
Prédécesseur Philippe Martin
Successeur Nicolas Hulot
Nom de naissance Marie Ségolène Royal
Naissance 22 septembre 1953 (63 ans) à Ouakam, Sénégal (Afrique-Occidentale française)
voir modèle • modifier

Marie-Ségolène Royal, couramment appelée Ségolène Royal, est une femme politique française, membre du Parti socialiste ou PS (le parti le plus important de la gauche française), haut-fonctionnaire et avocate de formation. Après avoir été notamment trois fois ministre entre 1992 et 2002 (donc pour la première fois à 35 ans), elle a été candidate à la présidence de la République en 2007. Elle est depuis avril 2014, Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie sous le gouvernement Valls.

Vie personnelle[modifier | modifier le wikicode]

Origines et enfance[modifier | modifier le wikicode]

Ségolène Royal naît le 22 septembre 1953 à Dakar au Sénégal, de Jacques Royal, colonel d’artillerie alors en poste dans la région, et d’Hélène Dehaye. Elle est alors la quatrième enfant d'une famille très catholique, qui en comptera en final huit.

Des mutations de son père l'amènent ensuite à vivre en Martinique, puis à s'installer en France dans les Vosges, (entre Nancy et Épinal). Elle a alors 5 ans et c'est le début de la Cinquième République.

Vie d'adulte[modifier | modifier le wikicode]

À 18 ans, elle passe son baccalauréat, entre en sciences économiques dans une université de Nancy, puis à 25 ans, obtient les diplômes de Sciences-Po Paris (la même année que son adhésion au PS), et à 27 ans, de l'École nationale de l'administration ou ENA.

À sa sortie en tant que haut-fonctionnaire, elle choisit un poste de magistrat au tribunal administratif de Paris. À 29 ans, elle se met en disponibilité1 afin d'assumer des responsabilités politiques à l'Élysée (voir Vie politique). Et à 41 ans, après avoir été une première fois ministre, elle passe le concours d'avocat au barreau de Paris (tout en siégeant à l'Assemblée nationale, au conseil général des Deux-Sèvres, etc.), et entre dans un cabinet d'avocats (qu'elle quittera ensuite pour ne plus se consacrer qu'à la vie politique).

Depuis la fin des années 1970 jusqu'au début de l'année 2007, elle a été la compagne de François Hollandepremier secrétaire du PS de 1997 à 2008— et a eu avec lui a quatre enfants. Tous deux se sont rencontrés à l'ENA.

Vie politique[modifier | modifier le wikicode]

Ségolène Royal est membre du PS depuis 1978.

Niveau national[modifier | modifier le wikicode]

Elle a été :

  • sous la première présidence de la République de François Mitterrand (élu chef de l'État en 1981 alors qu'il était chef du PS) : six ans chargée de mission à l'Élysée en tant que conseillère technique au Secrétariat général de la présidence de la République, chargée d'abord de la Jeunesse et des Sports (1982-1984), puis des affaires sociales (1984-1988) ;
  • sous la deuxième présidence de François Mitterrand (réélu en 1988) : ministre de l'Environnement dans le gouvernement de gauche de Pierre Bérégovoy (1992-1993) ;
  • sous la première présidence de Jacques Chirac (élu chef de l'État en 1995 alors qu'il était chef de l'Union pour un mouvement populaire ou UMP, qui sera réélu en 2002), en cohabitation avec des gouvernements de gauche :
    • ministre déléguée à l'Enseignement scolaire auprès du ministre de l'Éducation nationale Claude Allègre (1997-2000) ; sous le premier gouvernement de Lionel Jospin,
    • ministre déléguée à la Famille et l'Enfance (2000-2001), puis à la Famille, l'Enfance et les Personnes handicapées (2001-2002), auprès de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité Martine Aubry, rapidement remplacée par Élizabeth Guigou ; sous le deuxième gouvernement de Lionel Jospin. C'est à cette période qu'elle s'est fait connaître du grand public.
  • vice-présidente du groupe socialiste à l'Assemblée nationale ;
  • députée de la 2e circonscription des Deux-Sèvres (après avoir été élue en 1988, alors que cette circonscription était traditionnellement ancrée à droite, puis réélue en 1993, 1997 et 2002).

Elle a aussi été la candidate du Parti socialiste et du Parti radical de gauche pour l'élection présidentielle française de 2007, suite à sa très large victoire aux élections primaires socialistes le 16 novembre 2006, face à Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn (60,65% des suffrages des militants). Son slogan était « La France Présidente ». Le 22 avril, elle a passé le premier tour de l'élection présidentielle avec 25,87 % des suffrages exprimés. Au second tour du 6 mai, face à Nicolas Sarkozy, elle a obtenu 46,94 % des suffrages exprimés (16 790 611 voix) et n'a donc pas été élue.

  • Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie dans le ministère Valls

Niveau local[modifier | modifier le wikicode]

Elle a été présidente du conseil régional de Poitou-Charentes de 2004 à 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Ségolène Royal a écrit plusieurs livres depuis une vingtaine d'années :

  • Le Printemps des grands-parents, (Laffont, 1987) ;
  • Le Ras-le-Bol des bébés zappeurs" (Laffont, 1989) ;
  • Pays, Paysans, Paysages, (Laffont, 1992) ;
  • La Vérité d'une femme, Stock (1996) ;
  • Maintenant, Hachette Littératures-Flammarion (2007).

Citations[modifier | modifier le wikicode]

  • « Qu'est-ce qui est le plus inquiétant pour les valeurs françaises ou européennes ? Trois filles qui portent un foulard et qui finissent par l'enlever ou bien le fait que tous les jours des millions d'enfants voient pendant trois heures d'affilée des dessins animés japonais où on s'entretue. [...] Moi je pense que c'est beaucoup plus grave, ce qui se passe à la télévision, et tout le monde s'en fiche. » (1985)
  • « Je veux, moi, réformer la France sans brutalité. »
  • « Le combat des femmes illustre tous les autres. »
  • « Je veux que la France aime sa jeunesse et exerce sur elle une juste autorité pour lui permettre de grandir. »
Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Ségolène Royal est la première femme...
C'est la première femme candidate du Parti socialiste à la présidence de la République française.
C'est aussi la première femme ayant accédé au second tour d'une élection présidentielle française !

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. En France, le fonctionnaire mis en disponibilité sur sa demande n'a droit à aucun salaire ou rémunération. Seule une femme fonctionnaire peut être admise à la disponibilité pour élever ses enfants (ce qui n'était pas le motif de Ségolène Royal) et conserve le droit au versement des allocations familiales.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.