François Fillon

« François Fillon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
François Fillon
François Fillon en 2010
François Fillon en 2010
Fonctions
Premier ministre français
17 mai 2007 – 15 mai 2012
Président Nicolas Sarkozy
Prédécesseur Dominique de Villepin
Successeur Jean-Marc Ayrault
Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
31 mars 2004 – 31 mai 2005
Président Jacques Chirac
Successeur Gilles de Robien
Ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité
7 mai 2002 – 30 mars 2004
Président Jacques Chirac
Prédécesseur Élisabeth Guigou
Successeur Jean-Louis Borloo
Député français
20 juin 2012 – 20 juin 2017
Élection 17 juin 2012
Circonscription 2e de Paris
Groupe politique R-UMP, UMP puis LR
Prédécesseur Jean Tiberi
Successeur Gilles Le Gendre
Sénateur français
18 septembre 2005 – 17 juin 2007
Élection 26 septembre 2004
Circonscription Sarthe
Prédécesseur Jacques Chaumont
Successeur Jean-Pierre Chauveau
Maire de Sablé-sur-Sarthe
6 mars 1983 – 11 mars 2001
Prédécesseur Pierre Daguet
Successeur Pierre Touchard
Biographie
Nom de naissance François Charles Amand Fillon
Date de naissance 4 mars 1954
Lieu de naissance Le Mans
Nationalité Française
Diplômé de Université du Maine
Université Paris-Descartes
Religion Catholicisme
voir modèle • modifier

François Fillon, membre du parti Les Républicains, est un homme politique français de droite. Il a été le seul premier ministre français de Nicolas Sarkozy entre le 17 mai 2007 et le 15 mai 2012. Il est né le 4 mars 1954, au Mans.

Il a été ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (1993 - 1995), ministre des Technologies de l'information (1995 - 1997), ministre des Affaires sociales (2002 - 2004) puis ministre de l'Éducation (2004 - 2005).

Il a fait passer de nombreuses lois à l'Assemblée nationale, dont deux très importantes : la première, en 2003, portait sur les retraites, et la seconde, en 2005 sur l'éducation. Toutes deux ont été suivies de manifestations dans toute la France. La seconde a aussi donné lieu à un grand mouvement de manifestations et de blocage de lycées chez les lycéens.

Après la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012, il se fait élire député de Paris mais rentre dans l'opposition puisque le nouveau président est de gauche. Il tente de devenir président de son parti politique, mais il est battu par Jean-François Copé aux termes d'élections marquées vraisemblablement par des fraudes, ce qui entraine une crise profonde dans ce parti.

Il annonce dès 2013 qu'il sera candidat à l'élection présidentielle de 2017. Une primaire étant organisée, il se porte candidat, face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé notamment. Il les bat, alors que quelques semaines avant, les sondages disaient qu'il serait troisième. Le 14 novembre 2016, il est donc désigné candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle.

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.