Isabelle d'Aragon

« Isabelle d'Aragon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mausolée d'Isabelle d'Aragon (représentée à à gauche) dans la cathédrale de Costenza (Calabre) où le fœtus de l'enfant royal est inhumé
.

Isabelle d'Aragon est née en 1247 et est morte accidentellement à Cosenza en Italie le 28 janvier 1271. Elle a été brièvement reine de France en 1270-1271, du fait de son mariage avec le futur roi Philippe III le Hardi, qu'elle avait épousé en 1262.

Elle est la mère du roi Philippe IV le Bel et de Charles de Valois, ancêtre de la branche des Valois.

Isabelle d'Aragon est la troisième des cinq filles du roi d'Aragon Jacques Ier le Conquérant et de sa deuxième épouse, Yolande de Hongrie.

À l'origine elle était destinée à devenir nonne au couvent de Sainte-Marie de Sigena. Mais en 1258, son père signe un traité d'alliance avec le roi de France Louis IX. Afin de renforcer l'alliance, il est prévu qu'Isabelle épouserait Philippe, second fils du roi de France, né en 1245. Philippe devient héritier du trône à la mort de son frère ainé Louis en 1260. Le mariage eu lieu en 1262 à Clermont-Ferrand.

De cette union naissent quatre fils : Louis (1264-1276), prince héritier de 1270 à 1276, Philippe IV « le Bel » (1268-1314), roi de France, Robert (1269-av. 1276) , Charles de Valois (1270-1325), fondateur de la branche royale des Valois.

Isabelle d'Aragon accompagne le roi Louis IX dans la 8e croisade, où il meurt en juillet 1270 à Tunis. Son mari le prince Philippe devient alors roi de France et Isabelle reine de France. Lors de son retour vers la France le 11 janvier 1271, alors qu'elle est enceinte de six mois, elle fait une mauvaise chute de cheval en Calabre (Italie). Elle accouche d'un enfant prématuré qui meurt peu après. La reine décède rapidement des suites de l'accouchement. Elle avait à peine 24 ans.

Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.