Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Franklin Delano Roosevelt

« Franklin Delano Roosevelt » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Président des États-Unis d'Amérique
Franklin Delano Roosevelt
Franklin Delano Roosevelt
32e président des États-Unis
Parti politique Parti démocrate
Élu en 1932, 1936, 1940, 1944
Mandat 1933-1945
Prédécesseur Herbert Hoover
Successeur Harry S. Truman
Date de naissance 30 janvier 1882
Lieu de naissance Hyde Park (New York)
Date de décès 12 avril 1945 (63 ans)
Lieu de décès Warm Springs (Géorgie)
Président des États-Unis

Franklin Delano Roosevelt (1882 - 1945) est le trente-deuxième président des États-Unis d'Amérique. Élu pour quatre mandats commençant en 1933, 1937, 1941 et 1945, il décède au début de ce dernier mandat.

Il est le seul président à avoir été élu quatre fois. Depuis 1951, le nombre de mandat présidentiel est limité à deux.

Arrivé au pouvoir pendant la Grande dépression commencée en 1929, il tente de résoudre les graves problèmes économiques par une politique interventionniste de l'État fédéral : le New Deal. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il organise le soutien économique en faveur du Royaume-Uni qui combat seul l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste. Après l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1941 Roosevelt devient un des personnages les plus importants de la guerre et participe entres autres à la conférence de Yalta avec Winston Churchill et Joseph Staline.

Il meurt le 12 avril 1945 d'une hémorragie cérébrale, peu avant la fin de la Seconde Guerre Mondiale. C'est son successeur Harry Truman qui ordonnera de larguer les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki : deux villes japonaises.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Enfance et études[modifier | modifier le wikicode]

Franklin Roosevelt est né le 30 janvier 1882 à Hyde Park.

Il fait d'abord ses études secondaires à l'école de Groton, dans le Connecticut, puis il poursuit ses études à l'université d'Harvard.

Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Président et journaliste
Il fut l'un des rédacteurs du journal de Harvard, le Harvard Crimson.


Il suit ensuite des études de droit à Columbia et passe son examen au barreau de l'Etat de New York.

Début en politique[modifier | modifier le wikicode]

N'ayant pas d'attachement particulier à sa carrière dans le droit, il se présente en 1910 comme sénateur pour l'Etat de New York, et est élu.

Il soutient Woodrow Wilson aux élections présidentielles de 1912. Celui-ci est élu. En 1913, à 30 ans, Roosevelt est nommé sous-secrétaire de la Marine par Wilson. Pendant la Première Guerre mondiale, Roosevelt soutient la politique étrangère Wilson.

Roosevelt soutient l'entrée des Etats-Unis dans la Société des Nations Unies. Il est internationaliste. En 1920, il se présente comme candidat à la vice-présidence, avec Cox. C'est un échec.

Maladie et retour en politique[modifier | modifier le wikicode]

En 1921, il contracte une maladie, que l'on pense être la poliomyélite. Il est paralysé des jambes. Des études ont montré plus tard qu'il s'agissait du syndrome de Guillain-Barré. Cela menace de briser sa carrière.

En 1928, il se porte candidat à la succession d'Al Smith, alors candidat à la présidence, pour être gouverneur de l'Etat de New York. Elu, il est très actif, notamment lors de la crise économique. Il est réélu en 1930.

Election présidentielle de 1932[modifier | modifier le wikicode]

Roosevelt se porte candidat à l'élection présidentielle de 1932. Il se retrouve principalement opposé à Herbert Hoover, le président sortant. De nombreuses personnalités exprimèrent leurs avis sur Roosevelt.

Un homme agréable qui, sans aucune qualification pour sa fonction, aurait très envie d'être président.

Walter Lippmann, journaliste et écrivain américain

En novembre 1933, le parti démocrate écarté du pouvoir depuis 1920 gagne les élections. Avec 22 821 000 voix, Roosevelt l'emporte sur le républicain Hoover, avec 15 761 000 voix. 59% des suffrages exprimés sont pour Roosevelt, contre 41 % pour Hoover.

Roosevelt a également la majorité au Congrès, 59 sont démocrates sur 96, et à la Chambre des représentants, où 310 sont démocrates sur 435. Le nouveau président dispose d'un appui législatif essentiel.

Débuts à la Maison Blanche[modifier | modifier le wikicode]

Roosevelt est connu pour sa capacité à être tacticien et à tourner les questions à son avantage.

Le président est un homme très fin, maître de sa parole, attentif à ses propos, ne disant jamais que ce qu'il veut dire. Au lieu de répondre directement à ma question, il me parle... des précédents historiques ; il se réfugie, diplomatiquement, dans l'histoire : le passé lui fournit un refuge, un abri très sûr contre les difficultés du présent.

Raymond Recouly, journaliste français

Roosevelt est connu pour sa capacité à être tacticien et à tourner les questions à son avantage.

La personnalité de Roosevelt contraste avec celle d'Hoover. Ainsi, il appelle tous ses collaborateurs par leur prénom, reçoit deux fois par semaine les correspondants de presse pour une conversation souvent improvisée, multiplie les audiences. La présence de la première dame est également plus présente. En effet, Eleanor Roosevelt milite dans des organisations féministes, des associations de jeunes, des groupes de minorités raciales. Après 1933, elle publie également une chronique régulière dans un magazine sous le nom de "Ma Journée", participe à des conférences de presse, fait des voyages éclairs dans le pays.

Roosevelt communique beaucoup avec la population, remonte le moral général. Il utilise la radio, la télévision touchant ainsi des millions d'Américains.

Il faut ainsi avoir entendu le président Roosevelt parler, un soir, à la famille américaine, pour comprendre quelque chose à l'oeuvre entreprise dans ce grand pays. Ce n'est pas le language d'un homme d'Etat qui prononce une harangue solennelle du haut d'une tribune. [...] Ce n'est pas le discours d'un intellectuel européen qui n'oublie jamais qu'il est un homme cultivé, et qui parle une langue littéraire dont l'homme de la rue ne comprend qu'une partie, c'est bien plutôt la conversation tranquille d'un homme qui parlerait à des camarades dans quelque réunion privée [...] pour leur expliquer ses difficultés, et les inviter à l'aider de leur mieux. [...] Faisant cercle autour de son appareil de télévision, chaque famille peut ainsi avoir l'illusion que le président est assis à son foyer.

Hyacinthe Dubreuil, syndicaliste français

Le New Deal[modifier | modifier le wikicode]

L'expression New Deal est lancé par Roosevelt à la convention démocratique de Chicago en 1932. Néanmoins, il reste vague sur ce point, abordant la relance de l'économie, sans vrai programme.

En effet, le 1er mars 1933, treize nouveaux Etats ont fermé leur banque. Faute d'argent, plusieurs milliers de chômeurs à New York sont privés de leur allocation. A Newark, la ville ne peut plus payer ses employés. Les réserves d'or diminuent. Une crise à Wall Street est à craindre.

Franklin D. Roosevelt et Fala, son Scottish terrier.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale