Gouvernement Provisoire de la République Française

« Gouvernement Provisoire de la République Française » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Histoire de la France
Avant la chute de Rome
Moyen Âge et temps modernes
XIXe et XXe siècles


Gouvernement Provisoire de la République Française
(fr) République française
1944 - 1946
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Informations générales
Régime Gouvernement provisoire, République
Capitale Alger (juin-août 1944), Paris (à partir de août 1944)
Langue Français
Monnaie Franc français
Religion Aucune
Démographie et Superficie
Superficie  km2
Entités précédentes :

- Occupation allemande et Régime de Vichy (1940-1944)


- France libre (1940-1944, régime de résistance fondé par le général de Gaulle)
Entités suivantes :
Quatrième République (1946-1958)
voir modèle • modifier
Le général de Gaulle, à l'origine du gouvernement provisoire de la République Française.

Le Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) est institué par ordonnance à Alger, le 3 juin 1944. Il se substitue au Comité français de Libération nationale (CFLN) créé un an plus tôt et a pour but d'organiser les pouvoirs publics et le gouvernement de la France après la libération du territoire français.

Le Général de Gaulle est le principal meneur de la création du gouvernement provisoire. Il en sera le chef jusqu'au 26 janvier 1946 où il démissionnera suite à l'instauration d'une République ou l'assemblée Nationale peut renverser le gouvernement.

Création du GPRF[modifier | modifier le wikicode]

Depuis juin 1943, le Comité français de Libération nationale est l'organisme qui « assure la direction générale de la guerre » (création de l'armée dite Forces françaises de l'intérieur (FFI), organisation du pouvoir pendant et après la libération...).

À l'approche du débarquement et de la Libération de la France par les alliés, le Général de Gaulle et les autres membres du CFLN ont comme but d'assurer la souveraineté de la France et de permettre le respect de l'égalité républicaine sur le territoire national. C'est pourquoi le changement de nom en « Gouvernement provisoire de la République française » est décidé par ordonnance le 3 juin 1944 : il s'agit par cette décision de donner à cette organisation les droits (les prérogatives) et surtout l'autorité nécessaire au rétablissement d'un véritable gouvernement en France.

C'est le 23 octobre 1944 que le GPRF a été reconnu officiellement par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l'URSS – il l'était de facto depuis juillet.

À la libération, le GPRF s'installe à Paris le 31 août 1944 et se réunit pour la première fois en France le 2 septembre.

Le 9 septembre 1944, une nouvelle composition est annoncée dans laquelle on trouve des personnalités comme Jules Jeanneney, George Bidault qui était président du Conseil National de la Résistance, Pierre Mendès-France, Henry Frenay...

Composition[modifier | modifier le wikicode]

Les membres du gouvernement provisoire français sont d'abord appelés commissaires d'États, puis ministres (ordonnance du 4 septembre 1944). Le gouvernement a quatre présidents durant son existence :

De Gaulle démissionne le 26 janvier 1946, refusant le retour d'une République parlementaire dont l'assemblée est susceptible de renverser le gouvernement.

Actions du GPRF[modifier | modifier le wikicode]

La principale action du gouvernement provisoire français est de travailler sur l'élaboration de la nouvelle constitution française. Il organise notamment un référendum et l'élection d'une assemblée constituante (ordonnance du 17 août 1945). Il est aussi à l'origine de plusieurs mesures destinées à redresser le pays et à améliorer la vie des français après la guerre :

C'est également le Gouvernement provisoire français qui accorde le droit de vote aux femmes par le décret d'avril 1944.

Fin du GPRF[modifier | modifier le wikicode]

Vincent Auriol.

Le GPRF prend fin avec l'avènement de la IVème république (constitution du 27 octobre 1946) et l'élection du président Vincent Auriol le 17 janvier 1947.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Chefs d'État de la France depuis la Révolution française

Première République :
Trop forte instabilité politique.

Premier Empire :
1804 - Napoléon Ier

Première Restauration :
1814 - Louis XVIII

Cent-Jours :
1815 - Napoléon Ier
1815 - Napoléon II

Seconde Restauration :
1815 - Louis XVIII
1824 - Charles X

Monarchie de Juillet :
1830 - Louis-Philippe Ier

Seconde République :
1848 - Louis-Napoléon Bonaparte

Second Empire :
Empereur - Louis-Napoléon Bonaparte

Troisième République :
1871 - Adolphe Thiers
1873 - Patrice de Mac-Mahon
1879 - Jules Grévy
1887 - Sadi Carnot
1894 - Jean Casimir-Perier
1895 - Félix Faure
1899 - Émile Loubet
1906 - Armand Fallières
1913 - Raymond Poincaré
1920 - Paul Deschanel
1920 - Alexandre Millerand
1924 - Gaston Doumergue
1931 - Paul Doumer
1932 - Albert Lebrun

Régime de Vichy :
1940 - Philippe Pétain

Gouvernement provisoire de la République française :
1944 - Général de Gaulle
1946 - Félix Gouin, Georges Bidault, Léon Blum

Quatrième République :
1947 - Vincent Auriol
1954 - René Coty

Cinquième République :
1959 - Charles de Gaulle
1969 - Interim d'Alain Poher
1969 - Georges Pompidou
1974 - Interim d'Alain Poher
1974 - Valéry Giscard d'Estaing
1981 - François Mitterrand
1995 - Jacques Chirac
2007 - Nicolas Sarkozy
2012 - François Hollande
2017 - Emmanuel Macron

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.