Juge (justice)

« Juge (justice) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : juge.
un juge avec sa tenue et col en hermine

Un juge est un magistrat chargé de rendre un jugement en cas de conflit entre des personnes ou d'infraction à la loi. La fonction du juge est de rendre la justice. En France depuis la Révolution de 1789, les juges sont des fonctionnaires de l'État et sont indépendants du pouvoir exécutif. Dans tous les cas, le juge doit être un arbitre, c'est-à-dire qu'il doit prendre une décision en étant neutre.

Avant la Révolution française de 1789, les juges qui étaient des professionnels du Droit avaient acheté leurs fonctions au roi (qui en théorie exerçait le pouvoir judiciaire). De plus ces fonctions, ou offices, devenaient héréditaires moyennant un impôt versé au roi. Mal payés par le roi, ils se rétribuaient aux dépens des personnes qu'ils jugeaient (c'étaient les « épices »)

Formation des juges en France[modifier | modifier le wikicode]

Comme tous les magistrats les juges font leurs études supérieures de Droit puis entrent, sur concours, à l'École nationale de la Magistrature (située à Bordeaux).

À l'issue de leurs études à l'ENM, les nouveaux magistrats décident de devenir membres du parquet ou bien décident d'être juges.

Pour être efficaces et compétents, les juges se spécialisent dans certains domaines de la justice : juge pour enfants, juges antiterroristes, juges pour les affaires financières...

L'indépendance des juges[modifier | modifier le wikicode]

Les juges forment la « magistrature assise » ou la « magistrature du siège », c'est-à-dire que lorsqu'ils exercent leurs fonctions ils sont assis. Les juges sont nommés dans un tribunal par le ministre de la Justice après l'avis du Conseil supérieur de la magistrature.

Les juges sont inamovibles, c'est-à-dire que leur mutation dans un autre tribunal ne peut avoir lieu qu'à leur demande ; cette particularité garantit leur indépendance vis à vis du pouvoir politique.

Les juges ont une carrière professionnelle, c'est-à-dire, qu'ils peuvent espérer être nommés au fil des années dans des tribunaux placés plus haut dans la hiérarchie judiciaire. Le summum étant juge à la cour de cassation.

Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.
Portail des métiers —  Tous les articles sur les métiers.