James Madison

« James Madison » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Président des États-Unis d'Amérique
James Madison
James Madison
4e président des États-Unis
Parti politique Parti démocrate-républicain
Élu en 1808, 1812
Mandat 1809-1817
Prédécesseur Thomas Jefferson
Successeur James Monroe
Date de naissance 16 mars 1751
Lieu de naissance Port Conway (Virginie)
Date de décès 28 juin 1836 (85 ans)
Lieu de décès Orange (Virginie)
Président des États-Unis

James Madison (1751-1836) est le quatrième président des États-Unis d'Amérique. Il a été élu en 1809 pour un premier mandat de quatre ans ; il fut réélu en 1813. Il est l'un des principaux auteurs de la Constitution des États-Unis d'Amérique.

Débuts[modifier | modifier le wikicode]

Il est né en Virginie le 16 mars 1751. Il passe son enfance dans la plantation dont ses parents sont propriétaires. Il y a avait de nombreux esclaves.

En 1796, James Madison fait ses études à Princeton. Il devient malade à force de travailler. Il devient alors le protégé de Thomas Jefferson.

En 1780, il apporte son soutien à la création d’une Commission constitutionnelle. Il est très influent à Philadelphie. Certains historiens voient en lui le « père de la Constitution ». Madison se prononce pour un gouvernement central fort et deux chambres législatives ; il est l’artisan du système d’équilibre entre les pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif. Il insiste sur la représentation proportionnelle à la population des États au sein du Congrès. Ses notes sur la Convention sont les meilleurs témoignages sur les idées des rédacteurs.

Madison devient député de la Virginie. C’est lui qui introduit les dix premiers amendements, connus sous le nom de « lois sur les droits du citoyen » (Bill of Rights). Il est favorable à la limitation du pouvoir du gouvernement fédéral. En ce sens, sa politique est libérale. En raison de son opposition à la formation d’une banque fédérale que les premiers partis américains, le parti fédéraliste et le parti républicain-démocrate, se forment.

En 1797, Madison quitte le Congrès pour devenir ministre des affaires étrangères sous la présidence de Jefferson.

Présidence[modifier | modifier le wikicode]

En 1808, il se présente aux élections présidentielles, et est élu le 7 décembre. A ce moment, la France et le Royaume-Uni sont prêtes à déclarer la guerre aux États-Unis.

La France et le Royaume-Uni sont en guerre. Ils bloquent mutuellement l’accès des navires américains dans leurs ports Ils empêchent ainsi le commerce. En 1812, Madison leur propose d’arrêter les abordages de navires américains en échange d’une alliance contre l’autre partie. Napoléon accepte cette offre immédiatement et, sous la pression du Congrès, Madison déclare la guerre au Royaume-Uni. En fait les Britanniques avaient eux aussi accepté son offre, mais la nouvelle ne lui était pas parvenue !

La guerre qui s'ensuit n'est pas réellement un succès. Les Britanniques remportent victoire après victoire. Ils occupent même temporairement Washington DC. Le 24 août 1814, 5 000 hommes anglais marchent sur Washington. Ils ne rencontrent qu’une faible résistance de la part de l’armée américaine désorganisée, et ils pénètrent dans la capitale. Ils y brûlent tous les bâtiments publics, dont le Capitole et la Maison Blanche. Donc Madison doit s’enfuir. Les Britanniques arment aussi des tribus indiennes dans l’Ouest, en particulier les Shawnee menés par le chef Tecumseh.

Le parti fédéraliste disparaît : il est considéré comme un traitre.

Madison est contre la création d'une banque centrale. Mais il est obligé de laisser expirer le mandat de la banque créée par son prédécesseur. Après la guerre avec la Grande-Bretagne, il est obligé d'accepter la création d'une nouvelle banque centrale parce qu'il a besoin d'argent.

Décès[modifier | modifier le wikicode]

Madison se retire dans sa ferme de Montpelier en Virginie. Il devient brièvement le recteur de l’université de Virginie mais se consacre essentiellement à l’agriculture. Il meurt le 28 juin 1836.

Hommages[modifier | modifier le wikicode]

  • Son portrait figure sur les billets de 500 $.
  • L'avenue Madison est une avenue à New York.
Chronologie des présidents des États-Unis depuis 1789
(voir aussi : Histoire des États-Unis - Maison Blanche)

1789 : G. Washington
1797 : J. Adams
1801 : T. Jefferson
1809 : J. Madison
1817 : J. Monroe

1825 : J. Q. Adams
1829 : A. Jackson
1837 : M. Van Buren
1841 : W. H. Harrison
1841 : J. Tyler

1845 : J. Polk
1849 : Z. Taylor
1850 : M. Fillmore
1853 : F. Pierce
1857 : J. Buchanan

1861 : A. Lincoln
1865 : A. Johnson
1869 : U. S. Grant
1877 : R. B. Hayes
1881 : J. A. Garfield

1881 : C. A. Arthur
1885 : G. Cleveland
1889 : B. Harrison
1893 : G. Cleveland
1897 : W. McKinley

1901 : T. Roosevelt
1909 : W. Taft
1913 : W. Wilson
1921 : W. G. Harding
1923 : C. Coolidge

1929 : H. Hoover
1933 : F. D. Roosevelt
1945 : H. S. Truman
1953 : D. D. Eisenhower
1961 : J. F. Kennedy

1963 : L. B. Johnson
1969 : R. Nixon
1974 : G. Ford
1977 : J. Carter
1981 : R. Reagan

1989 : G. H. W. Bush
1993 : B. Clinton
2001 : G. W. Bush
2009 : B. Obama
2017 : D. Trump


Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.