Aristide Briand

« Aristide Briand » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Aristide Briand

Aristide Briand, né le 28 mars 1862 à Nantes et mort le 7 mars 1932 à Paris, est un homme politique français. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1926.

Briand a été onze fois président du Conseil et vingt-six fois ministre. On l'appelle « l'apôtre de la paix ».

Sa carriere[modifier | modifier le wikicode]

Aristide Briand vient d'une famille modeste fils d'aubergiste. Il commence sa carrière en tant qu'avocat avant de devenir journaliste et de devenir célèbre grâce au journal La Lanterne. L'une de ces premières actions politiques est de participer a la création d'un parti socialiste avec ses amis René Viviani et Jean Jaurès, il devient le premier secrétaire général du parti mais en 1905 il se revendique « socialiste indépendant » et s’éloigne du SFIO suite à la mouvance socialiste animée par Jules Guesde. Il joue un rôle important dans le processus de laïcisation en encourageant et en défendant la loi de séparation des Églises et de l'État en 1905. Pendant la Première guerre mondiale, il dirige le gouvernement du 29 octobre 1915 au 12 décembre 1916. À ce titre, il organise l'expédition de Salonique menée par les armées alliées (ayant pour but de soutenir l'armé serbe pour par la suite ouvrir un front en Orient pour délester le front occidental). Après la guerre, il appuie la Société des Nations (SDN) et a pour objectif d’établir la paix avec l'Allemagne.

En 1925 avec son ami Gustav Streseman il arrive a convaincre les ministres européens des Affaires étrangères de signer le pacte de Locarno. Grâce à cela ils obtiennent le Prix Nobel de la Paix 1926 aux deux hommes.

En 1928 il participe au premier essai d'instaurer la paix en Europe et dans le monde en général grâce a la signature du pacte Briand-Kellog ce qui appellerait à la création des États-Unis d'Europe mais tout ses espoirs sont ruinés par le krach boursier de 1929. 

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.