Theodore Roosevelt

« Theodore Roosevelt » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Président des États-Unis d'Amérique
Theodore Roosevelt
Theodore Roosevelt
26e président des États-Unis
Parti politique Parti républicain
Parti progressiste
Élu en Vice-président des États-Unis, 1904
Mandat 1901-1909
Prédécesseur William McKinley
Successeur William Howard Taft
Date de naissance 27 octobre 1858
Lieu de naissance New York (New York)
Date de décès 6 janvier 1919 (à 60 ans)
Lieu de décès Oyster Bay, New York
Président des États-Unis

Theodore Roosevelt, surnommé Teddy Roosevelt né le 27 octobre 1856 à New York et mort le 6 janvier 1919 à Oyster Bay (État de New York) est le vingt-sixième président des États-Unis d'Amérique (de 1901 à 1909). Il est membre du Parti républicain.

Vice-président en 1901, il succède la même année au président William McKinley après l'assassinat de celui-ci, puis il est réélu en 1905.

Il est l'un des quatre présidents sculptés dans la pierre sur le Mont Rushmore. Il fut également explorateur, écrivain, naturaliste, historien et soldat.

Premières années, mariages et enfants[modifier | modifier le wikicode]

Theodore Roosevelt et sa famille

Theodore Roosevelt est né le 27 octobre 1858, à New York. Enfant, il tombe malade et observe les animaux. Plus tard, il pratique la boxe et étudie au collège de Harvard.

Theodore Roosevelt se marie deux fois : d'abord en 1880 avec Alice Hathaway (morte en 1884), puis en 1886 avec Edith Kermit Carow. Il est père de six enfants, Alice, Theodore Jr., Kermit, Ethel, Archibald et Quentin.

Carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

En 1882, Roosevelt est élu député de l'État de New York comme représentant du Parti républicain. Après la mort de sa femme Alice, il passe deux ans dans un ranch dans le Dakota du Nord. De retour à New York, il se remarie et reprend une activité politique. Il est nommé chef de la police de New York (1895-1897) puis secrétaire d'État adjoint à la Marine en 1897, mais il quitte ce poste pour aller combattre lorsque la guerre hispano-américaine est déclarée.

Guerre hispano-américaine[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la guerre contre l'Espagne, Theodore Roosevelt rejoint l'Armée de terre des États-Unis. Il est lieutenant-colonel dans un régiment de cavalerie dont les cavaliers sont surnommés les « Roughriders » (« les durs à cuire »). Roosevelt reçoit la Medal of Honor pour son combat en première ligne à Cuba en 1898.

Après la guerre, il devient gouverneur de New York (1898-1900), puis vice-président des États-Unis lorsque William McKinley est élu président en 1901. Après l'assassinat de celui-ci, il le remplace comme le prévoit la Constitution américaine et devient président des États-Unis.

Colonisation de la Corée[modifier | modifier le wikicode]

En 1905, la Corée demande de l'aide aux États-Unis après l'invasion de son territoire par l'Empire japonais. Theodore Roosevelt décidera plutôt de signer un accord avec le Japon, qui lui permet de prendre les Philippines, et en échange de laisser au Japon la Corée. Roosevelt dira : La Corée appartient au Japon. Mais Roosevelt regrette sûrement son acte ! Le Japon est finalement venu aux Philippines. Le karma est toujours là !

Présidence[modifier | modifier le wikicode]

Statue de Roosevelt sur le Mont Rushmore.

En tant que président, Roosevelt travaille à faire des États-Unis l'un des pays les plus puissants du monde. Sa politique étrangère a été décrite par un proverbe africain comme «Parlez doucement, mais avec un gros bâton». Il développe la marine des États-Unis et envoie tous les navires à travers le monde pour montrer aux autres pays la puissance des États-Unis.

Roosevelt poursuit la doctrine Monroe et utilise l'armée pour influencer la politique latino-américaine (interventions à Cuba et en République dominicaine1). Il contrôle le Canal de Panamá, qui relie l'Océan Pacifique à l'Océan Atlantique et qui permet aux navires de prendre un raccourci.

En 1905, il contribue à mettre fin à la guerre entre la Russie et le Japon et reçoit le Prix Nobel de la paix en 1906 (très controversé en raison de sa politique agressive en Amérique centrale).

À l'intérieur, il prend des mesures pour permettre à tous les Américains d'avoir une chance égale pour réussir (« Square Deal »).

Après la présidence[modifier | modifier le wikicode]

Roosevelt ne se représente pas à l'élection présidentielle en 1908 et laisse sa place à William Howard Taft. Taft est élu président et Roosevelt part en Afrique pour chasser le gros gibier. À son retour aux États-Unis, il est déçu par la politique menée par son successeur. Il souhaite présenter sa candidature à l'élection présidentielle en 1912, mais le Parti républicain choisit Taft pour le représenter. Roosevelt fonde alors un nouveau parti et se présente à l'élection ; cette division profite au candidat du Parti démocrate Woodrow Wilson, qui est élu président. Pendant la campagne électorale, Theodore Roosevelt est blessé par un coup de revolver, mais il en guérit. Par la suite, il dirige une expédition scientifique au Brésil (1913-1914).

Il meurt le 6 Janvier 1919 à Oyster Bay dans l'État de New York.

Autres activités[modifier | modifier le wikicode]

En plus d'être président, Roosevelt était un auteur et un historien. Il a écrit 35 livres sur la politique, les navires et la chasse.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 26 octobre 2015.
Symbol Translate.svg
Cet article est la traduction d'un autre texte.
Il provient de Wikipedia Simple English.
Voir la liste des auteurs dans l'historique de l'article
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.