Malte

« Malte » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Malte (homonymie).
La Valette : le centre historique.

Malte (en maltais :Repubblika ta' Malta, « République de Malte ») est un État membre de l’Union européenne depuis 2004. C'est le plus petit État de l'Union européenne. Malte a intégré la zone euro le 1er janvier 2008.

Sa capitale est La Valette, un port important, fortifié depuis la Renaissance.

Localisation de Malte
Carte des sites préhistoriques de Malte

Géographie[modifier]

Temple néolithique de Ħaġar Qim

L'archipel de Malte est constitué de huit îles, dont quatre sont habitées. L’archipel est situé entre la mer Méditerranée orientale et occidentale, à 93 km au sud de la Sicile et à 288 km à l’est de la Tunisie. Sa position stratégique lui a valu de changer souvent de mains au cours des âges.

L'archipel, dont la surface est de 316 km², compte 400 000 habitants.

Préhistoire[modifier]

Malte a un passé préhistorique très riche : elle a d'abord été peuplée (à partir de -5400) par des groupes d'agriculteurs-éleveurs-pêcheurs venus de Sicile. Elle conserve de très nombreux mégalithes et monuments complexes datant de ce passé néolithique (âge de la pierre polie).

Parmi ceux-ci, le site de Hagar Qim (plus exactement Ħaġar Qim, selon la graphie maltaise) présente un ensemble de quatre temples datables de -3600 à -2500, à plan polylobé, c'est-à-dire organisé en plusieurs lobes entourés d'un mur d'enceinte. Les bâtiments étaient couverts de voûtes en encorbellement, selon une technique assez semblable à celle connue dans les monuments de l'Ancien Empire égyptien.

Le temple de Tarxien est un autre exemple de ces grands complexes mégalithiques maltais, datant de la période la plus récente, vers -3000 / -2500, contemporaine des pyramides de Gizeh.

Histoire[modifier]

L'histoire de Malte est liée à celle de la Sicile jusqu'à l'arrivée des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean en 1530. Napoléon Ier chasse les chevaliers de Malte en 1798. Malte, en 1800, fait appel à l'Empire britannique qui colonise l'île jusqu'à son indépendance, en 1964.

La langue maltaise[modifier]

Pièce maltaise de 1 €, avec croix de Malte

L'anglais continue à être largement utilisé, mais le maltais est la langue officielle de l'archipel. La langue maltaise est une langue sémitique issue de l'arabe sicilien, avec des apports considérables de mots italiens surtout, mais aussi français et anglais. Le maltais est l'une des 23 langues officielles de l'Union européenne.

Le maltais s'écrit en alphabet latin, avec des lettres spéciales et des signes diacritiques.

Exemples :

  • « un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, cent, mille » se dit en maltais : « wieħed, tnejn, tlieta, erba', ħames, sitt, seba', tmien, disa', għaxra, mitt, elf ».
  • « Bonjour, chers amis Maltais ! Nous vous adressons nos salutations ! » se dit : « Hello, għeżież ħbieb Malti ! Aħna jibgħat tislijiet tagħna ! »

La parenté avec l'arabe est évidente, surtout pour les nombres.

Économie[modifier]

L'économie de Malte est très dépendante du commerce extérieur : transbordement du fret maritime, du tourisme et de l’industrie, notamment électronique et textile.

Malte est classée parmi les « paradis financiers », également connue comme pavillon de complaisance.

Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...
Portail Europe - Accédez au portail sur l'Europe.

35°54′N 14°31′E / 35.9, 14.517