Héros grec

« Héros grec » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Héraclès, le héros grec par excellence. Statue romaine dite Hercule Farnèse

Dans la mythologie grecque, un héros (plus rarement une héroïne), est un mortel (un humain) qui a accompli des exploits remarquables grâce à son courage (comme Persée), sa force physique (comme Héraclès) ou son intelligence (comme Œdipe ou Ulysse).

La plupart des héros grecs sont dès leur naissance des personnages extraordinaires. Ils sont soit enfants d'un dieu et d'une mortelle comme Héraclès ou Achille, soit enfants d'un roi, comme Ulysse ou Thésée. Grâce à ses exploits le héros s'élève encore plus au-dessus des hommes normaux et se rapproche des dieux. Son action consiste le plus souvent à combattre des monstres. Elle est décidée pour répondre à l'ordre d'un dieu, d'une déesse ou d'un souverain. Pendant l'accomplissement de leurs exploits, les héros reçoivent la protection d'un dieu.

Les héros grecs ont des sanctuaires, souvent situés près de leur tombeau supposé, où on rend un culte assez semblable à celui rendu aux dieux.

Quelques héros grecs[modifier | modifier le wikicode]

Bellérophon tuant la Chimère. Mosaïque en galets trouvée à Rhodes

Caractéristiques des héros grecs[modifier | modifier le wikicode]

Une part humaine[modifier | modifier le wikicode]

On peut noter que les héros ont souvent un parent divin comme Zeus pour Héraclès et Persée ou Thétis pour Achille.... L'autre parent est un humain (mortel) Pélée pour Achille, Alcmène et Amphitryon pour Héraclès, Égée pour Thésée, mais les deux parents d' Œdipe, sont cependant des humains. Ces parents humains donnent au héros un ancrage géographique (Héraclès fils du roi d'Argos, Persée descendant des rois de Corinthe, Thésée fils du roi d'Athènes). Cela permet aux différentes cités de Grèce d'avoir leur héros propre. Pendant la colonisation grecque, les colonies transformaient également leur fondateur en héros. auquel elles rendaient un culte.

Les adversaires des héros[modifier | modifier le wikicode]

Homme exceptionnel le héros montre sa valeur et atteint la renommée grâce à son combat contre des adversaires eux aussi exceptionnels. Le héros combat des monstres. Pour les Grecs peut être considéré comme un monstre un animal réel faisant partie de la faune existante dans la Grèce antique. Mais l'animal se distingue alors par sa taille ou sa force exceptionnelles. Il en est ainsi pour le lion de Némée ou le sanglier d'Erymanthe que combat Héraclès. Ces animaux monstrueux sont souvent les auteurs de ravages considérables qui affligent les populations voisines.

Plus courants sont les monstres qui sont des êtres hybrides, avec un corps composite, comme les sirènes au corps et aux serres d'oiseaux mais avec une tête de femme qu'affronte Ulysse, ou l'hydre de Lerne, ce dragon aux cent têtes, repoussant dès qu'elles étaient coupées. La sphinx qui pose son énigme à Œdipe est aussi composite avec son corps de lion prolongé par un buste de femme. Le Minotaure que tue Thésée possédait un corps d'homme surmonté d'une tête de taureau. En débarrassant la surface de la terre de ces monstres le héros efface celui qui trouble l'ordre naturel et rétablit la norme (Les Grecs avaient horreur de ce qui n'était pas équilibré ou harmonieux).

L'intervention des divinités[modifier | modifier le wikicode]

Athéna (à gauche) aide Thésée à tuer le Minotaure

Le héros agit le plus souvent à l'initiative d'une divinité. Celle-ci veut ou bien punir le mortel qui lui déplaît ou qui lui a nuit. Ainsi Ulysse est poursuivi par la vengeance de Poséidon qui l'a outragé en faisant entrer le cheval dans Troie (selon la légende Troie aurait été bâtie avec le concours de Poséidon). Héraclès, fils de Zeus né à la suite d'un adultère de ce dernier est poursuivi par la haine d'Héra (l'épouse divine légitime de Zeus). En s'attaquant aux monstres mis sur sa route par la divinité, le héros répond au défi posé par la divinité, prouve sa valeur mais aussi rend service aux habitants de qui il éloigne l'action dévastatrice du monstre.

Quelquefois, un intermédiaire se glisse entre le héros et la divinité. Pour être obéi cet intermédiaire doit avoir un rang social élevé. Ainsi c'est Eurysthée, inspiré par Héra, qui impose les douze travaux à Héraclès. C'est l'oncle de Jason qui oblige celui-ci à voyager pour rapporter la Toison d'or afin de retrouver le trône usurpé.

Mais le héros est aussi soutenu par des divinités. Ulysse a pour allié Athéna, il en est de même pour Persée. Héra prend Jason sous sa protection. L'aide de la divinité est décisive pour le héros qui peut ainsi triompher des monstres.

Les moyens d'action du héros[modifier | modifier le wikicode]

Le héros emploie surtout la force physique. Cette force peut être utilisée telle qu'elle. Héraclès vient à bout des serpents qui le menaçaient dans son berceau en les étouffant entre ses bras, il fait de même pour le lion de Némée qui était invulnérable aux armes classiques.

Les armes utilisées sont l'arc : Héraclès l'utilise contre les oiseaux du lac Stymphale, l'épée comme Persée qui tranche la tête de la Méduse ou Héraclès qui coupe les têtes de l'hydre de Lerne. La massue qui va devenir l'attribut d'Héraclès. L'emploi de la force étant très répandu on comprend pourquoi il y très peu d'héroïne. Dans la société grecque les femmes n'étaient pas éduquées au maniement des armes (exceptionnelles sont des Amazones, ces femmes guerrières, mais elles apparaissent comme une sorte d'anomalie aux yeux des Grecs).

Mais le héros peut aussi recourir à son intelligence ou à la ruse. Ulysse échappe à l'envoûtement des sirènes en se faisant lier au mât de son navire et en bouchant les oreilles de ses compagnons, il trompe le cyclope en lui fournissant un faux nom équivoque. Œdipe parvient à déjouer la Sphinx en résolvant l'énigme grâce à la réflexion. Même Héraclès, pourtant souvent présenté comme une brute, utilise ce moyen. Il demande à son neveu de brûler les têtes de l'hydre de Lerne afin qu'elles ne repoussent plus et il confie la tâche de voler les pommes d'or du jardin des Hespérides au géant Atlas qui devra affronter un dragon. Héraclès parvient à vaincre le lion de Némée en bouchant une des ouvertures de la grotte qui lui sert de tanière. Persée parvient à couper la tête de Méduse en utilisant comme rétroviseur le bouclier d'Athéna, ce qui lui permet de ne pas regarder le monstre dans les yeux.

La plupart du temps le héros tue. Sur les quinze créatures qu'il rencontre au cours de sa vie, Héraclès en tue huit, Thésée tue le Minotaure, Persée tue la Méduse, Bellérophon tue le dragon... Rares sont les monstres qui, tout en étant vaincus, ne sont pas éliminés. Héraclès parvient à enchaîner Cerbère qui garde les Enfers, mais le laisse en vie. La Sphinx vaincue se suicide, les sirènes sont détruites puisqu'elles n'ont pas pu arrêter le navire d'Ulysse.

Le culte des héros[modifier | modifier le wikicode]

Le culte du héros est lié à l'existence d'un tombeau doublé d'un sanctuaire. On l'appelle le hérôon (alors que le sanctuaire d'une divinité est un hieron). En effet le héros n'est pas admis parmi les dieux qui vivent à l'écart des humains. Seul Héraclès sera accueilli dans l'Olympe, mais il est honoré à Sparte, à Mantinée, à Sicyone, à Tirynthe, à Thèbes, à Marathon.

Dans son tombeau le héros entend les hommes et peut ainsi leur venir en aide. Aussi les villes anciennes font de grands efforts pour recueillir les restes d'un héros. Ainsi l'Athénien Cimon se rend sur l'île de Skyros pour en ramener les restes de Thésée. Les ossements d'Œdipe sont transférés à Thèbes.... Les colonies bâtissent également un tombeau pour leur fondateur qui à sa mort est considéré comme un héros protecteur.

Alors que les cérémonies pour satisfaire les dieux ont lieu dans la matinée, celles destinées aux héros ont lieu dans la soirée. Dans le culte pour les dieux on brûle la graisse et les os des animaux sacrifiés (comme l'avait suggéré Prométhée pour se moquer des dieux). Dans le culte des héros après avoir égorgé la victime pour que son sang s'infiltre dans le sol on brûle la totalité de l'animal.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • L'article de Wikipédia sur la mythologie grecque [1]
  • [2] un travail universitaire
Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
Portail de la Grèce —  Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.