Gaïa

« Gaïa » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Gaïa (grec ancien : Γαῖα / Gaïa) ou (grec ancien : Γῆ / Gê), la « Terre », est une déesse primordiale identifiée à la « Déesse mère ».

Un récit grec raconte comment Gaïa, la Terre, est née mystérieusement du Chaos, ainsi que Eros, le désir, sans qui deux divinités ne pourraient pas avoir de descendance, mais aussi Nyx, la nuit, Erèbe, les ténèbres des Enfers, et Tartare, la personnification de la plus grande prison des Enfers.

Les enfants de Gaïa[modifier | modifier le wikicode]

Seule, Gaïa enfanta les mers, les montagnes et le ciel Ouranos. Puis, elle s'accoupla avec Ouranos.

De l'union de Gaïa et d'Ouranos furent conçus les douze Titans, Céos, Phoebé, Téthys, Océan, Mnémosyne, Thémis, Cronos, Rhéa, Hypérion, Théia, Japet et Crios. Elle engendra aussi les Hécatonchires et les Cyclopes.

Le seul problème était que Gaïa ne pouvait pas accoucher car, par peur de se faire détrôner, Ouranos était constamment collé à Gaïa.

Alors, Gaïa qui n'en pouvait plus d'être enceinte, demanda a tous ses enfants si ils pouvaient l'aider en coupant le pénis de leur père avec une faux que Gaïa, en tant que Terre leur confectionnerait. tous refusèrent. Tous ? Non. le plus jeune de ses fils, Cronos accepta. Aidé de la faux que lui avait confectionné sa mère, il trahit Ouranos. Il lui coupa ce que sa mère voulait qu'il coupe et Ouranos se détacha de Gaïa. En ce détachant de Gaïa, sa semence tomba dans la mer et de ce mélange de sperme, de sang et d'écume naquit Aphrodite, la déesse de l'amour et de la beauté.

Par la suite, Cronos régna sur les titans, mais cela, c'est une autre histoire.

Dans la culture antique[modifier | modifier le wikicode]

Pour les Grecs, peuples d'agriculteurs, Gaïa, la Terre, est la plus ancienne divinité. Elle communiquait avec les hommes par des oracles qui annonçaient les Destins humains.

Chez les Romains, Gaïa s'appelle Terra Mater.

Science-fiction[modifier | modifier le wikicode]

Souvent, dans des romans ou dans des films de science-fiction, Gaïa est le nom que des hommes donnent à une nouvelle planète. Par exemple, dans Fondation, Gaïa est la planète sur laquelle les derniers survivants de la Terre se sont réfugiés : ils veulent y vivre en harmonie avec la nature. Dans d'autres, comme Héros de l'Olympe, un roman de Rick Riordan, l'auteur de Percy Jackson, elle apparait comme voulant prendre possession du pouvoir.

Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.