Mythologie grecque

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Mythologie antique)
Aller à la navigation Aller à la recherche
Buste de Zeus trouvé à Otricoli (salle de la Rotonde, musée Pio-Clementino, Cité du Vatican).

La mythologie grecque est l'ensemble des mythes et légendes appartenant à la culture de la Grèce antique et qui traitent de ses dieux et héros, de la nature et des origines du monde, de la signification de ses propres cultes et de ses pratiques rituelles. Cette mythologie fait partie de la religion grecque antique, qui a principalement pour objet le culte des divinités olympiennes. Les chercheurs modernes étudient ces mythes pour tenter de faire la lumière sur les institutions religieuses et politiques de la civilisation de la Grèce antique, ainsi que pour comprendre la nature même de la création des mythes.

Elle apparaît explicitement dans une vaste collection d'histoires et implicitement dans les arts figuratifs des céramiques et offrandes votives grecques. Les mythes grecs tentent d'expliquer les origines du monde en détaillant la vie et les aventures d'une grande variété de dieux, héros et autres créatures mythologiques. Ces histoires ont été à l'origine diffusées grâce à une ancienne tradition orale et nous sont parvenues grâce à la littérature grecque.

Les sources littéraires les plus anciennes, les poèmes épiques de l'Iliade et de l'Odyssée, se concentrent sur les événements de la guerre de Troie. Deux longs poèmes d'Hésiode, quasi contemporain d'Homère, que sont la Théogonie et Les Travaux et les Jours, contiennent des histoires sur la genèse du monde, la succession des dirigeants divins et les coutumes sacrificielles. Ces mythes ont également été conservées grâce aux Hymnes homériques, aux fragments de poésie épique du Cycle troyen, aux poèmes lyriques, aux œuvres des dramaturges du Ve siècle av. J.-C., aux écrits des savants et poètes de l'époque hellénistique ainsi qu'aux textes d'auteurs tels que Plutarque ou Pausanias, à l'époque de l'Empire romain.

Les découvertes archéologiques constituent une importante source de détails sur la mythologie grecque, les dieux et les héros figurant à des places définies dans la décoration de nombreux objets. Des dessins géométriques sur des céramiques du VIIIe siècle av. J.-C. représentent des scènes du Cycle troyen ainsi que les aventures d'Héraclès. Aux époques archaïque, classique, hellénistique et ultérieures, des scènes de la mythologie homérique et de diverses autres sources semblent compléter les preuves littéraires existantes.

La mythologie grecque a eu une grande influence sur la culture, l'art et la littérature de la civilisation occidentale et fait toujours partie de son patrimoine culturel. Les poètes et les artistes y ont puisé leur inspiration depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours et ont partagé la signification et la pertinence intemporelles des thèmes mythologiques classiques.

Généalogie des principales divinités grecques[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire de l'origine du monde et de l'apparition des dieux est décrite en détail dans la Théogonie, un long poème écrit en vers autour du VIIIe siècle av. J-C par le poète grec Hésiode.

Selon les croyances religieuses de la Grèce antique, il y avait initialement huit Titans (des dieux de l'Âge d'or, soit le temps précédant l'ère des dieux) :

  • Gaïa, la déesse-mère de la Terre (en grec , qui se prononce ghê, veut dire « la Terre ») ;
  • Érôs, dieu du désir et de l'amour ;(selon d'autres croyances, il serait le fils d'Aphrodite, déesse de l'amour
  • Érèbe, dieu des ténèbres ;
  • Nyx, la nuit, qui enfanta, entre autres, les arais ;
  • Aither ou Æther, la lumière des astres ;
  • Ouranos, dieu du ciel et du temps ;
  • Hèméra / Héméra, déesse du jour ;
  • Pontos, le dieu de la mer.

De son union avec Ouranos, Gaïa enfanta :

De son union avec Pontos, Gaïa enfanta :

De son union avec Tartare, Gaïa enfanta :

Du sang d'Ouranos tombé sur la Terre naquirent :

De son sang tombé dans la mer naquit la déesse Aphrodite.

Cronos s'unit à Rhéa et ils eurent six enfants:[modifier | modifier le wikicode]

Les enfants de Zeus[modifier | modifier le wikicode]

  • Achille, demi-dieu et héros de la guerre de Troie ;
  • Athéna, protectrice d'Athènes et déesse de l'intelligence, des beaux-arts, de la sagesse, des artisans et de la stratégie guerrière ;
  • Aphrodite, déesse de la beauté et de l'amour (d'autres versions la considèrent comme une enfant d'Ouranos) ;
  • Arcas, héros ;
  • Arès, dieu de la guerre ;
  • Apollon, frère jumeau d'Artémis, dieu de la jeunesse, des arts, de la lumière et de la beauté, il conduit le char du Soleil (d'autres versions disent que c'est Phébus qui conduit le char du soleil) ;
  • Artémis, sœur jumelle d'Apollon, Déesse de la chasse et des étoiles ;
  • Eiréné, sœur de Dikè et Eunomie, Déesse de la paix ;
  • Dionysos, dieu du vin, des fêtes et de l'ivresse ;
  • Héraclès, demi-dieu extrêmement puissant ayant accompli douze travaux extrêmement durs (les Romains le nomment Hercule) ;
  • Perséphone, fille de Démeter, déesse des fleurs ;
  • Ilythe, déesse des accouchements ;
  • Hébé, déesse de la jeunesse (épouse d'Héraclès) ;
  • Lacédémon, héros ;
  • Persée, qui sauva Andromède et tua Méduse ;
  • Hermès, messager des dieux, dieu des voleurs, du voyage et du commerce ;
  • Helène, plus belle femme du monde, elle est enlevée par Paris, fils de Priam ;
  • Pollux, frère jumeau de Hélène et héros de Troie.

Les Dieux de L'Olympe sont :

Zeus, Poséidon, Hadès, Déméter, Hestia et Héra, auxquels il faut ajouter les dieux de la génération suivante, presque tous descendants de Zeus lui-même : Apollon, Artémis, Athéna, Arès, Aphrodite, Héphaïstos, Hermès, et Dionysos. Vous avez bien compté, cela fait en réalité 14 !

Les dieux les plus connus sont :

  • Athéna, déesse de la stratégie guerrière et de la sagesse. En concourant contre Poséidon, elle a donné son nom à la ville d'Athènes, capitale de la Grèce. Elle est la fille de Zeus.
  • Zeus, roi des dieux et dieu de la foudre. Il est le fils du titan Cronos. Son père voulait le manger, mais il a été caché par sa mère. Après avoir mutilé son père et l'avoir forcé à recraché ses frères et sœurs, Zeus a pris part à la Titanomachie où il a remporté la victoire.
  • Héra, déesse du mariage et de la famille. Elle était très jalouse et essaya de tuer tous les enfants que son mari (Zeus) avait avec les mortelles. Elle ne pouvait avoir d'enfant avec les mortelles car en tant que déesse du mariage, elle devait rester fidèle.
  • Poséidon, dieu des océans, des tremblements de terre et des chevaux et père des cyclopes (selon les versions). Il aimait une femme qui s'est fait transformer en la terrible gorgone Méduse. De cette union naquit un enfant, Pégase, le cheval ailé. Il eut aussi le mythique héros, Thésée, suite à ses amours avec Ethra.
  • Hermès, dieu des voyageurs et messager des dieux. Il emmène les ombres des morts en enfer, mais leur prend la moitié de leurs biens.
  • Hadès, dieu de l'enfer.
  • Artémis, déesse de la chasse et de la nature. Elle est aussi la déesse des accouchements.
  • Apollon, frère jumeau d'Artémis, dieu des arts et de la musique.
  • Arès, dieu de la guerre virile, pas comme Athéna.
  • Aphrodite, déesse de l'amour , de la beauté et de la fécondité.
  • Déméter, déesse des moissons, Perséphone, sa fille, s'était fait enlever par Hadès. Alors, la déesse des récoltes empêcha les moissons et la terre ne put plus produire ses fruits. Déméter chercha sa fille jour et nuit mais, quand elle la retrouva, il était trop tard : Perséphone devait rester minimum 6 mois par an aux Enfers. C'est durant cette période de l'année que Déméter est triste : c'est l'hiver.
  • Dionysos : il est le dieu du vin et des fêtes, beaucoup de festivités étaient à son honneur dans l'Antiquité.
  • Héphaïstos : le dieu du feu et des forgerons. Il a été banni de l'Olympe par sa mère et tante Héra, car il était trop laid selon elle. Alors depuis il repose dans un coin de Tartarus en forgeant des armes : il forge aussi les éclairs de son père Zeus.

Divinités secondaires (mais toujours importantes car ce sont des Dieux/Déesse)[modifier | modifier le wikicode]

Héros les plus connus[modifier | modifier le wikicode]

Les héros les plus connus sont :

  • Héraclès, demi-dieu, fils de Zeus. Il a dû accomplir douze travaux pour avoir tué ses enfants car Héra,jalouse, l'avait rendu fou : tuer le lion de Némée, exterminer l'hydre de Lerne, nettoyer les écuries d'Augias, tuer les oiseaux du lac Stymphale, capturer le sanglier d'Érymanthe… son nom veux dire Gloire à Héra. Il a été rebaptisé Hercule par les Romains.
  • Odysseus, personnage central de l'Odyssée, plus connu sous le nom latin d'Ulysse, a participé à la guerre de Troie, a eu l'idée du cheval de Troie. Il a essayé de retourner à sa patrie Ithaque, mais le dieu Poséidon a essayé de l'en empêcher car Ulysse avait crevé l'œil de son fils, le cyclope Polyphème. Ulysse parviendra finalement à rentrer chez lui au bout de vingt ans.
  • Thésée a affronté le Minotaure, mais aussi d'autres adversaires, comme Procuste.
  • Jason a recherché la Toison d'or.
  • Persée a tué Méduse, la Gorgone.
  • Œdipe (on prononce /édip/, et pas /eudip/ en grec) a vaincu le Sphinx qui terrorisait la ville de Thèbes. Il a pris pour épouse sa mère et tué son père. Il fut condamné à errer sur terre sans trouver refuge.
  • Bellérophon : accusé de viol à tort, il est envoyé tuer la Chimère, décimer les Solymes et vaincre les Amazones par Iobatès, le roi de Lycie.
Portail de la mythologie grecque —  Tous les articles sur la mythologie grecque.