Prêt-bail

« Prêt-bail » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le programme prêt-bail (Lend-Lease en anglais) était un dispositif industriel et commercial qui a fonctionné de mars 1941 à août 1945. Il s'agissait pour des États-Unis de fournir de l'armement aux « pays amis » dont la défense était vitale pour la défense des États-Unis. Il s'agissait de pays en guerre depuis 1939 contre l'Allemagne hitlérienne et l'Italie fasciste. À l'origine les États-Unis restaient ainsi officiellement neutres pour respecter le principe de la doctrine Monroe1. Les États-Unis n'entreront en guerre contre le Japon et l'Allemagne qu'en décembre 1941 après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Le dispositif « prêt-bail » remplace alors le dispositif « Cash and carry » mis en place en novembre 1939.

Les États-Unis, transformés en « arsenal des démocraties », fournissaient du matériel militaire aux pays amis et ceux-ci s'engageaient à en régler le montant après la victoire. De 1941 à 1945, du matériel pour une valeur d'environ 50 milliards de dollars a été fourni à 36 pays, gouvernements en exil ou groupes de résistance. Ainsi les pays formant l'Empire britannique ont reçu près de 31,3 milliards, l'URSS (à partir de l'attaque allemande de juin 1941) près de 11 milliards, la France libre a disposé de 3,2 milliards et la République de Chine, en guerre contre le Japon, près de 1,6 milliard.

  1. Le dispositif prêt-bail rencontra une très forte oppositions dans les milieux isolationnistes très actifs aux États-Unis. Au Congrès, les représentants et sénateurs du Parti républicains votèrent en très grande majorité contre.
Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale