Apollon

« Apollon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Apollon (homonymie).
Apollon, toit du Palais Garnier à Paris

Apollon, dans la mythologie grecque, est le dieu de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie. Il est également dieu des purifications et de la guérison, mais peut apporter la peste avec son arc. Il est aussi dieu de la lumière, de l'harmonie, de l'oracle ...

Il a été également adoré par les Romains, sous le nom de Phébus, mais il était surtout le dieu de la Médecine.

Généalogie

Apollon est le dieu de la lumière, de la poésie et de la musique. Il a une couronne de laurier et une lyre.

Apollon est le fils de Zeus dieu du ciel et de Létô. Létô était une titanide. Elle cherchait désespérément un endroit où accoucher. Mais les gens avaient peur de provoquer Héra, l'épouse de Zeus et personne n'accepta d'accueillir Létô. Finalement Létô accoucha sur l'île infertile et flottante d'Orthygie. Après la naissance d'Apollon et d'Artémis l'île se fixa au fond de la mer et fut nommée Délos (« la Brillante »). Les Grecs y édifièrent un grand sanctuaire pour Apollon. Apollon, nourri de nectar et d'ambroisie par la déesse Thémis, atteindra la taille adulte en quelques jours. Il a pour sœur jumelle Artémis, la déesse de la chasse et de la lune.

Il partira à travers la Grèce et se rendra à Haliartos où il rencontrera la Nymphe Telphousa qui possédait un oracle. Celle-ci refusera qu'Apollon établisse son sanctuaire à proximité de sa source et l'enverra à Delphes dont le prestige était plus grand selon ses dires. Le collège sacré affirmait que Delphes était le sein ou le centre de la terre. La Nymphe l'envoyait ainsi au-devant du Python, un énorme serpent femelle, qui rendait des oracles au nom de sa mère et maîtresse Gaïa, la Terre. Apollon tuera l'animal et donnera son nom à sa propre prêtresse, la Pythie. Ayant compris que la Nymphe Telphousa l'avait envoyée à la mort, il retournera sur son île pour enfouir la source sous d'énormes rochers.

De ses amours avec la princesse lapithe Coronis, il a un fils Asclépios, un médecin.

Lien avec d'autres personnes

Apollon avait donné des pouvoirs à Orphée un musicien, fils du roi de Thrace Œagre et de la muse Calliope.

Origines

Selon les grands noms de l'hellénisme (étude des Grecs), Apollon est d'origine asiatique (ce qui signifie d'Asie Mineure pour les Grecs), mais cette hypothèse à été remise en cause.

Cette hypothèse a été soutenue pour les raisons suivantes :

  • Le nom de Léto pourrait venir du lycien (dialecte indo-européen parlé en Anatolie, région se situant sur l'actuelle Turquie) et signifierai femme.
  • L'arme d'Apollon, l'arc, n'est pas grec mais barbare (venant d'un peuple ne parlant pas le Grec).
  • Il ne porte pas de sandales, comme les autres dieux, mais des bottines, type de chaussures considéré asiatique.
  • Dans l'Illiade d'Homère, il était du coté des Troyens, peuple asiatique.

Python

Devenu adulte Apollon alla tuer Python.

Pour se purifier de ce meurtre Apollon instaure les Jeux Pythiques. Les pèlerins viennent à Delphes consulter la Pythie (d'après Diodore de Sicile) qui dévoile l'avenir et donne des conseils de sagesse.

Protecteur des troupeaux, il échange ses bœufs avec Hermès contre la lyre et la flûte. (d'après Homère, Hymne à Hermès),

Dieu de la musique, il dirige le chœur des Muses. Il se venge impitoyablement de ses rivaux (il écorche vif le satyre Marsyas et affuble le roi Midas d'oreilles d'âne).

Dieu guerrier, avec son arc et ses flèches il participe au massacre des enfants de Niobé. Il envoie aux Grecs assemblés devant Troie (d'après Homère, Iliade) une épidémie de peste et participe à la bataille (ce serait Apollon métamorphosé sous les traits de Pâris, qui tua Achille).

Attributs

La beauté, la harpe, la lumière, la lyre, le laurier et l'art sont les attributs d'Apollon.

Temples dédiés à Apollon

Temple de Bassae
Delphes

Le temple de Delphes a été bâti en -513 : c'est le premier temple dorique en marbre. Le stylobate (soubassement) subsiste : il mesure 21 x 58 m. Le temple était périptère, à 6 x 15 colonnes.

Bassae

Le temple d'Apollon Épicourios à Bassae, dans le Péloponnèse, date de -430. Son architecte est Ictinos, qui a aussi construit le Parthénon. Le temple combine des éléments doriques et ioniques, et on y trouve même la toute première colonne corinthienne. Il est périptère (6 x 15 colonnes) et de dimensions moyennes : 14 x 38 m.

Didymes

Le temple de Didymes, près de Milet, en Asie Mineure, a vu sa construction démarrer vers -540, puis elle reprit en -330. Ce temple est gigantesque : 29 x 80 m. Il est ionique, diptère, à 10 x 21 colonnes.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Temple grec.

Vikiliens pour compléter

Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
Cette page est semi-protégée.