Abraham Lincoln

« Abraham Lincoln » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Président des États-Unis d'Amérique
Abraham Lincoln
Abraham Lincoln
16e président des États-Unis
Parti politique Parti whig
Parti républicain
Parti de l'Union Nationale
Élu en 1860, 1864
Mandat 1861-1865
Prédécesseur James Buchanan
Successeur Andrew Johnson
Date de naissance 12 février 1809
Lieu de naissance Comté de Hardin (Kentucky)
Date de décès 15 avril 1865 (56 ans)
Lieu de décès Washington, D.C.
Nature du décès Assassinat
Président des États-Unis

Abraham Lincoln est le seizième président des États-Unis d'Amérique (1861-1865). Son élection en novembre 1860 déclenche, en février 1861, la guerre de Sécession du fait de la rébellion des États esclavagistes du sud des États-Unis.

Formation d'Abraham Lincoln[modifier | modifier le wikicode]

Masque de Lincoln réalisé en 1860

Il est né le 12 février 1809 dans le Kentucky. Mais fils de pionnier il suit son père dans l'Indiana, pays encore sauvage de « la frontière ». Sa scolarité est négligée et il doit par faire divers métiers (commis épicier, employé des postes). En 1832, il participe comme volontaire à une guerre contre les Amérindiens. Puis il commence seul des études et devient avocat à Springfield dans l'Illinois. Il y épouse la belle-sœur du gouverneur et est élu en 1847 représentant de l'Illinois au congrès à Washington. Il est battu aux élections de 1849, pour s'être opposé à la guerre contre le Mexique à propos du Texas.

La lutte contre l'esclavage des Noirs[modifier | modifier le wikicode]

Dès 1828, après un séjour dans le Mississippi, il s'intéresse, pour le condamner, à l'esclavage qui règne dans le sud des États-Unis. En 1858, il est candidat au Sénat pour le compte du tout nouveau parti républicain. Il affronte le sénateur démocrate Stephen A. Douglas, qui en 1854, avait fait voter le compromis Kansas-Nébraska, favorable aux esclavagistes du Sud. Il est battu, mais devient célèbre.

En novembre 1860, profitant de la division du parti démocrate, Lincoln est élu président des États-Unis avec moins de quarante pour cent des voix. Dès décembre 1860, les États du Sud font sécession. En février ils fondent la Confédération des États-Unis qui s'oppose aux autres États restés dans l'Union. Le 12 avril, malgré la politique conciliante de Lincoln qui vient de prendre ses fonctions de président, les sudistes attaquent le fort Sumter. C'est le début de la guerre de Sécession. Le but principal de Lincoln, commandant en chef de l'armée jusqu'en 1864, est de rétablir l'unité du pays. Ce n'est qu'en 1862, qui décide la libération de tous les esclaves noirs des États rebellés à compter du 1er janvier 1863. Cela deviendra le 13e amendement. À partir de 1864, Lincoln prépare la reconstruction du pays, dans une optique de ménagement des intérêts et des susceptibilités des sudistes. Il est réélu président en novembre 1864. Les combats finissent par la reddition des sudistes le 9 avril 1865. Lincoln meurt assassiné le 14 avril 1865. Son vice-président Andrew Johnson lui succède et commence une politique de reconstruction défavorable aux sudistes, politique qui sera aggravée sous la présidence d'Ulysses Simpson Grant à partir de 1869.

Citations[modifier | modifier le wikicode]

  • « Whenever [I] hear anyone arguing for slavery, I feel a strong impulse to see it tried on him personally. » (À chaque fois que j'entends quelqu'un défendre l'esclavage, j'ai une énorme envie de le lui voir appliqué personnellement), discours du 140th Régiment d'Indiana, 17 mars 1865, cité dans The Collected Works of Abraham Lincoln de Roy P. Basler, VIII
  • « You can fool some of the people all the time and all the people some of the time but you cannot fool all the people all the time » (Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps et tromper tout le monde de temps en temps, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.)
  • « You cannot run a country with fifty percent have and fifty percent have-nots » (On ne peut gouverner un pays avec 50 % de personnes aisées et 50 % de personnes démunies.)
  • « Those who deny freedom to others deserve it not themselves, and under a just God can't keep it. » (Ceux qui dénient la liberté aux autres ne la méritent pas eux-mêmes et sous un Dieu juste ne pourront la conserver.)
  • « A house divided against itself cannot stand. » (Une maison divisée contre elle-même ne peut pas tenir.)
  • « As I would not be a slave, so I would not be a master. This expresses my idea of democracy. » (De même que je refuse d'être un esclave, je refuse d'être un maître. Ceci représente mon idée de la démocratie.)
Images sur Abraham Lincoln Vikidia possède une catégorie d’images sur Abraham Lincoln.
Chronologie des présidents des États-Unis depuis 1789
(voir aussi : Histoire des États-Unis - Maison Blanche)

1789 : G. Washington
1797 : J. Adams
1801 : T. Jefferson
1809 : J. Madison
1817 : J. Monroe

1825 : J. Q. Adams
1829 : A. Jackson
1837 : M. Van Buren
1841 : W. H. Harrison
1841 : J. Tyler

1845 : J. Polk
1849 : Z. Taylor
1850 : M. Fillmore
1853 : F. Pierce
1857 : J. Buchanan

1861 : A. Lincoln
1865 : A. Johnson
1869 : U. S. Grant
1877 : R. B. Hayes
1881 : J. A. Garfield

1881 : C. A. Arthur
1885 : G. Cleveland
1889 : B. Harrison
1893 : G. Cleveland
1897 : W. McKinley

1901 : T. Roosevelt
1909 : W. Taft
1913 : W. Wilson
1921 : W. G. Harding
1923 : C. Coolidge

1929 : H. Hoover
1933 : F. D. Roosevelt
1945 : H. S. Truman
1953 : D. D. Eisenhower
1961 : J. F. Kennedy

1963 : L. B. Johnson
1969 : R. Nixon
1974 : G. Ford
1977 : J. Carter
1981 : R. Reagan

1989 : G. H. W. Bush
1993 : B. Clinton
2001 : G. W. Bush
2009 : B. Obama
2017 : D. Trump

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.