Liechtenstein

« Liechtenstein » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Principauté du Liechtenstein
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Devise
Für Gott, Fürst und Vaterland (Pour Dieu, le Prince et la Patrie)
Carte
Europe location LIE.png
Géographie
Capitale Vaduz
Plus grande ville Schaan
Superficie 160 km²
Rang Classé 216e
Eau faible %
Pays frontaliers Suisse Suisse
Autriche Autriche
Fuseau horaire UTC+1, UTC+2 (heure d’été)
Population
Population 36 000 habitants
Rang Classé 190e
Densité 215 habitants/km2
Nom des habitants (gentilé) Liechtensteinois, Liechtensteinoise
Langue(s) parlée(s) Allemand
Politique et fonctionnement
Formation Unification par le Saint-Empire romain germanique
Date 23 janvier 1719
Type de gouvernement Principauté
Prince & Régent Hans-Adam II & son fils Alois
Chef du gouvernement Klaus Tschütscher
Hymne Oben am jungen Rhein (Au-dessus du jeune Rhin)
Organisations internationales OMC, ONU
Monnaie Franc suisse
Domaine Internet .li
Indicatif téléphonique +423
voir modèle • modifier

Le Liechtenstein ou Principauté du Liechtenstein est un petit État d'Europe de l'Ouest enclavé entre la Suisse et l'Autriche, également très proche de l'Allemagne. C'est l'un des pays les plus riches d'Europe, sa capitale est Vaduz mais sa plus grande ville est Schaan.

Histoire[modifier]

Pendant l'Antiquité, le territoire du Liechtenstein faisait partie de la province romaine de Rhétie. Après la chute de l'Empire romain (476), les Alamans envahirent la zone. En 806, la région fut rattachée à l'Empire carolingien. Du Xe au XVIIe siècle, la région passa sous le contrôle de nombreux seigneurs locaux (ducs, comtes, barons), le plus souvent autrichiens ou allemands.

Or, au XVIIIe siècle, une petite dynastie était présente dans la région : les Liechtenstein. Ils possédaient de grands et riches territoires aux alentours, mais restaient dépendants de seigneurs plus puissants tels que les Habsbourg, famille royale qui dirigeait le Saint-Empire romain germanique. De manière à être mieux reconnue, et ainsi à gagner en influence, la dynastie des Liechtenstein décida d'acheter deux domaines : ceux de Schellenberg (1699) et de Vaduz (1712).

Le petit territoire prit alors le nom de la famille dirigeant le pays, devant une principauté le 23 janvier 1719 (mais toujours sous autorité du Saint-Empire). En 1806, le Saint-Empire s'effondra à la suite des conquêtes de Napoléon Ier. Le Liechtenstein accéda alors à l'indépendance, bien qu'il fut occupé par les Français jusqu'en 1815.

Au XIXe siècle, le Liechtenstein connut quelques problèmes économiques. Peu connecté aux pays voisins en matière de commerce, il s'agissait d'une société essentiellement rurale. La principauté rattacha son système économique à celui de l'Autriche avec un accord douanier, en 1852. Son industrie commence alors à se développer.

En 1868, le Liechtenstein dissout son armée composée de 80 hommes, et déclare être désormais un pays neutre.

Bien que respectant cette neutralité au cours de la Première Guerre mondiale, le Liechtenstein resta étroitement lié à l'Autriche au cours du conflit. Mais, devant le désastre économique provoqué par la guerre, la principauté conclut finalement une union monétaire et douanière avec la Suisse, autre pays neutre, en 1919.

Après la Seconde Guerre mondiale (dans laquelle le Liechtenstein ne s'engagea pas non plus), le pays connut une bonne croissance, notamment grâce à l'adoption du Franc suisse comme monnaie nationale.

Bien qu'étant un petit pays, le Liechtenstein tien faire entendre sa voix à un niveau international : il a rejoint plusieurs organisations internationales depuis les années 1950.(Organisation des Nations unies, Organisation mondiale du commerce...).

Géographie[modifier]

Le Liechtenstein est situé dans les Alpes, le long de la vallée du Rhin. Le fleuve délimite la totalité de la frontière ouest du pays avec la Suisse. Il est aussi traversé du sud au nord par la Samina, un affluent de l'Ill (fleuve autrichien). La principauté partage 41 km de frontières avec la Suisse et 35 km avec l'Autriche.

À l’est, les montagnes atteignent de hautes altitudes : le sommet le plus élevé est le mont Grauspitz, qui culmine à 2 599 mètres. La principauté n'a aucun accès à la mer. En saison froide, les pentes neigeuses des montagnes sont très prisées par les adeptes des sports d'hiver. Néanmoins, le climat de la principauté est globalement plutôt doux, en raison de vents prédominants provenant du sud.

Le Liechtenstein est subdivisé en onze communes (Gemeinden en allemand), la plupart n'étant formée que d'une seule ville. Ces communes sont regroupées en deux circonscriptions au moment des élections : le Oberland (« Haut-Pays »), qui correspond à la seigneurie historique de Vaduz, et le Unterland (« Bas-Pays »), correspondant à celle de Schellenberg :

  • Oberland :
    • Vaduz
    • Balzers
    • Planken
    • Schaan
    • Triesen
    • Triesenberg
  • Unterland
    • Eschen
    • Ruggell
    • Gamprin
    • Mauren
    • Schellenberg

Population[modifier]

La population du Liechtenstein est de 36 000 habitants en 2011.


Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...
Portail Europe - Accédez au portail sur l'Europe.

47° 08′ 42″ N 9° 33′ 14″ E / 47.145, 9.55388889