Circle-icons-present.svg
Circle-icons-present.svg

À propos de Vikidia  • le Livre d'or
En 12 ans, Vikidia est devenue la plus grande encyclopédie pour enfants jamais rédigée. Vikidia, c'est plus de 27 000 articles en français écrits pour les enfants, des versions dans d'autres langues et de nombreux messages sur le Livre d'or. Aujourd'hui, Vikidia est une ressource pour des centaines de milliers de lecteurs chaque mois.
Gratuite, sans aucune publicité et gérée par une association loi de 1901, Vikidia ne vit que par des dons et des bénévoles. Vikidia a besoin de financements pour ses serveurs.
Aujourd'hui, Vikidia a besoin de vous pour poursuivre et développer sa mission. Donnez 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée.
Tous les lecteurs de Vikidia, petits et grands, présents et futurs, vous remercient pour votre générosité !

Un cadeau de Noël à des milliers d'enfants : faites un don à Vikidia !

Raoul de Bourgogne

« Raoul de Bourgogne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Raoul de Bourgogne d'après une miniature du XIVe siècle.

Raoul ou parfois Rodolphe de Bourgogne (né vers 890 et mort en 936 à Auxerre) était un duc de Bourgogne et comte d’Auxerre (921-923), puis un roi des Francs (923-936).

Il est le seul souverain des Francs n'ayant aucun lien avec les trois grandes familles ayant régné sur la France, les Mérovingiens, les Carolingiens et les Capétiens.


Denier de l'époque du roi Raoul de Bourgogne.

L'accession au trône[modifier | modifier le wikicode]

Raoul appartient à la famille des Bivinides, il est le fils du duc de Bourgogne Richard II le Justicier. Il succède à son père en 921 et, la même année, il épouse Emma, la fille du puissant comte de Paris Robert. L'année suivante, les barons francs détrônent le roi Charles III le Simple et élisent pour le remplacer le comte Robert de Paris (Robert Ier de France). Les deux rois et leurs partisans s'affrontent et Robert Ier est tué à Soissons en 923 pendant un combat. Hugues le Grand, le fils de Robert, ne souhaite pas devenir roi (car il devrait alors renoncer à ses terres). Les nobles francs offrent alors la couronne à Raoul de Bourgogne, le gendre de Robert.

La lutte contre les Normands[modifier | modifier le wikicode]

Pendant son règne, Raoul doit combattre les Normands (qui ont rompu la paix signée entre Charles III le Simple et Rollon, leur chef). En 923, le duc Rollon reconnait comme son suzerain le roi destitué. Pour obtenir le ralliement des Normands Raoul doit leur céder en 924 le Bessin et une partie du comté du Maine. En 926, ces Normands reprennent la lutte si Raoul les repoussent en Vexin, il est battu à Fauquembergue et il doit acheter la paix. En 928, le duc de Normandie Guillaume Longue Épée de nouveau reconnait Charles le Simple comme roi. Cependant il se soumet définitivement en 930 en échange de l'annexion des diocèses d'Avranches et de Coutances.

Les Normands établis sur la Loire ravagent la vallée et le Gâtinais en 924, puis en 930 ils attaquent le Limousin, la Saintonge, l'Angoumois et le Périgord. Le roi parvient à les vaincre ce qui lui vaut un grand prestige dans le Aquitaine qui était en rébellion larvée.

La lutte contre les grandes famille franques[modifier | modifier le wikicode]

Pour imposer son autorité au duc Guillaume II d'Aquitaine Raoul doit mener contre lui deux expéditions en 924 et 926. Sa victoire sur les Normands en 930, lui permet de soumettre le frère du précédent le nouveau duc Effroi d'Aquitaine.

Un des adversaires les plus difficile est Herbert II comte de Vermandois qui réclame le comté de Laon pour son fils Eudes (alors qu'il y a un héritier légitime soutenu par le roi). Le comte de Vermandois se rebelle en 923 en reconnaissant comme roi des Francs Charles le Simple écarté en 922. Mais Herbert n'arrive pas à entrainer à sa suite le duc d'Aquitaine et le roi d'Allemagne. Raoul en profite pour s'emparer d'une partie de ses possessions Denain en 931 puis Reims, Laon et Saint-Quentin en 932. En 935, une assemblée des grands seigneurs Francs est réunie sous l'arbitrage d'Henri II du roi d'Allemagne. En échange de la soumission du comte de Vermandois le roi Raoul rend une partie des places fortes conquises.

En 926, les Magyars qui ravageaient le Champagne sont battus et sont refoulés hors du royaume.

La succession[modifier | modifier le wikicode]

Raoul de Bourgogne meurt subitement en 936 ; il n'a pas de descendance et son frère Hugues le Noir duc de Bourgogne est trop effacé pour qu'on lui confie la couronne. Son beau-frère Hugues le Grand, seigneur franc qui domine l'ouest du royaume, fait élire roi le Carolingien Louis IV dOutremer, fils de Charles III le Simple.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean Mathieu-Rosay, Ils ont gouverné la France, Marabout, 1987 pp. 94 – 95.

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.