Pâris

« Pâris » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Confusion Ne pas confondre avec Paris !
Vénus persuadant Hélène d'aimer Pâris (wp), un tableau de 1790 qui représente Vénus (nom romain d'Aphrodite), Hélène, Pâris ainsi que Cupidon qui tire Pâris par son manteau.

Pâris (en grec ancien Πάρις / Páris) est un prince troyen légendaire. L'arbitrage qu'il fait entre les déesses Héra, Athéna et Aphrodite, puis l'enlèvement d'Hélène furent les causes légendaires de la guerre de Troie.

Naissance et enfance[modifier | modifier le wikicode]

Pâris est le fils de Priam, roi de Troie et de sa femme Hécube. Alors qu'elle était enceinte, Hécube rêva qu'elle mettrait au monde une torche enflammée d'où sortiraient des serpents. Les devins consultés lui dirent que l'enfant dont elle accoucherait serait la cause d'un désastre. Priam, son père ordonne que le garçon, une fois né, soit confié à des bergers pour qu'ils l'abandonnent. Ce qu'ils ne firent pas. Pâris est ainsi abandonné sur le mont Ida, en Crète, où il se trouve sauvé par une ourse qui l’allaita, puis recueilli et élevé par des bergers. L'enfant grandit, il devint un jeune homme fort et très beau.

Le jugement de Pâris[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Pomme de discorde

À l'occasion des fêtes du mariage entre la déesse Thétis et le roi Pélée, les dieux invités ont oublié de convier Éris, la déesse de la discorde. Pour se venger celle-ci provoque la jalousie des déesses en déposant, sur la table du festin, une pomme d'or sur laquelle était inscrit : « À la plus belle ». Aphrodite, Héra et Athéna veulent avoir la pomme. Elles demandent à Zeus de décider. Celui-ci, qui veut maintenir l'entente entre les dieux, ordonne que l'affaire soit résolue par un homme « mortel ». C'est le berger Pâris qui est choisi. Héra lui promet la royauté, Athéna lui promet la gloire. Ayant choisi Aphrodite qui lui avait promis de lui donner la plus belle des femmes, les deux autres déesses devinrent les ennemies de Pâris.

L'enlèvement d'Hélène[modifier | modifier le wikicode]

En participant comme vainqueur à un concours athlétique à Troie, il est reconnu comme le fils du roi. Il retrouve alors sa place dans la famille royale. Sur les conseils de sa sœur Cassandre, Pâris est éloigné de Troie au moyen d'une ambassade en Grèce. Pendant sa visite au roi Ménélas de Sparte, il tombe amoureux de la reine Hélène de Sparte. Hélène également tombe sous le charme de Pâris. Les deux jeunes gens décident de s'enfuir et de se réfugier à Troie. Les Grecs se considèrent comme déshonorés par la fuite d'Hélène. C'est le déclenchement de la guerre de Troie.

Pendant la guerre entre Grecs et Troyens, Pâris, protégé et guidé par Aphrodite et Apollon, est le responsable de la mort d'Achille.

Les circonstances de la mort de Pâris diffèrent selon les auteurs anciens. D'après Homère, Pâris aurait été tué au moment où les Grecs font entrer le cheval de bois dans Troie. Dans une autre version, Pâris aurait été tué par Philoctète un peu après la mort d'Achille.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…