Alger

« Alger » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La côte d'Alger
Le port d'Alger

Alger ou al-Jazā'ir est la capitale et la plus grande ville de l'Algérie.

La ville est située sur la baie d'Alger au bord de la mer Méditerranée. Elle est adossée à des collines qui bordent la plaine de la Mitidja.

Alger est un centre politique, universitaire, culturel. La ville est industrialisée et dispose d'un port de commerce.

Alger compte environ 2,3 millions d'habitants. L'agglomération est peuplée par près de 6,8 millions de personnes.

Histoire d'Alger[modifier | modifier le wikicode]

La ville est une ancienne colonie phénicienne puis romaine (Icosium). Peuplée de population d'origine berbère elle a été conquise par les envahisseurs musulmans au début du VIIIe siècle. Elle a été refondée vers 960 par Bologhine ibn Ziri un chef local .

L'arrivée des Morisques chassés d'Espagne en 1492 par les Rois catholiques sort la ville de sa torpeur.

En 1510, les Espagnols s'installent sur un îlot en face de la ville. Les frères Barberousse, les en délogent et s'installent à Alger au nom du sultan turc ottoman. Alger devient alors la capitale des corsaires barbaresques. Cela devient un centre de rétention d'esclaves chrétiens et une menace pour le commerce maritime en Méditerranée ; la ville est plusieurs fois attaquée ou bombardée par les états chrétiens européens (par Charles Quint en 1541, par les Français en 1683 et 1684, par les Hollando-Britanniques en 1816).

Les Français s'emparent d'Alger le 5 juillet 1830, et commencent alors la conquête de l'Algérie.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Prise d'Alger par les Français en 1830.

Restée sous la direction du gouvernement de Vichy, la ville est libérée par les Alliés le 8 novembre 1942. Le gouvernement provisoire de la République française présidé par le général De Gaulle s'y installe le 3 juin 1944, Alger devient alors la capitale de la France Libre.

Pendant la guerre d'Algérie les attentats et les combats urbains ont été très violents à Alger en particulier pendant la bataille d'Alger en 1957. Le soulèvement des colons et des chefs militaires français à Alger en mai 1958 a pour but de rappeler au pouvoir le général De Gaulle qui est alors un partisan de l'Algérie française. En avril 1961, le putsch des généraux (1961) qui vise à renverser le gouvernement français a lieu à Alger. L'indépendance de l'Algérie a été prise le 3 juillet 1962, après avoir perdu 2 millions d'algériens pour cette liberté. Une fête a été célébrée en juillet 2012 dans plusieurs villes, dont Alger, pour commémorer l'anniversaire de l'indépendance.

Portail de l'Algérie —  Tous les articles sur l'Algérie.