Parti républicain (États-Unis)

« Parti républicain (États-Unis) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Parti républicain.

Le Parti républicain (Republican Party) est l'un des deux grands partis politiques qui alternent au pouvoir aux États-Unis (l'autre étant le Parti démocrate). Il a été fondé en 1854.1 On l'appelle aussi le GOP (de son nom anglais Grand Old Party). Son symbole est l'éléphant. Selon leurs critères politiques, les Européens classent le Parti républicain à droite, parmi les partis conservateurs.

Action politique du Parti républicain[modifier | modifier le wikicode]

Les résultats par États des élections présidentielles américaines depuis 1856. Les Républicains sont en rouge, les Démocrates en bleu)

À sa création en 18541, le Parti républicain est pour l'abolition de l'esclavage dans tous les États de l'Union. Pour Abraham Lincoln, l'État fédéral doit imposer cette mesure aux différents États fédérés qui forment alors les États-Unis. Cela provoquera la guerre de Sécession. Il est aussi protectionniste afin de réduire la concurrence étrangère pour les agriculteurs et les industriels ; également très favorable à la construction d'un réseau de chemins de fer transcontinentaux. Pour ces raisons, il a l'appui des milieux d'affaires.

À la fin du XIXe siècle, avec la politique du « bâton » préconisée par Théodore Roosevelt, il encourage l'intervention militaire américaine à l'extérieur et la formation d'un « empire colonial » (Cuba et les Philippines, arrachées à l'Espagne).

Après la Première Guerre mondiale, sous les présidences de Coolidge et Hoover, les républicains, majoritaires au Congrès, imposent l'isolationnisme (refus d'adhérer à la Société des Nations ou SDN ; lois très restrictives sur l'immigration des Européens). Partisans du libéralisme économique, ils prennent des mesures très favorables aux entrepreneurs américains. La prospérité extraordinaire, mais fragile, aboutit au krach de 1929 et à la Grande Dépression qu'ils tardent à combattre. Les républicains bataillent au Congrès contre le New Deal mis en place par le démocrate Franklin Delano Roosevelt pour lutter contre la crise.

Après la Seconde Guerre mondiale, sous la présidence de Dwight Eisenhower, les républicains sont partisans d'une politique interventionniste pour tenter d'enrayer l'expansion internationale du communisme et, à l'intérieur, combattent les sympathisants des idées de « gauche » avec le maccarthisme.

Sous la présidence de Ronald Reagan (1981-1989), les républicains annulent petit à petit la régulation économique et sociale mise en place par Roosevelt et limitent au maximum l'intervention de l'État fédéral dans les affaires. Cependant l'État fédéral, dans les organisations internationales, mène une politique de défense des intérêts des industriels américains et des agriculteurs du Middle West. Cette politique sera poursuivie par les présidents George H. Bush et, à partir de 2001, par son fils George W.Bush qui y ajoute une forte influence des groupes de chrétiens fondamentalistes.

Galerie de quelques présidents des États-Unis issus du parti républicain[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter sur la vie politique aux États-Unis[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Michel Mourre, Dictionnaire encyclopédique d'Histoire, Bordas

Note et référence[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 À la différence de la source principale (voir ci-dessus), l'Encyclopédie Larousse indique 1856. Voir « Parti républicain ». [Page consultée le 13 octobre 2008]
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.