Albanie

« Albanie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Shqiperia
Albanie (fr)




Drapeau de l'Albanie.svg

Coat of arms of Albania.svg
([[:|Détails]])
Devise nationale : Feja e Shqiptarit është Shqiptaria.
(Les Albanais placent leur foi dans l'Albanie.)
Langue(s) officielle(s) Albanais
Langue(s) parlée(s) Albanais, grec, roumain
Capitale Tirana
Plus grande ville Tirana
Gouvernement
 - Président
République
Bamir Topi
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)

28 748 km²
4,7 %
Population
 - Totale (2007)
 - Densité

3 600 523 hab.
125 hab./km²
Indépendance
 - Séparation
Empire ottoman
28 novembre 1912
Pays frontalier(s) Monténégro, Serbie, Macédoine, Grèce
Gentilé Albanais, Albanaise
Monnaie Lek
Code monnaie ALL
Fuseau horaire UTC +1
Hymne national Hymni i Flamurit
Domaine Internet .al
Indicatif téléphonique +355

L'Albanie ou République d'Albanie1 est un pays européen situé dans la péninsule des Balkans, au bord de la mer Méditerranée. Sa capitale est Tirana, au centre du pays.

Situation de l'Albanie en Europe

Géographie[modifier]

L'Albanie est entourée par le Monténégro et la Serbie au nord, la Macédoine à l'est et la Grèce au sud. Elle est située en face du Sud de l'Italie.

Le pays est montagneux (point culminant : mont Korab à 2 764 mètres d'altitude) et possède plusieurs lacs dont le plus grand est le lac de Skadar, long de 530 km² et partagé avec le Monténégro. Les plaines du pays se trouvent à l'ouest, au bord de la mer Méditerranée.

Le plus grand port du pays est Durrës. Sa seule île est celle de Sazan.

Histoire[modifier]

L'Albanie a fait partie de nombreux États comme l'Empire romain, l'Empire byzantin et l'Empire ottoman, qui a apporté l'islam dans le pays.

L'Empire ottoman, affaibli par les guerres balkaniques du début du XXe siècle, doit accorder l'indépendance à l'Albanie en 1912, qui devient un royaume.

Le pays est envahi deux fois par l'Italie : de 1916 à 1920 et pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Albanie devient un pays communiste refermé sur lui-même et dirigé par des dictateurs dont le plus célèbre, resté au pouvoir de 1945 à 1985, est Enver Hoxha.

La chute de l'URSS, du « rideau de fer » et la fin de la guerre froide provoquent une démocratisation et une ouverture du pays sur l'extérieur à partir de 1990. Le chômage est alors de 40 % et le pays est encore sous-développé et pauvre. L'immigration clandestine, des trafics (armes, drogues, etc.) et des mafias se développent.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire de l'Albanie.

Politique[modifier]

Actuellement, l’Albanie est une république parlementaire.

Le président (Bujar Nishani depuis le 11 juin 2012) est élu à l’Assemblée de la République pour cinq ans. Son rôle est de commander l’armée, de veiller à se que chacun respecte la loi, il nomme le Premier ministre (Sali Berisha depuis le 3 septembre 2005) et les ministres qui proposent et promulgue les lois. Le président a aussi pour rôle de contrôler le Haut conseil de justice.

Le pouvoir législatif est confié à un Parlement unicaméral (à une chambre : l’Assemblée de la République de 140 députés (100 élus, 40 nommés) pour quatre ans. Les députés votent les lois, contrôlent la politique étrangère, peuvent déclarer la guerre et signent ou annulent les traités internationaux. Les lois votées peuvent être annulées par la Cour constitutionnelle (9 juges nommés par l’Assemblée).

L’Albanie est divisé en préfectures, dirigé par des préfets nommés par les ministres. Les préfectures sont divisées en districts dirigés par un conseil élu qui nomme le gouverneur. Les districts sont divisés en villes, dirigées par un maire élu et un conseil municipal.

Partis politiques[modifier]

  • Alliance démocrate
  • Mouvement socialiste pour l’intégration
  • Parti de la démocratie sociale (social démocrate, centre-gauche)
  • Parti démocrate-chrétien (centre-droit)
  • Parti démocrate (centre, conservateur, libérale économique et pour le fédéralisme européen)
  • Parti républicain (conservateur)
  • Parti social démocrate (social démocrate, de gauche)
  • Parti socialiste (de gauche)
  • Union libéral Démocrate
  • Front national (héritier du Balli Kombëtar)
  • Nouveau parti démocrate (conservateur)
  • Parti communiste (extrême-gauche, stalinien) : il se revendique de la pensée d’Enver Hoxha et, pour l’instant, il essaye de redorer son image dans la société albanaise.
  • Parti de l’Union pour les droits de l’homme : il prend surtout la défense des minorités grecques
  • Parti de la justice et de l’intégration : soutient les minorités
  • Parti du redressement national (islamiste)
  • Parti du Mouvement de la Légalité (monarchiste) : il demande la restauration de la monarchie constitutionnelle au profit du roi de jure (c’est-à-dire qu’il aurait du régner si son ancêtre n’avait pas été détrôné) Léka II, fils de Léka Ier lui-même fils de Zog Ier. Le parti combat avec virulence le communisme (par exemple, il veut abolir le Parti communiste…), il demande un dédommagement pour les victimes de l’ancienne dictature stalinienne. Il est pour la propriété privée, pour la liberté de religion, il veut favoriser la tolérance religieuse, veille à ce que la laïcité ne soit pas détournée par des athées comme ce fut le cas sous Enver Hoxha, il est pour les droits des minorités ethniques, pour la valorisation des symboles nationaux (drapeau, hymne national). Il défend la solidarité, le droit au travail, l’aide les anciens prisonniers du communisme à revivre, la protection de la nature, la lutte contre les drogues et l’alcoolisme, le travail pour tous, la santé gratuite, la protection au travailleur, la famille, l’interdiction du mariage homosexuel.
  • Parti du mouvement monarchiste démocrate (monarchiste) : soutient également le roi de jure Léka II.
  • Mouvement pour le développement national (monarchiste) : fondé par Léka Ier. Son but est de fusionner les deux autres mouvements royalistes.

Voir aussi[modifier]

Source[modifier]

Note[modifier]

  1. Attention La forme longue pour désigner un pays précise généralement la forme de son gouvernement : ici « République », écrit avec une majuscule initiale, comme le plus souvent dans les textes officiels. Mais hors cadre officiel, l’usage est d'écrire un nom de forme de gouvernement avec une majuscule seulement s'il est accompagné d'un adjectif (« la République albanaise ») ; et sans majuscule s'il est suivi d'un nom propre (« la république d'Albanie »).
Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...

41°19′39″N 19°49′07″E / 41.3275, 19.81861